26 janvier 2022
spot_img

Burkina Faso : « Ke du Burkinabè » organise une foire pour la promotion du « Consommons burkinabè »

« Ke du Burkinabè », un des projets de l’ONG ACRA a lancé ce vendredi 30 avril 2021 la première édition de la foire ‘’Consommons local et sain’’. Cette foire a pour but de promouvoir la production locale et valoriser les produits du terroir burkinabè. Elle se tient jusqu’au dimanche 2 mai 2021.

Dans le but de promouvoir la sécurité alimentaire au Burkina Faso à travers la consommation et la valorisation des produits locaux, bio et naturels, ’’Ke du Burkinabè’’ qui est l’un des projets de l’ONG ACRA a lancé la première édition de la foire ‘’Consommons local et sain’’. Cette foire ouverte au public se déroule du 30 avril au 2 mai 2021 au quartier Zogona de Ouagadougou et les exposants sont les différents partenaires du ‘’Ke du Burkinabè’’.

Vue partielle du stock des produits locaux du Ke du Burkinabè @InfoH24

Placé sous le thème ‘’Consommons sain, consommons burkinabè’’, cette foire fait la part belle aux produits du terroir burkinabè. L’entreprise ‘’Ke du Burkinabè’’ est spécialisée dans l’accompagnement, la vente et la promotion des produits locaux burkinabè et du ‘’consommons local’’.

Quelques produits locaux exposés par des producteurs partenaires @InfoH24

‘’Ke du Burkinabè’’ (KDB) est une expression familière pour transmettre de façon directe le concept ‘’je consomme seulement des produits burkinabè’’. KDB est une entreprise sociale qui a pour but de valoriser la production locale de nourriture fraiche, saine et culturellement appropriée à travers la commercialisation sur le marché de la capitale Ouagadougou. Elle est soutenue par la Fondation ACRA, une organisation laïque et indépendante qui conçoit, met en œuvre et promeut des solutions durables à fort impact social pour aborder et éliminer la pauvreté dans différentes parties du monde.

Des produits locaux soigneusement emballés et en vente au Ke du Burkinabè @InfoH24

A ‘’Ke du Burkinabè’’ on y retrouve uniquement des produits locaux comme le riz local étuvé de Mogtedo, la purée de tomate produite à Boussouma, le miel naturel de Sidéradougou, du soumbala de néré et de soja, de la poudre de baobab assaisonnée, du moringa en poudre, des jus naturels au miel, des confitures de fruits, du dolo au miel, du whisky de miel avec un taux d’alcool de 25%, du vin de miel avec 12% d’alcool, des biscuits naturels, etc.

Des tests sont régulièrement faits avant la mise sur le marché de ces différents produits.

Elena De Giosa, la responsable de cette foire du consommons burkinabè @InfoH24

Selon Elena De GiosaS la responsable du projet, cette foire se veut être une occasion d’aider les producteurs à améliorer leurs productions et de mieux écouler leurs produits. Il s’agit aussi de faire connaitre l’entreprise ‘’Ke du Burkinabè’’ et promouvoir ‘’le consommons local’’. «Cette foire est une occasion de faire connaitre les merveilles et les potentialités du Burkina Faso, d’encourager le travail de nos vaillants producteurs et aussi et surtout faire connaitre le fruit de leurs efforts à travers notre entreprise sociale ‘’Ke du Burkinabè’’. On les aide à créer des produits plus attractifs avec notamment l’étiquetage, les emballages et faire connaitre ces produits dans la ville de Ouagadougou. L’autre volet de notre engagement est la protection de l’environnement à travers des actions agro-écologiques », déclare-t-elle.

Le présidium lors du lancement de la première édition de cette foire @InfoH24

Pour elle, il y a des produits locaux burkinabè qui sont sains et doivent être vulgarisés davantage d’où l’organisation de cette foire. Elle entend travailler avec les différents producteurs et des partenaires pour améliorer la qualité et la productivité afin de disponibiliser les produits pour les différents consommateurs. « Nous veillons également à une formation permanente pour améliorer la qualité de la production et aider nos producteurs à s’améliorer toujours plus », soutient-elle.

Quelques inconditionnels et les journalistes présents à cette foire @InfoH24

Cette activité s’inscrit dans le cadre du projet ‘’entreprises sociales innovantes et participation des migrants pour l’inclusion sociale au Burkina Faso’’ financé par l’agence de coopération italienne pour le développement et mis en œuvre dans les régions du Centre-Ouest, du Centre-Est et du Centre par l’ONG MANITESE et l’ONG ACRA.

Articles Connexes

Coup d’Etat au Burkina Faso : Un sommet de la CEDEAO prévu dans les...

0
Après le coup d’Etat perpétré par le mouvement patriotique pour la sauvegarde et la restauration (MPSR) qui a chassé Roch Kaboré du pouvoir, la...

Burkina Faso : Le FESCOM promet lutter contre la drogue en milieu scolaire dans...

0
La ville de Banfora abritera du 26 février au 26 mars 2022, le festival de musique et danse en milieu scolaire (FESCOM). Ainsi, durant...

Burkina Faso : «Je suis méfiant vis-à-vis du coup d’état de Damiba», Yacouba Ladji...

0
Le journaliste d’investigation, Yacouba Ladji Bama s’est prononcé sur le coup d’état orchestré par les militaires contre le président Roch Kaboré. Dans une publication...

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publicité

Publicitéspot_img

Publicité

Publicitéspot_img

Publicité

Publicitéspot_img

Articles recents

Articles Populaires