18 janvier 2022
spot_img

Sanctions de la CEDAO contre le Mali : La Russie et la Chine font bloc derrière le Mali, le conseil de sécurité divisé

Le Conseil de sécurité de l’Organisation des Nations Unis s’est réuni ce mardi 11 janvier 2022 pour parler de la situation au Mali. Une réunion qui se tient sur convocation des pays africains et la France qui selon les informations de RFI, auraient voulu rassembler le conseil de sécurité pour qu’il adopte une position commune à l’égard des militaires au pouvoir au Mali. Et que la communauté internationale se range derrière la CEDEAO, qui a imposé de nouvelles sanctions contre le Mali, pour protester contre la non-tenue des élections comme promis. Mais la Russie et la Chine ont bloqué le projet de déclaration.

Selon les informations rapportées par nos confrères de Radio France Internationale, le conseil de sécurité n’a pas pu se mettre d’accord sur des sanctions prises contre les autorités maliennes. Si les Etats Unis, la France et la Grande Bretagne ont fait front commun avec les pays africains notamment la CEDEAO contre le Mali, de leur côté, la Russie et la Chine se sont rangées en faveur des autorités de la transition malienne.

Il faut noter que les sanctions prises par la CEDEAO contre le Mali font suite à l’annonce des autorités de transition de repousser l’élection présidentielle à la fin de 2026 sur la base des conclusions des assises nationales de la refondation du Mali. Une proposition rejetée par l’organisation communautaire ouest-africaine qui a donc décidé de sanctionner sévèrement le Mali avec la mise en place d’un embargo.

Toujours selon RFI, la France, la Grande-Bretagne et les États-Unis ont rejeté une transition de cinq ans au Mali et ont soutenu les sanctions annoncées par la CEDEAO. Les pays africains représentés au conseil de sécurité de l’ONU par le Ghana, le Gabon et le Kenya ont appelé l’ensemble de la communauté internationale à soutenir la position de la CEDEAO, à protester contre une transition prévue pour durer maintenant cinq années, et de retravailler à un meilleur soutien logistique de la force G5 Sahel. Lors de la réunion les Nations Unies par la voix de son représentant au mali, rassure que l’organisation continuera à œuvrer aux côtés des autorités maliennes, de la CEDEAO et de l’Union Africaine pour sortir de l’impasse.

Mais le conseil de sécurité a échoué à prendre une décision consensuelle car pour certains grandes puissances, on ne peut pas laisser le Mali seul face à tous ces terroristes. Il s’agit principalement de la Russie et la Chine qui ont plaidé pour la non-ingérence au Mali et ont bloqué la déclaration du conseil de sécurité. Concernant les sanctions  imposées par la CEDEAO, le représentant russe Vassily Nebenzia a déclaré qu’il « serait irresponsable dans les circonstances actuelles de laisser ce pays s’en remettre à son destin, notamment pour ce qui est de réduire l’aide militaire et socio-économique à ce pays. L’imposition de sanctions contre le Mali, qui rencontre déjà bien des difficultés, pourrait encore faire dégénérer la situation pour la population civile ».

Il a aussi réagi aux polémiques en cours sur la présence de militaires russes au Mali. « Sur fond de la modification inattendue de la présence de la France au Mali, notamment avec la fermeture de plusieurs bases, le Mali se retrouve seul face à tous ces terroristes et, à cet égard, nous estimons que les Maliens ont tout à fait le droit de coopérer avec d’autres partenaires qui sont prêts à coopérer avec ce pays pour renforcer la sécurité », a-t-il déclaré au micro de RFI, estimant que « les pays occidentaux veulent avoir le monopole de la fourniture de services au Mali ».

Articles Connexes

Situation nationale : «Je lance un appel aux Chefs d’État de la CEDEAO à...

0
L’Initiative de Soutien au Peuple Malien (ISPM), une organisation de la société civile avec à sa tête, l’ancien secrétaire général de la CGT-B,  Bazolma...

CAN Total Energies : Un trio entièrement féminin pour Zimbabwe/Guinée

0
L'arbitre d'origine rwandaise Salima Rhadia Mukansanga entrera dans l'histoire dans les prochaines heures en devenant la première femme à arbitrer un match lors de...

CAN Total Energies 2021 : Les critères généraux de classement dans les groupes

0
A l’issue de la phase de groupes des matches de la Coupe d'Afrique des Nations Total Energies, Cameroun 2021, les équipes seront classées dans...

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publicité

Publicitéspot_img

Publicité

Publicitéspot_img

Publicité

Publicitéspot_img

Articles recents

Articles Populaires