5 mars 2021

Covid19 au Burkina Faso : Le port du masque désormais obligatoire dans toutes les casernes

Articles Connexes

Attaques terroristes : SOS TERRORISME appelle à l’union sacrée dans la lutte contre le fléau

Terrorisme au Burkina : SOS TERRORISME appelle à l’union sacrée

Burkina Faso : Ce qu’il faut au stade du 4-août pour être aux normes

La Confédération Africaine de Football (CAF) a suspendu le stade du 4-août de Ouagadougou car il répondait plus aux normes internationales. Voici de façon succincte les critères qu’il faut remplir pour le joyau du sport burkinabè puisse accueillir de nouveau, les compétitions internationales.

Passation de charges au CFOP : Eddie salue Zeph et se planche sur la réconciliation

Passation de charges au CFOP : Eddie salue Zeph et se planche sur la réconciliation

Burkina Faso : « Zéphirin Diabré a fait un mandat d’exclusion et d’inaction», Pr Abdoulaye Soma

Burkina Faso : « Zéphirin Diabré a fait un mandat d’exclusion », selon le Pr Abdoulaye Soma, président du Mouvement Soleil d’Avenir (SA)

Arrestation de Reckya Madougou Bénin : Les explications du procureur

Arrestation de Reckya Madougou Bénin : Les explications du procureur au cours d'une conférence de presse animée le 4 mars 2021.

Le nombre galopant du nombre de cas contaminés au covid19 au Burkina Faso a obligé le chef d’Etat-major Général des armées (CEMGA) à mettre toutes casernes sous les masques.

Le nombre de cas de covid19 continue de monter chaque jour au Burkina Faso. Cette situation a contraint le chef d’Etat-major général des armées (CEMGA) à instaurer le port obligatoire de masques aux militaires sans exception. L’information est contenue dans une note de service publiée le 11 janvier 2021.

En effet, « face à la recrudescence du nombre de cas positifs au covid19 au Burkina Faso, un respect strict des mesures barrières s’impose pour limiter les contaminations et se prémunir ainsi de conséquences qui pourraient être dommageables pour les Forces Armées Nationales ».

La note précise que cette mesure est applicable dès sa « parution ». Elle indique par ailleurs, que tout contrevenant s’expose à des sanctions disciplinaires.

Lire aussi : Covid-19 au Burkina : Le chef d’Etat-major général des armées interdit les présentations de vœux

Pour ce faire, «la Police Militaire veillera à l’application de la présente note de service ». Les chefs d’Etat-major de l’Armée de Terre, de l’Armée de l’Air et de la Gendarmerie Nationale, les Commandants du Groupement central des Armées et la Brigade Nationale de Sapeurs-pompiers, les sous Chefs d’Etat-Major de l’Etat-Major Général des Armées, les Directeurs Centraux de service et l’Officier de Garnison de la Place d’Armes de Ouagadougou, sont chargés, chacun en ce qui le concerne de l’exécution de la présente note de service.

- Advertisement -

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisement -

A la Une

Attaques terroristes : SOS TERRORISME appelle à l’union sacrée dans la lutte contre le fléau

Terrorisme au Burkina : SOS TERRORISME appelle à l’union sacrée

Burkina Faso : Ce qu’il faut au stade du 4-août pour être aux normes

La Confédération Africaine de Football (CAF) a suspendu le stade du 4-août de Ouagadougou car il répondait plus aux normes internationales. Voici de façon succincte les critères qu’il faut remplir pour le joyau du sport burkinabè puisse accueillir de nouveau, les compétitions internationales.

Passation de charges au CFOP : Eddie salue Zeph et se planche sur la réconciliation

Passation de charges au CFOP : Eddie salue Zeph et se planche sur la réconciliation

Burkina Faso : « Zéphirin Diabré a fait un mandat d’exclusion et d’inaction», Pr Abdoulaye Soma

Burkina Faso : « Zéphirin Diabré a fait un mandat d’exclusion », selon le Pr Abdoulaye Soma, président du Mouvement Soleil d’Avenir (SA)
- Advertisement -

Plus d'articles

- Advertisement -
error: Le contenu est protégé !!