12 juillet 2024
spot_img

27ème édition du FESPACO : Le visuel de la biennale du cinéma africain dévoilé au public

 Du 16 au 23 octobre 2021 se tiendra la 27 édition du Festival Panafricain du cinéma de Ouagadougou (FESPACO). A quatre mois de l’évènement, le comité d’organisation a animé une conférence de presse le lundi 21 juin 2021, afin de faire le point du niveau d’avancement de la manifestation, mais surtout présenter au grand public le visuel qui accompagnera la fête du cinéma africain.  

Initialement prévue en février 2021, la 27ème édition du FESPACO avait été reportée par le conseil des ministres pour cause de crise sanitaire liée au Covid-19.  Avec la maitrise de la pandémie, celle-ci a été reprogrammée pour se dérouler du 16-23 octobre 2021 sous le thème « Cinéma d’Afrique et de la diaspora : Nouveaux regards, nouveaux défis ».

Pour la ministre de la culture Elise Thiombiano, la présente édition qui se tiendra dans un contexte particulier avec la crise sanitaire et sécuritaire, mais également avec la rareté des ressources financières est un challenge que le pays des hommes intègres s’efforcera de relever une fois de plus. Aussi a-t-elle rassuré les professionnels du 7ème art, les cinéphiles et les festivaliers et leur demander de ne ménager aucun effort pour être présents à ce jamborée du cinéma africain ; car la 27ème édition du FESPACO, sera la première manifestation culturelle d’envergure continentale et mondiale après le festival de Cannes.   

La ministre de la culture Elise Thiombiano répondant aux questions de journalistes

Pour le Délégué général du FESPACO, Moussa Sawadogo, la tenue de la présente édition marque la fin d’une ère, avec la célébration du cinquantenaire du festival et le début d’une nouvelle.  Aussi, selon le Délégué général, fidèle à ses habitudes, le FESPACO ne dérogera pas à la règle. A cette étape de l’organisation dira-t-il, ce sont 1132 œuvres qui ont été reçues. Cependant, il relèvera que l’essentielle des activités précédemment au programme est maintenue. Celui-ci sera dévoilé au public en fin juillet à l’image du visuel de la présente édition. Conçu par l’artiste plasticien Christophe Sawadogo, le visuel représente la princesse Yennega sur son cheval, doigt tendu vers l’avant qui symbolise l’avenir, le futur avec le regard vers l’arrière du cheval pour, selon l’auteur, faire un clin d’œil au passé. Yennega sur son cheval allant rencontrer Rialé, représente pour l’auteur la rencontre de deux cultures, notamment entre l’Afrique et sa diaspora.

Christophe Sawadogo procédant à l’explication du visuel de la 27édition du FESPACO

Perspectives sur la base des acquis

 Soucieux ainsi d’aborder l’avenir en s’inspirant du passé, le comité a innové avec l’instauration du « Durban Market ». Celle-ci étant une création introduite pour offrir des opportunités de formations, d’échanges de coproductions entre le cinéma anglophone et francophone.  Aussi, il faut noter l’effort du comité selon M. Sawadogo d’impulser une dynamique vers le centenaire en permettant aux professionnels du cinéma de faire face aux nouvelles technologies à travers une dizaine de jeunes producteurs présélectionnés pour profiter du savoir-faire du pays de la Téranga qui fait office de locomotive dans le domaine de la formation avec le producteur Alain Gomis ; d’où l’égard offert au Sénégal comme pays invité d’honneur de la biennale.

spot_img

Derniers Articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Suivez-Nous sur

Publicité partenaire

- Advertisement -spot_img

Publicité partenaire

- Advertisement -spot_img

Publicité partenaire

- Advertisement -spot_img

Publicité

- Advertisement -spot_img

Articles Populaires

Abonnez-vous pour ne manquer aucun de nos nouveaux articles!

NEWSLETTER