20 avril 2024
spot_img

Insécurité au Centre-Est : Une trentaine d’établissements fermée au cours de l’année 2021-2022

L’impact négatif de l’insécurité sur le système éducatif burkinabè n’est plus à démontrer. Fermeture d’établissements, délocalisation des centres d’examen, etc. ont fait le lot des établissements. La région du Centre-Est n’a pas échappé à cette situation.

Au titre de l’année scolaire 2021-2022, une trentaine d’établissements ont vu leurs portes fermées du fait de l’insécurité selon Julien Yougbaré, ex- directeur régional de l’enseignement post-primaire du Centre -Est. Il a fait savoir lors des journées d’orientation scolaire et professionnelle le 14 juillet 2022.

Le responsable de l’éducation de la région indique également que la région était obligée de ramener certains candidats aux examens dans d’autres villes. Selon lui, des élèves d’une commune de la région ont été déplacés pour l’administration de leur épreuve à Ouagadougou.

A en croire, Julien Yougbaré, malgré une situation sécuritaire délétère, la région a enregistré un fort taux de réussite aux différents examens de fin d’année. A l’examen du BEPC, 15.513 candidats ont répondu présents. 6.830 ont été admis soit un taux de réussite de 44,03%.

Quant au Baccalauréat, sur 8.456 candidats présents à l examen, 3.624 ont été déclarés admis soit un taux de 42,86%.

Gérard BEOGO

spot_img

Derniers Articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Suivez-Nous sur

Publicité partenaire

- Advertisement -spot_img

Publicité partenaire

- Advertisement -spot_img

Publicité partenaire

- Advertisement -spot_img

Publicité

- Advertisement -spot_img

Articles Populaires

Abonnez-vous pour ne manquer aucun de nos nouveaux articles!

NEWSLETTER