12 juillet 2024
spot_img

Syndicat : Les contrôleurs et inspecteurs du travail dénoncent les violations des libertés fondamentales

Les membres du syndicat national des contrôleurs et inspecteurs du travail étaient devant la presse ce 22 juin 2021, à Ouagadougou. Objectif, dénoncer la violation des libertés syndicales.

La situation qui prévaut spécifiquement au sein du ministère en charge du travail n’est guère reluisante » ont alerté les syndicalistes dès l’entame de la conférence de presse. Selon leurs explications, le ministre Séni Ouédraogo depuis son arrivée à la tête du département en charge de la fonction publique s’est résolument engagé dans une voie de déni et du mépris du dialogue social. Ce déni selon les organisateurs se constate par le cafouillage dans la tenue de la rencontre Gouvernement-Organisations syndicales des travailleurs.

Yacouba Bologo, inspecteur du travail, secrétaire général du SYNACIT


Au titre de manquement aux libertés fondamentales, le SYNACIT liste la gestion chaotique « jamais vue dans l’histoire de l’administration du travail entachant ainsi la cohésion et le rendement des directions ». Pour le SYNACIT il y a « une gestion partisane et clientéliste des ressources humaines ». Le SYNACIT dénonce les actes liberticides pris au sein dudit ministère.

quelques journalistes présents à la conférence de presse


Pour se faire, le SYNACIT entend se donner les moyens de bouter hors ces pratiques, à travers la mobilisation de ses militants et militantes jusqu’à la victoire.

spot_img

Derniers Articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Suivez-Nous sur

Publicité partenaire

- Advertisement -spot_img

Publicité partenaire

- Advertisement -spot_img

Publicité partenaire

- Advertisement -spot_img

Publicité

- Advertisement -spot_img

Articles Populaires

Abonnez-vous pour ne manquer aucun de nos nouveaux articles!

NEWSLETTER