27 novembre 2021
spot_img

FESPACO 2021 : Deux jours après l’ouverture, les festivaliers donnent leurs impressions

Au jour du 18 Octobre 2021, soit deux jours après l’ouverture solennelle du FESPACO, le 16 Octobre dernier, les festivaliers donnent leurs impressions au micro de l’InfoH24.info. Dans l’ensemble tout va pour le meilleur.

De la cour du FESPACO, au stand des festivaliers, chacun à son impression. Sans gène, même les plus timides se confient et délient les langues. La joie se lie sur les visages et les attentes comblées. De passage à Ouagadougou pour une première fois au Fespaco, Célina de Rosen, bruxelloise, professionnelle de la mode a confié être impressionnée par les différents talents découverts dans les différents stands visités. Elle est également promotrice de « Ethno Tendance fashion Week Brussel», une agence qu’elle a fondée, afin de contribuer à visibiliser le savoir-faire africain dans la mode et le mannequinat. Après voir pris part à l’ouverture officielle au cours de laquelle, elle a été séduite, elle confie prendre part aux différentes prestations des mannequins pour en sélectionner quelques uns.

Célina de Rosen

« Ce festival fait la fierté du Burkina, mais aussi du continent », Confie Yvoire de Rosen, sa fille toute souriante pour une première participation au FESPACO. A travers son style couplé d’une coiffure hors du commun elle confie  » j’aime mettre en avant le savoir-faire des pays africains et la créativité des tissus du continent. On tisse les liens partout sur le continent africain. Nous voulons mettre ensemble le savoir-faire, les talents, la mode des afro-descendants et la mise en lumière de ce que nous sommes ». Parlant de la jeunesse, elle martèle « la jeunesse est la génération qui est en marche, une génération qui crée le changement. Ce festival permet de mettre en avant le savoir-faire des femmes, je demande aux femmes de ne pas avoir peur, il est très important qu’elles soient ambitieuses et qu’elles excellent. Ces films mettent en lumière ce qui concerne nos sociétés ».

Yvoire de Rosen, journaliste et entrepreuneure culturelle

Narcisse Wandji, cinéaste camerounais est en lice pour le long métrage et en fiction. Il représente son pays, le Cameroun pour la messe du cinéma en cette 27e édition. Non habitué du Fespaco, Narcisse Wandji entend tisser des relations avec d’autres partenaires pour rehausser son art.

Narcisse Wandjié , réalisateur du Cameroun

Pour une énième fois, Diane Kaneza prend part à la 27e édition du Fespaco. Elle entend rencontrer les autres professionnels du cinéma pour des partenariats divers en lien avec la cinématographie.

Productrice et réalisatrice burundaise, Diane Kaneza prend part à cette 27e édition du Fespaco en sa qualité de membre de jury. Ravie de pouvoir contribuer à rehausser l’image du cinéma panafricain, elle souhaite que pour les prochaines éditions, on améliore encore l’organisation .

burun Diane Kaneza, membre de jury, d’origine burundaise

Comédienne franco-béninoise, Telles Kpomahou est membre de jury en cette 27e édition du Fespaco. Habituée au festival panafricain du cinéma, elle a déjà participé à la réalisation d’un certain nombre de film sur le continent, notamment en Guinée Conakry.

Telles Kpomahou , membre de jury, franco-béninois

Le Congo Brazzaville représenté au Fespaco 2021, par l’acteur Mike Mohambi et son réalisateur Arsène Nina Elingabato, pour la première fois.

l’acteur Mike Mohambi

Une délégation de quatre personnes pour rehausser l’image du Congo Brazzaville sur le plan cinématographique, mais aussi contacter des partenaires pour vendre le savoir congolais en matière de film et documentaire.

Arsène Nina Elingabato , réalisateur congolais

Pour une énième fois, Aline Bonvin, professionnelle du Cinéma, d’origine Suisse prend part à la 27e édition du Fespaco . Elle entend rencontrer les autres professionnels du cinéma pour des partenariats divers en lien avec la cinématographie.

Aline Bonvin, professionnelle du Cinéma, d’origine Suisse

Articles Connexes

Café politique : «Comment continuer à gouverner si les individus ne répondent pas de...

0
«Les processus démocratiques face à la persistance des crises institutionnelles et sécuritaires et au retour des coups d’Etat » est la thématique développée, ce 26...

L’Institut Supérieur de logistique de Ouagadougou : 35 nouveaux officiers aptes à servir au...

0
L’institut supérieur de logistique de Ouagadougou (ISLO) a abrité ce 26 novembre 2021, la cérémonie de fin de formation de 35 officiers stagiaires dont 17 stagiaires de la 4ème promotion du cours d’Application des chefs de section de matériel (CACSMAT) et 18 stagiaires de la 21ème promotion des Officiers de Maintenance des corps de Troupe (OMCT). Pour la circonstance, la remise des diplômes a été présidée par le directeur de l’institut le Colonel-Major Aimé Gouba.

Football : La CAF approuve le projet d’une coupe du monde tous les deux...

0
Réunie en assemblée générale extraordinaire ce vendredi 26 novembre 2021, la confédération africaine de football a approuvé l’organisation de la coupe du monde tous deux ans qui remplacera le format des quatre ans. Un projet proposé et défendu par le président de la FIFA Gianni Infantino.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publicité

Publicitéspot_img

Publicité

Publicitéspot_img

Publicité

Publicitéspot_img

Articles recents

Articles Populaires