23 septembre 2021
spot_img

Audience présidentielle : Le président de la CENI, Newton Ahmed Barry se félicite des élections 2020

Une année après la tenue des élections de novembre 2020, la commission en charge de l’organisation était à la présidence du Faso, ce 26 juillet 2021. Au cœur de la rencontre, rendre compte de la tenue effective des élections au président du Faso, mais aussi déposer son rapport de fin de mandat.

Au sortir de l’audience, Newton Ahmed Barry, président de la CENI a confié que les élections de novembre 2020 ont été « moins chères » que les précédentes vu le contexte sécuritaire et sanitaire lors de l’organisation et la tenue des élections couplées.

Le président de la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI), Newton Ahmed Barry

Entres autres, le président de la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI), Newton Ahmed Barry, a confié avoir remis le rapport de fin mission au Président du Faso, dans lequel toutes les informations liées aux dites élections sont consignées.
Tout en confiant que les élections se sont tenues dans les conditions du moment, Newton Ahmed Barry a ajouté :« Notre budget pour l’opération électorale est autour de 21 milliards. C’est à dire que nous avons fait moins cher que les élections de 2015». Dans la même dynamique, Newton Ahmed Barry a ajouté que lors de l’entrevue avec le chef d’État, ils sont revenus sur l’ensemble des péripéties qui ont accompagné les élections du 22 novembre 2020.

Parlant des péripéties qui ont jalonné la tenue des scrutins de 2020, Newton Ahmed Barry a expliqué que la question sécuritaire et la situation sanitaire ont influencé l’organisation y compris « l’instabilité du code électoral ».

La délégation de la CENI durant l’audience avec le président du Faso

On retient de l’entrevue que des recommandations ont également été formulées dans ledit rapport, puis remises au président du Faso.

Articles Connexes

Fourniture de services miniers : Les entreprises exploitantes devront désormais travailler avec les sociétés...

0
Le conseil des ministres de ce 22 septembre 2021 a adopté un rapport relatif au décret portant fixation des conditions de la fourniture locale dans le secteur minier. Ce décret fait désormais obligation aux entreprises minières et à leurs sous-traitants d’accorder aux personnes physiques ou morales burkinabè tout contrat de prestation de service, tout en définissant la liste des biens et services assortis de quotas à respecter.

Extrémisme violent : « Certains burkinabè se livrent à de violentes diatribes contre d’autres...

0
Dans cette déclaration dont l’InfoH24.info a obtenu copie, l’Association pour la tolérance religieuse et le dialogue interreligieux (ATR/DI) constate qu’ « à travers des éléments audio et/ou vidéo et sur des bases souvent erronées, certains Burkinabè se livrent à de violentes diatribes contre d’autres Burkinabè appartenant à d’autres dénominations (d’une même confession religieuse) ou à d’autres communautés religieuses ». Voici l’intégralité de la déclaration.

2e Congrès extraordinaire du MPP : « Le dynamisme d’un parti, c’est les luttes...

0
A quelques jours de l’ouverture du 2e Congrès du mouvement du peuple pour le progrès (24 au 26 Septembre 2021), Dr Bindi Ouoba, cadre dudit parti, donne son regard, dans cette interview accordée à L’InfoH24.info, ce 22 septembre 2021.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publicité

Publicitéspot_img

Publicité

Publicitéspot_img

Publicité

Publicitéspot_img

Articles recents

Articles Populaires