6 mars 2021

Burkina Faso : Ablassé Ouédraogo félicite Roch Kaboré pour le ministère de la réconciliation nationale

Articles Connexes

Attaques terroristes : SOS TERRORISME appelle à l’union sacrée dans la lutte contre le fléau

Terrorisme au Burkina : SOS TERRORISME appelle à l’union sacrée

Burkina Faso : Ce qu’il faut au stade du 4-août pour être aux normes

La Confédération Africaine de Football (CAF) a suspendu le stade du 4-août de Ouagadougou car il répondait plus aux normes internationales. Voici de façon succincte les critères qu’il faut remplir pour le joyau du sport burkinabè puisse accueillir de nouveau, les compétitions internationales.

Passation de charges au CFOP : Eddie salue Zeph et se planche sur la réconciliation

Passation de charges au CFOP : Eddie salue Zeph et se planche sur la réconciliation

Burkina Faso : « Zéphirin Diabré a fait un mandat d’exclusion et d’inaction», Pr Abdoulaye Soma

Burkina Faso : « Zéphirin Diabré a fait un mandat d’exclusion », selon le Pr Abdoulaye Soma, président du Mouvement Soleil d’Avenir (SA)

Arrestation de Reckya Madougou Bénin : Les explications du procureur

Arrestation de Reckya Madougou Bénin : Les explications du procureur au cours d'une conférence de presse animée le 4 mars 2021.

Dans une tribune publiée sur sa page facebook, Ablassé Ouédraogo, le président du parti le Faso Autrement salue la création d’un ministère en charge de la réconciliation nationale ainsi que “le travail, l’abnégation et la détermination des membres de la Coalition pour la Démocratie et la Réconciliation Nationale (CODER)” à cet effet.

Le premier gouvernement du second quinquennat du Président Roch Marc Christian KABORE, publié le dimanche 10 janvier 2021 comporte un ministère chargé de la réconciliation nationale et de la cohésion sociale, dirigé par un Ministre d’Etat à la Présidence du Faso.

Il sied de saisir l’occasion pour se féliciter de cette avancée notable en direction de la réalisation de la réconciliation nationale et saluer le travail, l’abnégation et la détermination des membres de la Coalition pour la Démocratie et la Réconciliation Nationale (CODER) qui ont contribué incontestablement à faire de la réconciliation nationale le pilier du programme actuel du gouvernement.

Depuis sa mise en place le 16 septembre 2016, la CODER, contre vents et marées et avec une vision claire et des objectifs très précis, s’est investie dans ce combat pour la construction et le renforcement de l’unité nationale, de la cohésion sociale et du vivre ensemble.

Sa contribution sous la forme d’un Mémorandum pour la Réconciliation Nationale au Burkina Faso, a été remis en mains propres au Président du Faso le 13 février 2018 et mis à la disposition de l’opinion publique.

Rappelons que la réconciliation nationale demeure une impérieuse nécessité et reste l’affaire de tous les Burkinabè et ne sera possible qu’avec une réelle volonté politique démontrée.

Tous nos vœux de réussite accompagnent le nouveau Ministre d’Etat dans ses nouvelles fonctions ainsi qu’à l’ensemble des membres du gouvernement dans leurs responsabilités respectives.

Ouagadougou, le 11 janvier 2021

Dr Ablassé OUEDRAOGO

Le Président du Parti Le Faso Autrement

Président de la CODER

Commandeur de l’Ordre National

- Advertisement -

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisement -

A la Une

Attaques terroristes : SOS TERRORISME appelle à l’union sacrée dans la lutte contre le fléau

Terrorisme au Burkina : SOS TERRORISME appelle à l’union sacrée

Burkina Faso : Ce qu’il faut au stade du 4-août pour être aux normes

La Confédération Africaine de Football (CAF) a suspendu le stade du 4-août de Ouagadougou car il répondait plus aux normes internationales. Voici de façon succincte les critères qu’il faut remplir pour le joyau du sport burkinabè puisse accueillir de nouveau, les compétitions internationales.

Passation de charges au CFOP : Eddie salue Zeph et se planche sur la réconciliation

Passation de charges au CFOP : Eddie salue Zeph et se planche sur la réconciliation

Burkina Faso : « Zéphirin Diabré a fait un mandat d’exclusion et d’inaction», Pr Abdoulaye Soma

Burkina Faso : « Zéphirin Diabré a fait un mandat d’exclusion », selon le Pr Abdoulaye Soma, président du Mouvement Soleil d’Avenir (SA)
- Advertisement -

Plus d'articles

- Advertisement -
error: Le contenu est protégé !!