5 mars 2021

Présidentielle 2020 : Un sondage donne Roch et Eddie Komboïgo en tête au premier tour

Articles Connexes

Attaques terroristes : SOS TERRORISME appelle à l’union sacrée dans la lutte contre le fléau

Terrorisme au Burkina : SOS TERRORISME appelle à l’union sacrée

Burkina Faso : Ce qu’il faut au stade du 4-août pour être aux normes

La Confédération Africaine de Football (CAF) a suspendu le stade du 4-août de Ouagadougou car il répondait plus aux normes internationales. Voici de façon succincte les critères qu’il faut remplir pour le joyau du sport burkinabè puisse accueillir de nouveau, les compétitions internationales.

Passation de charges au CFOP : Eddie salue Zeph et se planche sur la réconciliation

Passation de charges au CFOP : Eddie salue Zeph et se planche sur la réconciliation

Burkina Faso : « Zéphirin Diabré a fait un mandat d’exclusion et d’inaction», Pr Abdoulaye Soma

Burkina Faso : « Zéphirin Diabré a fait un mandat d’exclusion », selon le Pr Abdoulaye Soma, président du Mouvement Soleil d’Avenir (SA)

Arrestation de Reckya Madougou Bénin : Les explications du procureur

Arrestation de Reckya Madougou Bénin : Les explications du procureur au cours d'une conférence de presse animée le 4 mars 2021.

L’Institut de recherche et de sondage Apidon (IRSOA), a réalisé un sondage sur les attentes des Burkinabè en rapport avec les législatives et présidentielles du 22 novembre. Ce sondage a pour objectif de déterminer leurs perceptions vis-à-vis des organes de la gouvernance (gouvernement, syndicats, société civile, partis d’opposition) et des partis politiques. Elle prend en compte les préoccupations et attentes actuelles et les intentions de votes (législatives et présidentielles). Les Intentions de vote en octobre donnent le Président sortant en tête, suivi de Eddie Komboïgo avec respectivement 44,4% et 12,2%. Zéphirin Diabré arrive 3ème avec 10,1%.

L ‘enquête a été réalisée en septembre et octobre en 4 phases sur un échantillon de 7 137 personnes reparties dans les 45 provinces et prenant en compte prenant en compte le genre et et différentes catégories d’âges.

Sur les perceptions des Burkinabè relativement aux organes de gouvernance, le sondage montre que 58% des enquêtés estiment que les structures de contrôle de l’Etat sont les plus crédibles et les plus fiables. Elles sont suivies par la société civile (57,5%) et les syndicats (55%). Le gouvernement vient en quatrième position (54,2 %) et devance l’opposition qui est perçue comme la moins crédible.

En ce qui concerne la crédibilité des partis politiques, les sondés donnent le Mouvement du peuple pour le progrès (MPP) en tête avec 63,4% suivie de l’Union pour le progrès (UPC) avec 48,9% et le Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP), 46,2%.

En outre, le sondage révèle que 52% Burkinabè ne sont pas satisfaits de la gouvernance du pays par le régime Kaboré.

Sur les préoccupations des Burkinabè, il ressort que 65,64 des sondés estiment que la priorité N°1 est la paix et la sécurité, suivie de la réduction du chômage (45,39%), de la santé (44,81%), des infrastructures routières (42,41%), de l’éducation (41,83%) de l’unité et la restructuration de l’armée (39,04%).

S’agissant des attentes des Burkinabè, 41,63% souhaitent les que les futures autorités élues garantissent l’accès aux soins de santé ; 41,19% pointent la sécurité alimentaire ; 36,65 souhaitent plus d’efforts dans la lutte contre la pauvreté et pour l’augmentation du pouvoir d’achat des populations ; 36,34% réclament plus d’infrastructures hydrauliques. La paix et la sécurité (34,57%) et l’éducation pour tous (33,19%) font parties des principales attentes des Burkinabè vis-à-vis des futurs élus.

Sur les les perceptions des Burkinabè selon celui qui sera le futur président, 51,7% voient Roch vainqueur de la présidentielle, suivi de Zéphirin Dibaré (9,1%) et de Eddie Komboïgo avec 8,8%. Yacouba Isaac Zida vient en 4ème position avec 8% suivi de Tahirou Barry 7% et Kadré Désiré Ouedraogo 3%.

