19 juillet 2024
spot_img

Burkina Faso : Voici les biens du capitaine Ibrahim Traoré

Le président de la transition, le capitaine Ibrahim Traoré a remis sa déclaration d’intérêt et de patrimoine au Conseil constitutionnel lors de sa prestation de serment le 21 octobre 2022, juste un mois après avoir renversé le Lieutenant-colonel Paul Henry Sandaogo Damiba. On en sait un peu plus sur les biens immobiliers et mobiliers de l’actuel chef de l’Etat, plus d’un an après la remise de sa fiche déclaration d’intérêt et de patrimoine.

De nombreux Burkinabè avaient commencé à s’impatienter pour prendre connaissance de la déclaration d’intérêt et de patrimoine du président de la transition, le capitaine Ibrahim Traoré et du gouvernement Kyelem 1. En effet, plus d’un an après sa prestation de serment devant le conseil constitutionnel le 21 octobre 2022, la déclaration d’intérêt et patrimoine du chef de l’Etat était encore un mystère. Etait-il toujours dans les arcanes de l’autorité du contrôle d’Etat et de la Lutte contre la Corruption (ASCEL-LC) ou n’avait-il pas été simplement publié dans le journal Officiel du Faso ? En tout cas, beaucoup de citoyens qui attendaient impatiemment la publication de la déclaration d’intérêt et de patrimoine du chef de l’Etat avaient commencé à désespérer. C’est maintenant chose faite!

Ce qu’il faut savoir, c’est que le chef de l’Etat avait bel et bien signé sa fiche de déclaration d’intérêt et de patrimoine le jeudi 20 octobre 2022, la veille donc de sa prestation de serment, cérémonie au cours de laquelle il l’a remise officiellement au président du conseil constitutionnel.

Au regard du contenu, les biens immobiliers constituent une bonne partie du patrimoine du chef de l’Etat.

A la lecture de la fiche de déclaration d’intérêt et de patrimoine du chef de l’Etat, il ressort que le capitaine Ibrahim Traoré ne possède pas d’immeubles d’habitation ni au Burkina Faso ni à l’étranger. Le natif de Kera dans la boucle du Mouhoun ne possède pas non plus des immeubles à usage commercial ou professionnel.

Comme propriétés bâties, la fiche de déclaration fait cas deux fermes situées dans les encablures de Ouagadougou. La première acquise en 2015 à hauteur de 4 500 000 FCFA est localisée à Loumbila et l’autre acquise en 2017 à hauteur de 2 250 000 FCFA est situé à Saponé. La valeur actuelle de ces deux parcelles est estimée respectivement à 90 000 000 FCFA et 8 000 000 de FCFA.

L’épouse du chef de l’Etat selon la déclaration est la gérante de ces fermes.

En terme de propriétés non bâties, l’ancien pensionnaire de l’académie militaire Georges Namoano possède un terrain lotis à Koubri acquis en 2020 à 6 752 000 FCFA. La valeur actuelle de la parcelle est estimée à 10 250 000 FCFA.

Les biens immobiliers du chef de l’Etat ont une valeur actuelle cumulée de 108 250 000 FCFA.

Pour ce qui est des biens mobiliers, le président de la transition, en tant qu’officier subalterne au sein des Forces armées nationales percevait un salaire annuel 9 151 332 FCFA. Mathématiquement parlant, l’actuel chef de l’Etat percevait mensuellement environ un salaire de 762 611 FCFA.

Pour son parc automobile, le président semble préférer la marque Toyota. En effet, le capitaine possède deux véhicules, toutes de marque Toyota. Le premier véhicule de type 4X4 a été acquis en 2020 à hauteur de 8 500 000 FCFA et le second a été acquis en 2022 à 5 000 000 FCFA.

Le capitaine Ibrahim Traoré, un passionné de l’élevage

La fiche de déclaration montre que le président de la transition adore pratiquer l’élevage. Il possède dans sa ferme de nombreux animaux domestiques. La fiche de déclaration pointe 32 têtes de bœufs acquis en 2017 dont la valeur est estimée à 8 000 000 FCFA. La ferme enregistre 12 têtes de moutons acquis en 2019 avec une valeur estimée à 1 200 000 FCFA, 60 têtes de chèvres acquises en 2019 estimées à 1 880 000 FCFA, et 8 000 têtes de volailles acquises en 2016 dont la valeur est estimés à 20 000 000 FCFA.

Le président a inscrit dans la déclaration d’intérêt et de patrimoine, deux comptes bancaires appartenant à ces enfants. Aucune trace d’un compte bancaire appartenant au président himself n’apparait sur la fiche. Ce sont des comptes d’épargne qui affichaient à la déclaration un solde de 500 000 FCFA chacun.

Les meubles meublants composés d’un téléviseur et d’un congélateur ont une valeur cumulée de 3 450 000 FCFA. Le congélateur a coûté au président de la transition la somme de 3 000 000 FCFA.

spot_img

Derniers Articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Suivez-Nous sur

Publicité partenaire

- Advertisement -spot_img

Publicité partenaire

- Advertisement -spot_img

Publicité partenaire

- Advertisement -spot_img

Publicité

- Advertisement -spot_img

Articles Populaires

Abonnez-vous pour ne manquer aucun de nos nouveaux articles!

NEWSLETTER