18 janvier 2022
spot_img

Coup d’État au Burkina Faso : Sur 15 personnes arrêtées, 12 restent en détention préventive

A l’issue du conseil des ministres de ce jeudi 13 janvier 2022, le ministre de la défense nationale et des anciens combattants, le général de brigade, Aimé Barthélemy Simporé était devant la presse pour faire le point à l’opinion sur le dossier de la tentative de coup d’état manqué.      

Le ministère de la défense nationale et des anciens combattants, Aimé Barthélemy Simporé  a présenté au conseil des ministres une communication orale pour rendre compte d’une saisine du parquet du tribunal militaire de Ouagadougou qui a conduit à des interpellations de militaires et de civils pour des faits présumés de tentatives de déstabilisation des institutions de l’État.

Cette action judiciaire qui a été décidée par le procureur militaire fait suite à une dénonciation d’un militaire qui aurait été contacté par un groupe d’individus pour rejoindre le groupe pour mener des actions de déstabilisation contre les institutions. Ces interpellations ont été conduites par la gendarmerie nationale et au jour d’aujourd’hui, depuis hier, le point de la situation fait état de 15 personnes qui ont été déjà interpellées au nombre desquelles 10 militaires dont deux officiers, 7 sous-officiers et un militaire de rang et 5 civils. A l’issue des premières auditions, 3 personnes ont été relaxés dont deux civils et un militaire. Ce qui fait que jusqu’à aujourd’hui il y a encore 12 personnes qui sont toujours en détention préventive pour les besoins de l’enquête.

En temps opportun, le tribunal militaire notamment le procureur va communiquer sur les résultats de cette enquête. Nous demandons à l’opinion nationale de s’en tenir à ces informations officielles que nous fournissons et se démarquer de tout ce qui circule dans la presse et des réseaux sociaux. Je pense qu’il faut garder la sérénité, l’armée poursuit ses missions, l’armée reste dans sa posture d’exécution des missions qui lui sont confiées et nous demandions également à la nation de garder la sérénité et de vaquer à leurs occupations, en attendant que le parquet puisse communiquer sur les résultats de cette enquête.

Articles Connexes

Situation nationale : «Je lance un appel aux Chefs d’État de la CEDEAO à...

0
L’Initiative de Soutien au Peuple Malien (ISPM), une organisation de la société civile avec à sa tête, l’ancien secrétaire général de la CGT-B,  Bazolma...

CAN Total Energies : Un trio entièrement féminin pour Zimbabwe/Guinée

0
L'arbitre d'origine rwandaise Salima Rhadia Mukansanga entrera dans l'histoire dans les prochaines heures en devenant la première femme à arbitrer un match lors de...

CAN Total Energies 2021 : Les critères généraux de classement dans les groupes

0
A l’issue de la phase de groupes des matches de la Coupe d'Afrique des Nations Total Energies, Cameroun 2021, les équipes seront classées dans...

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publicité

Publicitéspot_img

Publicité

Publicitéspot_img

Publicité

Publicitéspot_img

Articles recents

Articles Populaires