26 janvier 2022
spot_img

REPORTAGES & ENQUÊTES

District sanitaire de Djibo : Les responsables veulent «distribuer» l’argent de l’entretien du groupe électrogène

Le climat socio-professionnel au district sanitaire de Djibo n’est pas au beau fixe. Dans un premier article, nous révélions une situation très peu orthodoxe dans ce centre de santé. Les responsables du Centre médical avec antenne chirurgicale (CMA) ont...

Burkina Faso : Sur les ruines d’une concession de filles de joie partie en flammes à Tampouy

Les voisins de cette concession de filles de joie gardent le silence, mais aussi le sourire, lorsqu’on leur demande « que s’est-il passé ? ». Après insistance, un certain nombre d’entre eux, répondent avec ironie « on n’était pas là », puis s’en suivent...

Nongma Toukpal Sawadogo : Cette sourde-muette aux yeux bleus qui veut vendre du riz gras

Mariée à un homme qui la battait régulièrement, Nongma Toukpal Sawadogo, 19 ans, a une notion de la violence conjugale depuis qu’elle a 15 ans. C’est avec les blessures au visage saignant, que son père l’a récupéré, auprès de son conjoint, après un jugement à la gendarmerie. Aujourd’hui, avec un enfant de 6 ans, et une grossesse, Nongma Toukpal Sawadogo, loge chez son père, à Cinkansé, tout en aidant une revendeuse du riz. Mais ses ambitions demeurent : Ouvrir son kiosque pour vendre du riz gras.

Routes du Burkina : Gounghin-Fada, le tronçon de toutes les misères !

Quitter Gounghin pour rallier la capitale de la région de l’Est, Fada N’gourma, se révèle un parcours de combattant pour transporteurs et passagers. Entre sautillements, les corps qui balancent à l’intérieur du car, zigzags, vomissements et même souvent des...

District sanitaire de Djibo : Une mine d’or pour les responsables du CMA?

Depuis 2018, le district sanitaire de Djibo traverse une situation difficile dans la gestion de ses ressources, aussi bien humaines que financières. La situation s’est dégradée avec la montée en puissance du terrorisme. Dans ce contexte, des partenaires techniques...

Déplacés internes : L’odyssée de Rasmané Ouédraogo un mineur séparé venu de Foubè

Ils s’appellent Rasmané, 14 ans ; Amah, 14 ans ; Mamoud, 14 ans et ont en commun d’être des mineurs. A la différence des autres mineurs, ils sont issus de la population en situation de déplacés internes. Eux trois,...

Vie chère : « Les paysans ont tout vendu, ils reviennent acheter pour survivre » Kadi Minoungou, vendeuse de céréales à Tenkodogo

A Tenkodogo les denrées de premières nécessités subissent une hausse. Comme partout ailleurs en province, le phénomène de l’augmentation des prix des denrées de premières nécessités se profile. Ici, à Tenkodogo, l’impact se fait sentir dans la vie des revendeuses et des acheteurs. L’InfoH24 a baladé son micro au marché de Tenkodogo le 17 aout 2021. Les clients et les marchands des produits de première consommation délient les langues.

Centre Saint Joseph de Tenkodogo : Là où Monseigneur Prosper redonne le sourire aux malades mentaux

A Tenkodogo, le « Centre Saint Joseph des malades mentaux errants » est la seule structure qui accueille, abrite, soigne et réinsère des personnes victimes des troubles psychiques et des malades mentaux. Une œuvre de l’église diocésaine qui veut donner redonner la dignité humaine aux malades errants. Dans cette clôture, « l’on ne veut laisser un frère en humanité trainer ». selon le fondateur du centre Mgr Prospère Kontiébo.

Concours de la fonction publique : Jean-Christ, 7 mois et sa mère à la recherche du Saint Graal

Quitter Koupéla ,Cinkansé, Koupelgo, Garango pour venir concourir à la fonction publique dans le centre unique de Tenkodogo, chef-lieu de la région de l’Est. Dormir sombrement dans les salles de classes, cuisiner en plein air, se coucher à même le plancher et faire face aux moustiques. Tel est le quotidien de plusieurs candidats venus des provinces lointaines, partis à la recherche du saint graa

Tenkodogo : La poterie, l’autre activité de l’élève Séraphine Koudougou

Elève, à 21 ans, Blandine Koudougou, pour l’instant suit les traces de sa grand-mère, Salmata Djintiga dans la poterie. Toutes deux, elles achètent des pots à Roogziendé, une localité située à 15 km de la Ville de Tenkodogo, les exposent pour la revente. En plus de l’école, une autre activité pour Séraphine qui allie l’entreprenariat et l’art au bord de la route.
- Advertisement -spot_img
- Advertisement -spot_img
- Advertisement -spot_img

A la Une