27 novembre 2021
spot_img

Urgence alimentaire et nutritionnelle dans la région d’Afrique de l’Ouest : La France et le PAM apportent des réponses

Alors que les conflits et la hausse des prix des denrées continuent de fragiliser la situation de la sécurité alimentaire dans la région d’Afrique de l’ouest et du centre, le Programme Alimentaire Mondial (PAM) des Nations Unies salue la contribution financière de la France visant à répondre à l’urgence alimentaire et nutritionnelle des populations vulnérables du Burkina Faso, du Mali, de la Mauritanie, du Niger, du Nigeria, du Sénégal et du Tchad.

Cette contribution, d’une valeur de 8,4 millions d’euros, permettra de soutenir la sécurité alimentaire et nutritionnelle de plus de 469 000 personnes affectées par l’escalade des conflits, les effets du changement climatique et la hausse des prix à travers un ensemble d’activités spécifiques à chaque pays. Ces activités comprennent des distributions alimentaires, un appui nutritionnel, et un soutien aux programmes d’alimentation scolaire en faveur des populations déplacées. 

« L’impact économique de la COVID a enfoncé davantage de personnes dans la faim, dans une région déjà durement touchée par les conflits et les effets du climat » a déclaré Chris Nikoi, Directeur Régional du PAM pour l’Afrique centrale et de l’ouest.  « Chaque jour, davantage de personnes quittent leur foyer à la recherche de sécurité et de nourriture.  Nous remercions la France pour avoir maintenu et augmenté son soutien au Programme Alimentaire Mondial en faveur des plus vulnérables. »

La France est un partenaire de longue date du PAM, et ses contributions ne cessent d’augmenter depuis 2017 pour répondre aux besoins croissants des communautés les plus vulnérables. Jamais les contributions de la France n’avaient été aussi élevées.

« Cette contribution de la France s’inscrit notamment dans le cadre de sa Stratégie internationale pour la sécurité alimentaire, la nutrition et l’agriculture durable (2019-2024), dont l’un des 5 objectifs vise à renforcer les actions d’assistance alimentaire aux populations en situation de vulnérabilité et à améliorer leur résilience,» a déclaré le  conseiller Régional de Coopération pour l’Afrique de l’Ouest depuis l’ambassade de France au Burkina Faso, Houcine Dahmane. 

Grâce aux contributions volontaires de ses donateurs, le PAM a réussi à intensifier ses opérations en 2020 et a aidé 18,2 millions de personnes dans la région d’Afrique de l’Ouest et du Centre, ce qui représente une augmentation significative par rapport aux 10,6 millions atteints en 2019. Sur la base de ce succès, le PAM prévoit d’aider jusqu’à 17,6 millions de personnes au cours de cette période de soudure, avec une attention particulière aux zones ayant des problèmes d’accès, telles que le centre du Sahel et le nord du Nigeria. 

Le PAM s’emploie également à améliorer l’accessibilité et la disponibilité des aliments nutritifs, à la fois en fournissant une assistance dans les situations de crise et en renforçant les systèmes pour des solutions à plus long terme. Dans le centre du Sahel, au Tchad et au Nigéria, le PAM prévoit d’aider près de 2,2 millions de jeunes enfants et de femmes enceintes ou allaitantes, avec un ensemble de traitements nutritionnels et d’interventions de prévention.

Dans un contexte d’insécurité croissante, le PAM est particulièrement reconnaissant du soutien de la France.  Le Programme alimentaire mondial des Nations Unies est le lauréat du prix Nobel de la paix 2020. Plus grand organisme humanitaire au monde, il sauve des vies en situations d’urgence et utilise l’assistance alimentaire pour ouvrir une voie vers la paix, la stabilité et la prospérité au profit de ceux qui se relèvent d’un conflit ou d’une catastrophe ou subissent les effets du changement climatique.

Articles Connexes

Café politique : «Comment continuer à gouverner si les individus ne répondent pas de...

0
«Les processus démocratiques face à la persistance des crises institutionnelles et sécuritaires et au retour des coups d’Etat » est la thématique développée, ce 26...

L’Institut Supérieur de logistique de Ouagadougou : 35 nouveaux officiers aptes à servir au...

0
L’institut supérieur de logistique de Ouagadougou (ISLO) a abrité ce 26 novembre 2021, la cérémonie de fin de formation de 35 officiers stagiaires dont 17 stagiaires de la 4ème promotion du cours d’Application des chefs de section de matériel (CACSMAT) et 18 stagiaires de la 21ème promotion des Officiers de Maintenance des corps de Troupe (OMCT). Pour la circonstance, la remise des diplômes a été présidée par le directeur de l’institut le Colonel-Major Aimé Gouba.

Football : La CAF approuve le projet d’une coupe du monde tous les deux...

0
Réunie en assemblée générale extraordinaire ce vendredi 26 novembre 2021, la confédération africaine de football a approuvé l’organisation de la coupe du monde tous deux ans qui remplacera le format des quatre ans. Un projet proposé et défendu par le président de la FIFA Gianni Infantino.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publicité

Publicitéspot_img

Publicité

Publicitéspot_img

Publicité

Publicitéspot_img

Articles recents

Articles Populaires