27 novembre 2021
spot_img

Haute couture au Burkina Faso : La marque «IBYAYA» à la portée de tous les burkinabè

La maison de haute couture « IBYAYA » du talentueux styliste et modéliste Mohamed Lamine Sanfo a tenu le pari le 16 octobre 2021 sis au quartier patte d’oie de Ouagadougou non loin de la pharmacie Coura à travers l’ouverture d’une boutique de haute couture. Devant parents, amis et clients, Mohamed Lamine Sanfo a exposé son savoir-faire du tissu à travers une gamme variée de collection. Une collection faite de plusieurs tissus avec un accent mis sur la finition. Une rencontre au cours de laquelle, les hôtes ont pu assister à un défilé.

La mode au Burkina est en pleine mutation. Face à la rude concurrence, les acteurs du domaine du style essayent, chacun à sa façon, de se faire une place au soleil. Conscient de cette évolution, Mohamed Lamine Sanfo, styliste de profession, a créé la marque  « IBYAYA  ». À travers cette ouverture, le promoteur de la marque veut s’inscrire dans la logique des premières autorités qui encouragent les jeunes à faire de l’entrepreneuriat, une réalité.

Des invités officiels à la cérémonie d’ouverture de la boutique IBYAYA©infoh24

Cette marque « IBYAYA » du styliste propose un service sur-mesure ou demi-mesure pour à toute personne. Du costume à votre goût en passant aux chemises raffinées avec initiales brodées. Ces différents modèles sont fabriqués en lin ou encore en Faso dan Fani et inspirés de la vie quotidienne.

A terme, l’objectif de Mohamed Lamine Sanfo est d’habiller les burkinabè à moindre coût, avec des tissus de bonne qualité. La marque IBYAYA veut rompre avec le passé en faisant construire au Burkina Faso et en Afrique, des usines de vêtements de nuit et d’intérieur confortables, élégants et sophistiqués pour toutes les occasions.

Pour le styliste de profession, Mohamed Lamine Sanfo, il faut redonner un second souffle au tissu léger en le rendant attractif. Pour ce faire, il a décidé d’ouvrir cette boutique pour habiller tous les burkinabè sans distinction. Cette marque IBYAYA, le styliste entend la vulgariser à l’intérieur du pays et hors des frontières. Aujourd’hui, la marque IBYAYA se veut être une vitrine qui met en avant le savoir-faire sur le tissu léger. Les produits finis sont vendus à la boutique IBYAYA dans un quartier populaire de Ouagadougou, notamment le quartier patte d’oie.    

« Un jeune qui choisit de se lancer dans la mode, nous ne pouvons que l’accompagner à atteindre le sommet. Ce qui va inspirer d’autres jeunes dans le domaine de l’entreprenariat. Nous lui demandons surtout de valoriser la qualité à travers la création et l’innovation. Ce qui facilitera sa présence sur le marché  » a déclaré l’un des parrains, le député Malick Koanda.

L’un des parrains, le député Malick Koanda ©infoh24

Profitant de cette occasion, les invités ont assisté à un défile pour apprécier la collection de la marqué IBYAYA. «  J’ai accepté d’accompagner Lamine pour son courage à briser les barrières dans le cadre du travail afin que d’autres jeunes puissent prendre exemple sur lui. Ce promoteur a cru à son rêve et aujourd’hui, cela porte fruit. Je demande à Lamine de garder son courage, de continuer à persévérer car la machine vient de la conquête du marché national et international à démarrer  » a déclaré la marraine Hadja Alizeta Traoré.

La marraine Hadja Alizeta Traoré/Koanda ©infoh24

En seulement quelques années d’expérience, Mohammed Lamine Sanfo s’est fait une renommée et a ouvert sa boutique. « Ma particularité sera les finitions de travail car la plupart des couturiers font de la création mais il y a pas de finition. Donc à mon niveau, j’ai décidé de mettre l’accent sur la finition » a-t-il ajouté.

Mohammed Lamine Sanfo, promoteur de la marque IBYAYA ©infoh24

La boutique de la marque IBYAYA située à côté de la pharmacie Coura est une boutique pour tous les burkinabè car les prix sont abordables et sont à la portée de tous les burkinabè. Faites un tour et vous n’allez pas regretter surtout quand le fil et l’aiguille s’entremêlent avec dextérités pour former le beau sur un tissu.

Articles Connexes

Café politique : «Comment continuer à gouverner si les individus ne répondent pas de...

0
«Les processus démocratiques face à la persistance des crises institutionnelles et sécuritaires et au retour des coups d’Etat » est la thématique développée, ce 26...

L’Institut Supérieur de logistique de Ouagadougou : 35 nouveaux officiers aptes à servir au...

0
L’institut supérieur de logistique de Ouagadougou (ISLO) a abrité ce 26 novembre 2021, la cérémonie de fin de formation de 35 officiers stagiaires dont 17 stagiaires de la 4ème promotion du cours d’Application des chefs de section de matériel (CACSMAT) et 18 stagiaires de la 21ème promotion des Officiers de Maintenance des corps de Troupe (OMCT). Pour la circonstance, la remise des diplômes a été présidée par le directeur de l’institut le Colonel-Major Aimé Gouba.

Football : La CAF approuve le projet d’une coupe du monde tous les deux...

0
Réunie en assemblée générale extraordinaire ce vendredi 26 novembre 2021, la confédération africaine de football a approuvé l’organisation de la coupe du monde tous deux ans qui remplacera le format des quatre ans. Un projet proposé et défendu par le président de la FIFA Gianni Infantino.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publicité

Publicitéspot_img

Publicité

Publicitéspot_img

Publicité

Publicitéspot_img

Articles recents

Articles Populaires