27 novembre 2021
spot_img

Football : Un match international délocalisé à Ouagadougou à cause du Covid19

Le match de ligue des champions africaine de football entre le Wydad Athletic Club de Casablanca et les Kaizer Chiefs, a été délocalisé à Ouagadougou à cause du coronavirus. Initialement prévu au Maroc, les autorités marocaines ont refusé d’accueillir l’équipe sud-africaine des Kaizer Chiefs à cause de la nouvelle souche du coronavirus découverte dans ce pays. C’est donc le Burkina Faso qui a accepté d’héberger ce match international qui se jouera ce dimanche 28 février 2021 au stade du 04 août à 16 heures temps universel. C’est un match comptant pour la 2e journée des phases de groupe dans la poule C.

Initialement prévu le 13 février 2021 à Casablanca au Maroc, le match des phases de groupe de la ligue des champions entre les marocains du Wydad Athletic Club de Casablanca et les Sud-Africains des Kaizer Chiefs se jouera sur un terrain neutre. Ce terrain neutre n’est rien d’autre que le stade du 04 août de Ouagadougou. La raison principale est le refus des autorités marocaines de délivrer des visas aux joueurs des Kaizer Chiefs de l’Afrique du Sud. En effet la nouvelle variante du coronavirus découverte dans ce pays inquiète le Maroc.

L’équipe marocaine devrait donc trouver un lieu pour jouer le match ou le perdre sur tapis vert. Après plusieurs tractations, ce sont les autorités Burkinabè qui ont accepté d’accueillir la formation sud-africaine et permettre à ce match de se jouer. Une décision qui a conduit les autorités sportives du Burkina Faso à délocaliser le match de la 18e journée du FASOFOOT entre l’ASFA Yennega et SALITAS FC au stade régional de Ziniaré.

Les autorités Burkinabè à travers la Fédération Burkinabè de Football a tenu à rassurer les populations qui commençaient à se plaindre des risques d’une telle décision.

« La Fédération Burkinabè de Football informe le public sportif de la tenue ce dimanche 28 février à 16 heures T.U. au stade du 4 août sous l’égide de la CAF, du match international entre le Wydad Athletic Club de Casablanca et Kaizer Chiefs FC de Johannesburg, comptant pour les phases de poules de la Ligue des Champions.

Il faut noter que les dispositions sanitaires suivantes ont été prises :

– L’obligation pour les deux délégations ainsi que les officiels de présenter un Test Covid-19 négatif à l’arrivée.

– L’obligation pour chaque délégation d’être dépistée à l’aéroport une fois présente sur le territoire burkinabé.

– L’obligation des tests Covid-19 du personnel affecté aux différentes délégations avant, pendant et après leur départ. 

– L’obligation pour les deux équipes ainsi que les officiels du match de disposer d’un test Covid-19 négatif validé 48H avant d’être sur la pelouse.

– L’obligation d’un test Covid-19 négatif pour les personnes impliquées dans l’organisation du match, 48H avant la rencontre.

– La désinfection du stade du 4 août avant et après le match.

– La tenue du match à huis clos.

À ce jour, l’ensemble des dispositions ci-dessus ont été scrupuleusement respectées par les différents acteurs et toutes les mesures sécuritaires ont également été prises pour le bon déroulement du match », a rassuré la FBF dans un communiqué publié sur sa page Facebook.

Une décision qui témoigne de la solidité des relations entre le Burkina Faso et le Maroc.

Mais la question que l’on se pose si le Maroc avec les moyens qu’il dispose refuse d’accueillir ce match, quelle assurance dispose le Burkina Faso au cas échéant pour faire face à cette nouvelle souche du coronavirus. Ou encore quelle est la contrepartie de cette décision ? Wait and see !

Articles Connexes

Manifestations du 27 novembre au Burkina : « Libérez le fauteuil », scandent...

0
Plusieurs manifestants ont scandé dans les rues de Ouagadougou « Libérez Kosyam, libérez le fauteuil », le 27 novembre 2021, suite à l’appel à manifester lancé...

Situation nationale : Le SPONG invite le gouvernement à des actions énergiques et salvatrices

0
Ceci est une déclaration du Secrétariat Permanent des Organisations Non Gouvernementales (SPONG), faitière des ONG, associations et fondations, premier collectif des ONG au Burkina...

Assemblée nationale : Une séance plénière consacrée aux questions orales au gouvernement sur la...

0
L’Assemblée nationale a auditionné le 26 novembre 2021, le gouvernement sur la situation sécuritaire au Burkina Faso. Une situation en nette dégradation  avec l’attaque...

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publicité

Publicitéspot_img

Publicité

Publicitéspot_img

Publicité

Publicitéspot_img

Articles recents

Articles Populaires