23 septembre 2021
spot_img

Appel au secours des populations de Titao et de Madjoari : «L’État continue de déployer sa stratégie» selon le ministre Tamboura

À l’issue du conseil des ministres de ce mercredi 14 juillet 2021, le ministre de la communication, porte-parole du gouvernement, Ousséni Tamboura suite à l’interpellation d’un journaliste sur l’appel au secours  des populations de Titao (Nord) et de Madjoari (Est). Quelle action a entrepris l’État pour sécuriser ces zones.

Pour le ministre de la communication, porte-parole du gouvernement, Ousseni Tamboura,  le gouvernement déploie sa stratégie de lutte contre le terrorisme. Et c’est ce qui est fait depuis 2016. « Depuis le 15 janvier 2016, je pense que le gouvernement à travers l’ensemble des structures  compétentes  en la matière déploie sa stratégie  pour essayer de défendre le territoire burkinabè. Et les résultats sont vérifiables ».  

« Il n’y a pas d’action particulière. Ce sont les actions qui sont toujours déployées par les forces de défense et de sécurité  depuis 2016.  Il y a eu la première attaque, on a remarqué qu’il y a eu des efforts de sécurisation  donc pour ces appels au secours, ils peuvent considérer qu’ils sont entendus. Car les efforts militaires et non militaires ont été déployés et ils sont en cours » a-t-il ajouté.   

Articles Connexes

Fourniture de services miniers : Les entreprises exploitantes devront désormais travailler avec les sociétés...

0
Le conseil des ministres de ce 22 septembre 2021 a adopté un rapport relatif au décret portant fixation des conditions de la fourniture locale dans le secteur minier. Ce décret fait désormais obligation aux entreprises minières et à leurs sous-traitants d’accorder aux personnes physiques ou morales burkinabè tout contrat de prestation de service, tout en définissant la liste des biens et services assortis de quotas à respecter.

Extrémisme violent : « Certains burkinabè se livrent à de violentes diatribes contre d’autres...

0
Dans cette déclaration dont l’InfoH24.info a obtenu copie, l’Association pour la tolérance religieuse et le dialogue interreligieux (ATR/DI) constate qu’ « à travers des éléments audio et/ou vidéo et sur des bases souvent erronées, certains Burkinabè se livrent à de violentes diatribes contre d’autres Burkinabè appartenant à d’autres dénominations (d’une même confession religieuse) ou à d’autres communautés religieuses ». Voici l’intégralité de la déclaration.

2e Congrès extraordinaire du MPP : « Le dynamisme d’un parti, c’est les luttes...

0
A quelques jours de l’ouverture du 2e Congrès du mouvement du peuple pour le progrès (24 au 26 Septembre 2021), Dr Bindi Ouoba, cadre dudit parti, donne son regard, dans cette interview accordée à L’InfoH24.info, ce 22 septembre 2021.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publicité

Publicitéspot_img

Publicité

Publicitéspot_img

Publicité

Publicitéspot_img

Articles recents

Articles Populaires