Enfin, au niveau des intentions de votes en septembre, Roch Kaboré arrive en tête avec 42,77%, suivi de Eddie Konboïgo crédité de 10,58%, de Zéphirin Diabré (10,47%) de Kadré Désiré Ouedraogo (3,37%), de Isaac Zida (1,68%) et de Tahirou Bary (1,67%).  En octobre, les données on sensiblement évolué. Roch Kaboré, Eddie Konboïgo et Isaac Zida ont amélioré leurs scores passant respectivement à 44,4%, 12,2 et 6,6%. Pendant ce temps Zéphirin Diabré et Kadré désiré Ouédraogo ont perdu quelques points et se retrouvent avec 10,1% et 2,9% des intentions de votes. Si ces tendances devaient se confirmer dans les urnes, il faudra un second tour pour départager Roch Kaboré et Eddie Komboïgo.

Le sondage donne Eddie Konboïgo challenger N°1 de Roch Kaboré

Les indécis ou ceux qui ne souhaitent voter pour aucun des candidats ou encore ceux qui estiment que leur vote est secret représentent 27,3%. La différence pourrait donc se jouer à ce niveau dès le premier tour si le candidat Roch Kaboré réussit à mobiliser davantage parmi ces indécis. A contrario, ils pourraient contribuer à améliorer le score de ses challengers.

Par ailleurs, IRSOA rappelle qu’en 2015, les sondages qu’il a réalisés à la veille de la présidentielle (août 2015), donnaient le Président Kaboré en avance au premier tour avec 35,85%, suivi de Zéphin Diabré (24,54%) et de Eddie Komboïgo (4,67%), de Djibril Bassollé (3,98%), de Me Bénéwendé Sankara (2,20%). Tous les autres candidats représentaient 3,95%. Mais en novembre 2015, les sondages donnaient 53% à Roch contre 30% à son poursuivant immédiats.

Aux Résultats, Roch Kaboré a été effectivement élu au premier tour avec 53,49%. Il est suivi de Zéphirin Diabré 29,65% et de Tahirou Barry (3,09%) et de Me Bénéwendé Sankara (2,77%). Les candidatures de Eddie Komboïgo et de Djibril Bassolé avaient été recalées par le conseil constitutionnel.

Il convient de préciser que cette année encore, le sondage a été effectué sur la base de 14 candidats avec une variante “autres candidats”. Sur ces 14 candidats, 4 ne figurent pas sur la liste. Il s’agit de Laurent Bado, de Saran Sérère, de Me Bénéwendé Sankara et de Djibril Bassolé qui ont tous obtenu moins de 1% des intentions de votes. De même des candidats comme Yeli Monique Kam, Do pascal Sessouma et Claude Aimé Tassembedo ne figurent pas dans pas dans ce sondage.

Pour les législatives les intentions de votes donnent également le MPP vainqueur avec 44,3% suivi du CDP (12,9%), de l’UPC (10,2%), du MPS (5,8%), de Agir ensemble (2,1%), et de l’ADF/RDA (1,4%) et du PAREN (1,2%). Les autres partis sont en dessous de 1%. Là encore il faut relever que le sondage a concerné 13 partis et un regroupement d’Indépendants (SENS). Ce qui est loin de la réalité du nombre de partis politiques et de regroupements d’indépendants en compétition pour les législatives. De même, les avis non exprimés sont de 19,6%.

Ce sondage montre donc qu’en l’état actuel, aucun parti ne peut obtenir la majorité parlementaire. Il va donc falloir des alliances pour constituer la future majorité.

- Advertisement -

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisement -

A la Une

Attaques terroristes : SOS TERRORISME appelle à l’union sacrée dans la lutte contre le fléau

Terrorisme au Burkina : SOS TERRORISME appelle à l’union sacrée

Burkina Faso : Ce qu’il faut au stade du 4-août pour être aux normes

La Confédération Africaine de Football (CAF) a suspendu le stade du 4-août de Ouagadougou car il répondait plus aux normes internationales. Voici de façon succincte les critères qu’il faut remplir pour le joyau du sport burkinabè puisse accueillir de nouveau, les compétitions internationales.

Passation de charges au CFOP : Eddie salue Zeph et se planche sur la réconciliation

Passation de charges au CFOP : Eddie salue Zeph et se planche sur la réconciliation

Burkina Faso : « Zéphirin Diabré a fait un mandat d’exclusion et d’inaction», Pr Abdoulaye Soma

Burkina Faso : « Zéphirin Diabré a fait un mandat d’exclusion », selon le Pr Abdoulaye Soma, président du Mouvement Soleil d’Avenir (SA)
- Advertisement -

Plus d'articles

- Advertisement -
error: Le contenu est protégé !!