27 novembre 2021
spot_img

An 6 de l’Insurrection populaire : l’Etat rend hommage aux martyrs

Six ans se sont déjà écoulés, mais les 30 et 31 Octobre 2014 resteront à jamais dans la mémoire collective. Une cérémonie d’hommage s’est déroulée ce 30 octobre 2020 sur la place du monument aux héros, présidée par le chef du gouvernement, Christophe Marie Joseph Dabiré. Il a, pour l’occasion, rappelé la nécessité de ne jamais oublier les devanciers.

« Six ans après ces tragiques évènements des 30 et 31 Octobre 2014, la douleur est encore intacte et pleine de symbole. Il est donc normal que nous marquions un arrêt pour rendre un vibrant hommage aux martyrs et leur rappeler que leur sacrifice ne fut pas vain » a déclaré le chef du gouvernement Christophe Marie Joseph Dabiré, représentant le chef de l’Etat Roch Marc Christian Kaboré.

Il a par ailleurs souligné que ce lieu devra rappeler à toute la classe politique, les batailles à mener et les sacrifices à consentir afin de bâtir une véritable démocratie pour le Burkina Faso. La cérémonie d’hommage a toujours été empreinte de vive émotion et celle de 2020 n’a pas dérogé à ce qui serait une règle, en témoigne la gorge nouée du Premier ministre avant la fin de son message.

Pour le représentant des familles des victimes de l’insurrection populaire des 30 et 31 Octobre 2014, Pouahoulabou P.K Victor, « nous remercions tout le peuple du Burkina Faso, le gouvernement pour leur accompagnement cette année encore pour la commémoration de ce douloureux évènement. Toutefois, nous regrettons la façon dont la ministre de l’action sociale a géré le dossier des enfants des martyrs de l’insurrection dont plusieurs enfants sont déscolarisés par faute de moyens ».

A cette cérémonie, l’association des blessés du coup d’Etat de 15 Septembre 2015 était présente. Elle a saisi l’occasion pour lancer un appel à l’endroit du Président du Faso et son gouvernement. Leur souhait est que l’Etat hâte le pas vers une indemnisation des différentes victimes, pour leur permettre de se soigner car 19 personnes nécessitent des soins urgents. Ils le souhaitent afin de permettre aux différentes familles de faire le deuil de leurs parents et de tourner définitivement la page.

Articles Connexes

Café politique : «Comment continuer à gouverner si les individus ne répondent pas de...

0
«Les processus démocratiques face à la persistance des crises institutionnelles et sécuritaires et au retour des coups d’Etat » est la thématique développée, ce 26...

L’Institut Supérieur de logistique de Ouagadougou : 35 nouveaux officiers aptes à servir au...

0
L’institut supérieur de logistique de Ouagadougou (ISLO) a abrité ce 26 novembre 2021, la cérémonie de fin de formation de 35 officiers stagiaires dont 17 stagiaires de la 4ème promotion du cours d’Application des chefs de section de matériel (CACSMAT) et 18 stagiaires de la 21ème promotion des Officiers de Maintenance des corps de Troupe (OMCT). Pour la circonstance, la remise des diplômes a été présidée par le directeur de l’institut le Colonel-Major Aimé Gouba.

Football : La CAF approuve le projet d’une coupe du monde tous les deux...

0
Réunie en assemblée générale extraordinaire ce vendredi 26 novembre 2021, la confédération africaine de football a approuvé l’organisation de la coupe du monde tous deux ans qui remplacera le format des quatre ans. Un projet proposé et défendu par le président de la FIFA Gianni Infantino.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publicité

Publicitéspot_img

Publicité

Publicitéspot_img

Publicité

Publicitéspot_img

Articles recents

Articles Populaires