25 juillet 2021
spot_img

POLITIQUE

Politique : Le Pr Abdoulaye Soma dénonce son exclusion de la CENI

Ce lundi 19 juillet 2021, à Ouagadougou, une délégation de l'Opposition politique non affiliée (ONA), conduite par le Pr Abdoulaye Soma s'est entretenue avec le ministre d'État, ministre en charge de la réconciliation nationale, Zéphirin Diabré

Crise à la CENI : La succession de Newton Ahmed Barry au cœur de grosses manœuvres

Adama Kafando, magistrat, devrait remplacer Newton Ahmed Barry comme commissaire représentant la communauté musulmane à la commission électorale nationale indépendante ( CENI), conformément à un communiqué attribué à la Fédération des associations islamiques burkinabè (FAIB). Joint par L'InfoH24, le 18...

Burkina Faso : « Il y a des burkinabè qui ne se sentent pas chez eux», Pr Abdoulaye Soma

A l'occasion de la cérémonie de Rentrée politique du SOLEIL D’AVENIR, qui se tient ce Samedi 17 juillet 2021, à Ouagadougou , Pr Abdoulaye Soma a présenté son gouvernement.

France/Burkina : «Tout notre souhait, c’est d’aider le Burkina à vaincre ce cancer terroriste », Luc Hallade

France/Burkina : «Tout notre souhait, c’est d’aider le Burkina à vaincre ce cancer terroriste qui le ronge depuis plusieurs années » , Luc Hallade, ambassadeur français au Burkina L’InfoH24 a tendu son micro à l’ambassadeur de France au Burkina Faso, Luc Hallade, à l’occasion de la commémoration du 14 juillet, fête nationale française. L’InfoH24 : Quel est votre message en ce 14 juillet, à l’endroit des invités ? Luc Hallade : C’est plusieurs messages à la foi. D’abord, le 14 juillet, est une fête nationale, et j’ai voulu montrer que malgré toutes les difficultés à la fois sécuritaires, mais aussi liées au coronavirus, on pouvait quand même organiser une fête, recevoir les gens et leur faire plaisir et profiter ensemble pour se rassembler. Le deuxième message est celui de la solidarité à l’égard du Burkina, parce qu’on sait tous le Burkina vit des heures difficiles, mais en même temps, il faut perdre espoir ; on n’est là pour soutenir les burkinabè dans leurs difficultés et les aider à combattre le terrorisme. Je pense que j’ai eu des mots assez forts contre les terroristes qui se prétendent djihadistes, et je pense que le djihade n’a rien à voir avec qu’ils font. Il y a eu aussi un message d’amitié avec le peuple burkinabè, moi, je n’existerais si le peuple burkinabè ne voulait pas de moi, s’il ne m’accueillait pas. Donc, c’est une sorte de remerciement quelque part. J’ai une épouse africaine, ma belle-famille est là, je me sens africain, même si j’ai une couleur de peau blanche. En dénonçant les pourfendeurs de la France, que vouliez-vous faire entendre ? C’était d’essayer de faire entendre cette vérité première ; pour moi, on n’a aucun intérêt ou très peu d’intérêt économique au Burkina Faso. Le seul intérêt, c’est que le Burkina survive, reconquiert son territoire, soit un Etat stable ; parce que la stabilité du Burkina est important pour le Burkina, mais aussi pour l’ensemble de la région. Tout notre souhait, c’est d’aider le Burkina à vaincre ce cancer terroriste qui le ronge depuis plusieurs années. On entend des blogueurs, des influenceurs dire que la France à un agenda caché et travaille avec les terroristes, c’est à cause d’elle qu’on a des terroristes. Mais nous aussi, on souffre du terrorisme en France, on a eu des dizaines de morts, il y a ce qui est arrivé à Nice, il y a 6 ans ; on a eu des attentats extrêmement meurtriers aussi, on a des soldats qui sont morts au Sahel. Je trouve cela complètement aberrant de pouvoir imaginer qu’on soit complice avec les terroristes. Le message, c’est arrêtez de raconter de n’importe quoi, on est là pour aider le Burkina à lutter et à vaincre le terrorisme.

Barkhane au Burkina : «On ne peut pas dire, qu’il n’y a pas une présence » déclare Clément Sawadogo

A la faveur de la commémoration du 14 juillet 2021, l'InfoH24 a tendu son micro au ministre d'Etat, ministre de l’Administration territoriale, de la décentralisation, Clément Sawadogo pour avoir son avis sur le démenti du président Emmanuel Macron concernant la présence de Force Barkhane au Burkina Faso.

Burkina Faso : « Nous avons décidé de faire la politique autrement», Pr Abdoulaye Soma de l’Opposition non alignée (ONA)

L'opposition politique non alignée ( ONA) a animé une conférence de presse, ce jeudi 15 juillet 2021. Une occasion pour elle de se prononcer sur la situation nationale, mais aussi informer l'opinion de la vie de l'ONA.

Appel au secours des populations de Titao et de Madjoari : «L’État continue de déployer sa stratégie» selon le ministre Tamboura

À l’issue du conseil des ministres de ce mercredi 14 juillet 2021, le ministre de la communication, porte-parole du gouvernement, Ousséni Tamboura suite à l’interpellation d’un journaliste sur l’appel au secours  des populations de Titao (Nord) et de Madjoari...

Insécurité : « Il faut avoir le courage d’armer la population »,Foi de Karim Iba, député NTD du Soum

Karim Iba, député du Soum, membre du Nouveau Temps pour la Démocratie (NTD) s’est confié à L’InfoH24.Info, à Ouagadougou. Il analyse la situation sécuritaire et propose des pistes pour la paix et la cohésion sociale.

Burkina Faso : Des manœuvres suspectes pour le contrôle de la Commission électorale nationale indépendante (CENI)

La bataille fait rage actuellement autour de l'élection du nouveau président de la Commission nationale électorale indépendante (CENI). La course pour le poste tant convoité de président de la CENI trahit malheureusement une bataille pour le contrôle de l’Institution.

Conseil régional de l’épargne publique et des Marchés financiers : Le président présente son rapport à Roch Kaboré

Le président du Faso Roch Marc Christian Kaboré, président en exercice de la Conférence des chefs d’Etat et de Gouvernement de l’Union économique et monétaire Ouest-africaine (UEMOA), a reçu ce lundi 12 juillet 2021 en audience, le président sortant du Conseil régional de l’épargne publique et des Marchés financiers Mamadou Ndiaye.
- Advertisement -spot_img
- Advertisement -spot_img
- Advertisement -spot_img

A la Une