25 juillet 2021
spot_img

Législatives 2020 : La galère d’une Ouagalaise pour effectuer son choix

Articles Connexes

Une citoyenne Ouagalaise a connu la galère le dimanche 22 novembre 2020 avant de pouvoir poser le doigt imbibé d’encre sur le parti de choix pour les législatives.

Le dimanche 22 novembre 2020, les Burkinabè ont choisi leurs candidats pour la présidentielle et les législatives. Si beaucoup de citoyens ont effectué leurs choix sans trop de difficultés, d’autres par contre ont connu la galère avant d’introduire leur bulletin de vote dans les urnes.

Ce fut le cas d’une citoyenne Ouagalaise, habitante de l’arrondissement, la soixantaine bien sonnée. En effet, son désir enthousiasmant d’effectuer son devoir citoyen s’est heurté à quelques problème liés à son âge avancé. La bonne dame a eu du mal à effectuer son choix pour les législatives. Mais visiblement, au finish, il y a eu plus de peur que de mal.

Arrivée autour de 13h30 dans le bureau de vote, elle a d’abord procédé au choix de son candidat à la présidentielle sans trop de difficultés. Après cette première étape, il lui restait son choix pour les législatives.

Le bulletin de vote lui est remis par un agent du bureau de vote. Elle récupère le bulletin et jette rapidement un coup d’œil pour repérer le logo de son parti. Mais elle n’y arrive pas.

Le bulletin comptait 88 logos de partis et formations politiques. Avant même de pénétrer dans l’isoloir, elle s’écrie : « tchié ! waïïï ». Visiblement, l’électrice était à la fois perdue et étonnée du nombre de logos des partis sur le bulletin.

Lire aussi : Election présidentielle 2020 : Un citoyen se trompe et demande à voter à nouveau

Elle s’engouffre tout de même dans l’isoloir pour effectuer son choix. Au bout de deux minutes, elle ressort précipitamment. Désemparée, elle se dirige tout droit vers les agents de bureau de vote. Elle souhaite de l’aide. Les agents attentifs, s’approchent d’elle et lui demande ce qui ne va pas. Elle leur réplique : « je cherche un parti, mais je ne le retrouve pas. Je cherche le parti de Roch Kaboré, mais je ne vois pas ».

Les agents stupéfaits, lui rétorquent qu’ils sont dans l’impossibilité de l’aider. Ils demandent plutôt à la dame de se calmer, de prendre son temps pour bien observer avant d’effectuer son choix.

Déconcertée pendant quelques secondes, elle soupire et dit un « Ok pas de problème » non convainquant. Puis elle se dirige à nouveau dans l’isoloir.

Au bout de deux minutes, elle ressort avec une mine assez dégagée.

Les agents du bureau lui demandent si elle a pu retrouver le parti qu’elle cherchait. Toute émue, sourire aux lèvres et d’une voie aiguë et pleine d’enthousiasme elle dit : « Oui je l’ai trouvé !, oui c’est bon je l’ai trouvé ! »

- Advertisement -spot_img

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisement -spot_img
- Advertisement -spot_img
- Advertisement -spot_img
spot_img

A la Une

Université Thomas Sankara : Une nouvelle promotion de gestionnaire à la quête de l’emploi

La joie était vibrante à l'université Thomas Sankara, ce vendredi 23 juillet 2021. Des jeunes filles et garçons, de bleu vêtu, ont marqué leur passage. En effet, plusieurs dizaines d'étudiants en formation en sciences économiques et de gestion, ont marqué une autre étape dans leur cursus scolaire avec la fin de leur formation académique.

50ème promotion de l’École nationale de police : 639 agents déterminés à servir avec loyauté et intégrité

Placée sous la présidence du ministre d’État, ministre de l’Administration territoriale et de la Décentralisation, Pengdwendé Clément Sawadogo Clément...

Incendie au cabinet Farama et Associés : La Coalition Syndicale exprime sa solidarité

Suite à l’incendie qui s’est déclaré au Cabinet de Maître FARAMA et associés, le samedi 17 juillet 2021, la coalition syndicale à travers cette déclaration exprime sa solidarité

Burkina Faso: La BRAKINA offre 10 métiers à tisser larges bandes aux associations de tisseuses

La société BRAKINA SA a procédé ce vendredi 23 juillet 2021 à une remise de don au ministère de l’industrie, du commerce et de l’artisanat. Ce don est composé de 10 métiers à tisser larges bandes sous forme de subvention.
- Advertisement -spot_img

Plus d'articles

- Advertisement -spot_img