23 septembre 2021
spot_img

Monnaie numérique : Des Burkinabè lancent Faso Money

Les burkinabè ont désormais leur porte-monnaie digitale. Il s’agit de Faso Money. L’information a été donnée au cours d’une conférence de presse, ce mardi 7 septembre 2021, à Ouagadougou. Une initiative de Clusters Holding et Faso Money, un regroupement d’hommes d’affaires et des connaisseurs en monnaie numérique.

Le projet que nous allons vous présenter est né de la ferme volonté d’investisseurs africains soucieux de prendre en compte l’évolution du monde de l’innovation permanente et fulgurante », a annoncé Ali Kassamba, coordonnateur de l’initiative. « Nous avons décidé de prendre part dans la production de richesses des produits électroniques dans nos pays et plus particulièrement au Burkina », a-t-il lancé.

Ali Kassamba, coordonnateur de l’initiative


Cette monnaie digitale dont les frais de souscription s’élèvent à 25 000 FCFA n’attend plus que des souscripteurs pour contribuer aux transactions dans le commerce international. FASO MONEY entend couvrir toutes les transactions liées à la monnaie digitale (commerce en ligne), le e-commerce, le e-learning (cours en ligne) et les transports, notamment l’achat électronique des billets d’avion.

Les journalistes présents durant la conférence de présentation

Ali Kassamba a rassuré que la conception des logiciels y afférents a nécessité un investissement humain et financier très important, afin d’offrir des produits de qualité, très fiables et hautement sécurisés. FASO MONEY entend créer des emplois au profit des jeunes, mais aussi participer à la rétention des ressources pour favoriser le décollage économique du pays.

Articles Connexes

Fourniture de services miniers : Les entreprises exploitantes devront désormais travailler avec les sociétés...

0
Le conseil des ministres de ce 22 septembre 2021 a adopté un rapport relatif au décret portant fixation des conditions de la fourniture locale dans le secteur minier. Ce décret fait désormais obligation aux entreprises minières et à leurs sous-traitants d’accorder aux personnes physiques ou morales burkinabè tout contrat de prestation de service, tout en définissant la liste des biens et services assortis de quotas à respecter.

Extrémisme violent : « Certains burkinabè se livrent à de violentes diatribes contre d’autres...

0
Dans cette déclaration dont l’InfoH24.info a obtenu copie, l’Association pour la tolérance religieuse et le dialogue interreligieux (ATR/DI) constate qu’ « à travers des éléments audio et/ou vidéo et sur des bases souvent erronées, certains Burkinabè se livrent à de violentes diatribes contre d’autres Burkinabè appartenant à d’autres dénominations (d’une même confession religieuse) ou à d’autres communautés religieuses ». Voici l’intégralité de la déclaration.

2e Congrès extraordinaire du MPP : « Le dynamisme d’un parti, c’est les luttes...

0
A quelques jours de l’ouverture du 2e Congrès du mouvement du peuple pour le progrès (24 au 26 Septembre 2021), Dr Bindi Ouoba, cadre dudit parti, donne son regard, dans cette interview accordée à L’InfoH24.info, ce 22 septembre 2021.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publicité

Publicitéspot_img

Publicité

Publicitéspot_img

Publicité

Publicitéspot_img

Articles recents

Articles Populaires