4 mars 2021

Présidentielle et législatives 2020 au Burkina Faso : La CODEL fait son bilan

Articles Connexes

Burkina : Le président du Conseil national de la transition du Mali à la source de Roch Kaboré

A l’occasion de la première session inaugurale de la 8e législature, première de l’année 2021, le président de l’Assemblée...

Conseil des ministres : Un projet de loi pour prolonger le bail des conseils municipaux

Le conseil des ministres présidé par le président du Faso, Roch Kaboré ce mercredi 3 mars 2021 à Ouagadougou...

Ouagadougou : La police municipale saisit une importante quantité de poulets sans document

Ouagadougou : La police municipale saisi une importante quantité de poulets sans document

Ouverture de la 1ère Session parlementaire du Burkina : Le Bénin et le Mali en invités d’honneur

Ouverture de la 1ère Session parlementaire du Burkina : Le Bénin et le Mali en invités

Burkina Faso : Le plus grand stade, le 4-août suspendu par la CAF

L’information est tombée comme un coup de massue pour les autorités sportives Burkinabè en pleine préparation des échéances internationales. Le stade du 4 août a été suspendu par la Confédération Africaine de Football (CAF) car ne répondant plus aux conditions internationales.

La CODEL, une organisation de la société civile, a pris part au double scrutins du 22 novembre 2020 au Burkina Faso en tant qu’observatrice. Elle a fait le bilan de sa journée électorale ce 24 novembre 2020 à son quartier général à Ouagadougou.

La convention des organisations de la société civile pour l’observation des élections (CODEL) a déploré la persistance de plusieurs dysfonctionnements dans l’organisation matérielle des élections. Selon la CODEL, cet état de fait illustre « un déficit de capitalisations des expériences et leçons antérieures en matière électorale ».

Les dysfonctionnements constatés le jour du scrutin couplé sont multiples et disséminés sur l’ensemble du territoire y compris les zones rouges. Parmi ces dysfonctionnements, on peut noter entre autres : l’arrivée tardive du matériel électoral dans les bureaux de vote, le manque d’agent de sécurité dans certains bureaux de vote, le manque de procès verbaux, etc.

Toutefois, la CODEL rassure et félicite la CENI pour la promptitude avec laquelle elle a résorbé progressivement les problèmes constatés sur le terrain et relayés via le système d’alerte. Pour une amélioration du système électoral dans son ensemble, la CODEL a fait des recommandations à tous les acteurs.

Pour le court terme, la CODEL invite la CENI à poursuivre le travail de la compilation dans la sérénité en respectant les prescriptions du code électoral.

- Advertisement -

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisement -

A la Une

Burkina : Le président du Conseil national de la transition du Mali à la source de Roch Kaboré

A l’occasion de la première session inaugurale de la 8e législature, première de l’année 2021, le président de l’Assemblée...

Conseil des ministres : Un projet de loi pour prolonger le bail des conseils municipaux

Le conseil des ministres présidé par le président du Faso, Roch Kaboré ce mercredi 3 mars 2021 à Ouagadougou...

Ouagadougou : La police municipale saisit une importante quantité de poulets sans document

Ouagadougou : La police municipale saisi une importante quantité de poulets sans document

Ouverture de la 1ère Session parlementaire du Burkina : Le Bénin et le Mali en invités d’honneur

Ouverture de la 1ère Session parlementaire du Burkina : Le Bénin et le Mali en invités
- Advertisement -

Plus d'articles

- Advertisement -
error: Le contenu est protégé !!