23 juin 2021

Culture : Le Dr Landry Yaméogo décortique le rôle du poète dans la société

Articles Connexes

Lutte contre le terrorisme : « Si nous constatons toujours cette dégradation de la sécurité, un convoi partira de la place de la nation...

Le mouvement pour la résistance populaire (MRP) a animé ce mardi 22 juin 2021 à Ouagadougou une conférence de...

Coupes interclubs de la CAF 2021-2022 : Les compétitions débutent en septembre

Pour la nouvelle saison interclub qui va bientôt débuter la confédération Africaine de Football (CAF) a procédé à la publication des dates des compétitions interclubs à savoir la Champion’s League Total et la Coupe de la Confédération.

Assemblée nationale : Les députés en session extraordinaire pour l’examen de 3 dossiers majeurs

L'hémicycle est en session extraordinaire à compter du 21 juin 2021. L'Ouverture officielle de la première session extraordinaire de l'année 2021 a été présidée par Alassane Bala Sakandé, président de l'institution.

Syndicat : Les contrôleurs et inspecteurs du travail dénoncent les violations des libertés fondamentales

Les membres du syndicat national des contrôleurs et inspecteurs du travail étaient devant la presse ce 22 juin 2021, à Ouagadougou. Objectif, dénoncer la violation des libertés syndicales.

Burkina Faso : Les prévenus pour fraude fiscale condamnés à 5 ans de prison et 3 millions FCFA d’amende chacun

Le procès portant fraude fiscale sur un montant de plus de 16 milliards de nos francs a rendu son verdict ce mardi 22 juin 2021 au tribunal de grande instance Ouaga I

Dans le cadre des activités de la 2e édition du ‘’Prix international de la poésie Jacques Prosper Bazié’’, une conférence publique sur le rôle de la poésie dans la société a été animée ce mardi 11 mai 2021 par le Dr Landry Yaméogo.

Pour marquer le top de départ des activités de la deuxième édition du “Prix international de la poésie Jacques Prosper Bazié”, le centre international de recherches et de créations artistiques (CIR’ART), promoteur de cette manifestation culturelle, a organisé une conférence publique ce mardi 11 mai 2021 à Ouagadougou. Les activités de cette deuxième édition se dérouleront essentiellement à Bobo Dioulasso.

Placé sous le thème “Le poète dans la société : regards croisés“, cette conférence a été l’occasion pour le Dr Landry Yaméogo de partager avec le public présent, le rôle de la poésie dans la société et les différents aspects qui entourent cet art. Dr Landry Yaméogo est Maitre de Conférences en Sciences du langage à l’Université Norbert Zongo de Koudougou. Cette conférence publique a été modérée par le Pr Yves Dakuo.

Dr Landry Yaméogo, animateur de la conférence du jour @InfoH24

Pour le Dr Landry Yaméogo conférencier du jour, le poète a une utilité au sein de la société qui mérite d’être reconnue à sa juste valeur. Il admet que la poésie est un art très prisé malgré son message très souvent difficile à comprendre par le commun des mortels. « Le poète a une importance dans la société et mérite qu’on lui accorde ce mérite. Il est universel et offre le beau à travers les normes linguistiques. La poésie a plusieurs formes variées mais tout se résume à la fonction esthétique. Le message vient juste après car il faut avoir les compétences nécessaires pour décrypter un message poétique » explique-t-il.

Lire aussi : Culture : C’est parti pour la 2e édition du prix de poésie Jacques Prosper Bazié

Dr Landry Yaméogo reconnait que la poésie joue un rôle d’interpellateur et d’éveilleur de conscience en dénonçant certains maux de la société par exemple. Il ajoute que les slameurs et autres rappeurs comme Smarty, Smockey, etc. à travers leurs styles musicaux peuvent être considérés comme des poètes des temps modernes. Toujours selon lui, la poésie existait dans les sociétés africaines à travers le conte, le mythe, le chant, etc. car dit-il «la vie de tous les jours est faite de poésie ».

Justin Stanislas Drabo, président du CIR’ART @Infoh24

Pour Justin Stanislas Drabo président du CIR’CART, cette activité se veut être un hommage à Jacques Prosper Bazié qui a travaillé essentiellement sur la poésie et aussi contribuer à la promotion de ce genre littéraire qu’est la poésie. Pour lui, la poésie est très souvent considérée comme élitiste et ce thème permet de faire comprendre au public que ce n’est pas le cas.

« La poésie, c’est notre façon de communiquer, ce sont les griots que nous voyons, les belles lettres que nous exprimons dans nos reportages, etc. Et c’est à travers ces formes de conférences avec les spécialistes du domaine que les gens peuvent mieux appréhender ce genre », a-t-il déclaré. Justin Stanislas Drabo reconnait que la poésie a un bel avenir au Burkina Faso avec notamment l’avènement du slam et bien d’autres genres musicaux prisés par les jeunes.

Le présidium lors de cette conférence publique @Infoh24

Les activités de la deuxième édition du “Prix International de la poésie Jacques Prosper Bazié” se poursuivent le 14 et le 15 mai 2021 du côté de Bobo Dioulasso.

- Advertisement -

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisement -
- Advertisement -
- Advertisement -

A la Une

Lutte contre le terrorisme : « Si nous constatons toujours cette dégradation de la sécurité, un convoi partira de la place de la nation...

Le mouvement pour la résistance populaire (MRP) a animé ce mardi 22 juin 2021 à Ouagadougou une conférence de...

Assemblée nationale : Les députés en session extraordinaire pour l’examen de 3 dossiers majeurs

L'hémicycle est en session extraordinaire à compter du 21 juin 2021. L'Ouverture officielle de la première session extraordinaire de l'année 2021 a été présidée par Alassane Bala Sakandé, président de l'institution.

Syndicat : Les contrôleurs et inspecteurs du travail dénoncent les violations des libertés fondamentales

Les membres du syndicat national des contrôleurs et inspecteurs du travail étaient devant la presse ce 22 juin 2021, à Ouagadougou. Objectif, dénoncer la violation des libertés syndicales.

Burkina Faso : Les prévenus pour fraude fiscale condamnés à 5 ans de prison et 3 millions FCFA d’amende chacun

Le procès portant fraude fiscale sur un montant de plus de 16 milliards de nos francs a rendu son verdict ce mardi 22 juin 2021 au tribunal de grande instance Ouaga I
- Advertisement -

Plus d'articles

- Advertisement -
error: Le contenu est protégé !!