27 novembre 2021
spot_img

FESPACO 2021 : « Notre ambition est de mettre la lumière sur les talents des afro-descendants », Yvoire de Rosen, journaliste

Yvoire de Rosen, journaliste, socio-anthropologue et entrepreneure culturelle, venue de Bruxelles prend part au FESPACO pour la première fois. Dans cet entretien, elle confie à l’InfoH24.info ses impressions.

L’InfoH24.info: Vous y êtes à votre premier FESPACO ?

Yvoire de Rosen: C’est la première fois que je viens au FESPACO et je suis pleine d’émotions et très heureuse d’y participer. Il y a tant de synergie qui se crée, tant de connexion au niveau création, intellectuel et artistique. Vraiment, c’est une très belle expérience, une opportunité immense d’être à ce festival de référence et de renommé international. Ce festival fait la fierté du Burkina Faso, mais pas seulement, mais aussi celle du continent et des personnes du monde entier.

Yvoire de Rosen, très contente de participer au FESPACO

Quelles sont vos premières impressions ?

Mes impressions, c’est qu’il y a beaucoup de qualité qui sont au niveau de la sélection des films, il y a des pépites qu’on connait moins et d’autres actrices, acteurs, réalisateurs et réalisatrices qui sont davantage connus, ce qui est intéressant c’est que finalement à travers cette plateforme tout le monde s’est hissé vers le haut et donc, il y a une dynamique incroyable qui émerge de ce festival en réalité.

Yvoire de Rosen dans une robe et une coiffure qui se veulent authentique

Votre robe est-elle issue d’un tissu africain?

Alors, j’aime mettre en avant les savoir-faire, la créativité issue du continent et d’ailleurs, alors en tant qu’entrepreneure culturelle, je suis co-organisatrice avec ma famille, d’un évènement qui est une plateforme de référence à Bruxelles et au delà, sur le continent, parce qu’on tisse les liens partout au niveau africain. Notre ambition est de mettre en lumière sur les créativités, les savoir-faire, les talents et les connaissances autour de la mode, mais plus largement, de la couture, du lifestyle des afro-descendants avec une mise en lumière de ce qu’on peut faire de mieux. Mais aussi avec nos ressources, nos compétences de notre savoir-faire de manière générale.

Yvoire de Rose, sa mère Cerina de Rosen et deux hôtesses au siège du FESPACO

Vous êtes jeune, et d’autres jeunes vous regardent, quel message vous leur envoyez?

Je suis très heureuse de pouvoir etre regardée par la jeunesse, pace que la jeunesse est la génération qui est en marche, c’est la génération qui crée le changement, donc pour moi, c’est important de laisser une trace et d’inspirer les femmes, à prendre leurs places dans tout ce qu’elles souhaitent faire, ce qui leur donne de l’inspiration, c’est dont pourquoi, elles ont de la passion. C’est vrai que ce festival a mis en avant un point de dialogue avec les femmes qui entreprennent dans le secteur de l’audio-visuel, dans le secteur du cinéma. Moi, j’ai commencé ma carrière à la télévision belge et c’est hyper important pour les femmes de pouvoir être vue, de ne pas avoir peur malgré les discriminations du genre, faire notre place, s’inspirer de celles qui sont venues avant nous, et aussi s’enrichir de leurs conseils. Pour moi, c’est important pour que les femmes puissent exceller, puissent briller dans ce qu’elles sont, surtout qu’elles soient audacieuses, qu’elles doublent d’ambition, pour cela, on a besoin de la place du soutien des institutions, des organismes, des hommes pour pouvoir mettre fin à toutes ces barrières et que chaque personne, à travers ce qui l’anime puisse exceller, pratiquer dans son domaine. On a besoin de plus de femmes actrices, réalisatrices pour pouvoir créer notre place. On a besoin de se faire voir, se voir, parce qu’en voyant qu’on se projeter vers le futur et avoir un champ libre vers les possibilités.

Ce que vous avez vu au FESPACO, peut permettre à l’Afrique de s’imposer en matière de diplomatie culturelle?

Ce qu’on voit ici au FESPACO est ultra-important, parce qu’on est au cœur de l’expérience, on est au cœur des récits, des vécus, des narrations des personnes du continent et d’ailleurs et donc, il y a en terme d’expérience, en terme symbolique , culturel, c’est très important, ce qui se dit , se change parce que c’est en plein cœur des réalités africaines, des enjeux de société, au niveau anthropo-sociologique aussi. Ces films mettent en lumière, ce qui concerne nos sociétés, plus particulièrement les sociétés africaines, mais aussi des diasporas et des iles. Par exemple, un film qui a montré la réalité socio-politique en Haïti, le vécu des femmes aussi et des relations Femmes-Hommes . On a besoin de ces films là pour pouvoir attirer l’attention, mais aussi proposer et trouver des solutions au niveau collectif. Donc, à travers les mises en lumières des récits que proposent ces réalisatrices, il y a énormément de matière. Il y a un focus sur les réalités géopolitiques et anthropologiques.

.

Articles Connexes

Café politique : «Comment continuer à gouverner si les individus ne répondent pas de...

0
«Les processus démocratiques face à la persistance des crises institutionnelles et sécuritaires et au retour des coups d’Etat » est la thématique développée, ce 26...

L’Institut Supérieur de logistique de Ouagadougou : 35 nouveaux officiers aptes à servir au...

0
L’institut supérieur de logistique de Ouagadougou (ISLO) a abrité ce 26 novembre 2021, la cérémonie de fin de formation de 35 officiers stagiaires dont 17 stagiaires de la 4ème promotion du cours d’Application des chefs de section de matériel (CACSMAT) et 18 stagiaires de la 21ème promotion des Officiers de Maintenance des corps de Troupe (OMCT). Pour la circonstance, la remise des diplômes a été présidée par le directeur de l’institut le Colonel-Major Aimé Gouba.

Football : La CAF approuve le projet d’une coupe du monde tous les deux...

0
Réunie en assemblée générale extraordinaire ce vendredi 26 novembre 2021, la confédération africaine de football a approuvé l’organisation de la coupe du monde tous deux ans qui remplacera le format des quatre ans. Un projet proposé et défendu par le président de la FIFA Gianni Infantino.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publicité

Publicitéspot_img

Publicité

Publicitéspot_img

Publicité

Publicitéspot_img

Articles recents

Articles Populaires