27 février 2024
spot_img

De Kidal à Ouagadougou : Des fake news sans frontière !

Les réseaux d’infox et de désinformation continuent de gaver les opinions des pays du Sahel (Burkina, Mali et Niger) en guerre contre le terrorisme de fake news. Ce fut le cas au lendemain de la reprise de Kidal par les forces armées maliennes (FAMA) le 14 novembre avec « la découverte » de ce fameux tunnel qui serait long de plusieurs centaines de kilomètres et qui déboucherait sur le Burkina et le Niger. Ce fut également le cas du séjour de Guillaume Soro au Burkina le 21 novembre qui aurait entrainé la suspension des programmes de la Radio télévision du Burkina (RTB) par les autorités ivoiriennes pour empêcher les citoyens de ce pays de voir l’ancien Président de l’Assemblée de ce pays reçu par le Président de la transition burkinabè, le Capitaine Ibrahim Traoré.

Ces fake ont pourtant alimenté les débats sur les réseaux sociaux et ont été partagés dans plusieurs groupes tant au Burkina que dans les deux autres pays du Sahel.

Sur le fameux tunnel de Kidal, plusieurs médias et de réseaux de fact-checking ont démontré que les images diffusées en boucle ne provenaient pas de Kidal mais plutôt de la ville de Portsmouth en Angleterre. Il s’agit d’un bunker de transmission radio qui date de la deuxième guerre mondiale et qui est long seulement de quelques centaines de mètres.

L’on peut retrouver une vidéo et sa transcription détaillée sur ce fameux tunnel, publiée en 2020 au lien suivant : https://youtu.be/5qaGu7qCATc?si=i3bNKyooqvdrVgRn

Par ailleurs, le réseau Africa Check a également publié sur son site un article confirmant qu’aucun tunnel n’a été découvert à Kidal au Mali et qu’il s’agit bel et bien du tunnel de Portsmouth au sud de l’Angleterre (voire : https://africacheck.org/fr/fact-checks/meta-programme-fact-checks/mali-tunnel-kidal-armee-securite-facebook-desinformation).

Les autorités ivoiriennes n’ont pas suspendu la RTB

S’agissant de la suspension présumée de la RTB en Côte d’Ivoire, il n’en est rien. Plusieurs sources précisent que la chaine nationale burkinabè avait demandé au diffuseur Canal+ de couper son signal pendant la diffusion du match des Etalons contre l’Ethiopie (remporté 3 à 0) comptant pour les éliminatoires de la Coupe du monde. Initialement le match devait se jouer en nocturne, mais, il a été reprogrammé dans la journée.

La RTB n’aurait pas avisé Canal+ de ce changement et le programme est resté inchangé. Résultat, à l’heure indiquée qui inclut l’heure du journal télévisé, le programme était brouillé. A 20 h donc, la RTB n’était pas accessible en Côte d’Ivoire comme ailleurs dans d’autres pays.

En clair, cette brouille des programmes de la RTB du 21 novembre non seulement ne concernait pas que la Côte d’Ivoire mais surtout n’est pas le fait des des autorités ivoiriennes. De même, elle n’a aucun lien avec le séjour de Guillaume Soro au Burkina, le même jour.

Nerwatta KAFANDO

spot_img

Derniers Articles

1 COMMENTAIRE

  1. Si seulement le brouillage de ce media devenu un media de fake depuis la bêtise du 30 septembre 2022 et tous les autres medias de fake news pouvait être effectif dans mon pays.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Suivez-Nous sur

Publicité partenaire

- Advertisement -spot_img

Publicité partenaire

- Advertisement -spot_img

Publicité partenaire

- Advertisement -spot_img

Publicité

- Advertisement -spot_img

Articles Populaires

Abonnez-vous pour ne manquer aucun de nos nouveaux articles!

NEWSLETTER