27 novembre 2021
spot_img

Armée burkinabè : Le Colonel Souleymane Ouédraogo aux commandes des Airs

Le colonel Souleymane Ouédraogo est officiellement aux commandes de l’Armée de l’Air, à compter de ce 15 Octobre 2021. La passation de commandement s’est faite au cours d’une prise d’armes présidée par le Chef d’Etat-Major Général des Armées , Gilbert Ouédraogo. Nous vous proposons l’intégralité de son discours de prise de commandement.

Monsieur le Chef d’Etat-Major Général des Armés,

C’est avec beaucoup d’émotion et de joie que je prends la parole en ce jour pour traduire toute ma fierté que votre choix pour diriger l’Armée de l’Air se soit porté sur ma modeste personne. A Dieu toute la Gloire !

Permettez-moi, Mon Général, de vous remercier du fond du cœur pour l’opportunité qui m’est offerte de contribuer à l’œuvre d’édification de la Nation à travers notre Armée de l’Air.

Je vous prie respectueusement d’être mon interlocuteur auprès des plus hautes autorités, pour leur témoigner ma profonde gratitude pour la confiance renouvelée en me nommant à ce poste stratégique de notre pays.

J’adresse mes sincères remerciements aux Officiers Généraux dont la présence donne de l’éclat à cette cérémonie.

A l’ensemble des Invités présents à cette cérémonie, parents, amis et proches, merci pour le déplacement.

Je veux saluer la presence de mon père, soldat de la classe 1956, qui a fait le déplacement depuis Bobo, pour assister à cette cérémonie.

Je remercie très spécialement mon épouse  et notre fille, mes véritables soutiens de tous les jours.

Mon Général, je voudrais à présent, et tout particulièrement, remercier le Colonel-Major Kounsaouma PALENFO et saluer son leadership, qui m’a permis d’être imprégné de toutes les grandes décisions qui affectaient la vie de l’Armée l’Air.

Soyez rassuré mon colonel que je veillerai, avec mes collaborateurs, à poursuivre votre plan de développement de l’Armée de l’Air pour l’édification d’une Armée de l’Air plus réactive et efficace.

Mon Général,

Distingués Invités

Je prends le commandement au moment où notre pays est rudement éprouvé par les attaques terroristes.

 Les défis à relever sont nombreux, variés, et j’ajouterai même « glissants », parce que nous sommes en guerre, comme vous l’avez souligné dans votre discours de prise de commandement mon Général, Ces défis sont liés tant aux infrastructures, aux équipements qu’aux ressources humaines. En effet, jamais auparavant l’Armée de l’Air n’a enregistré un développement aussi soutenu des activités aériennes, du fait de l’intensification des opérations de lutte contre le terrorisme.

Après le Nord et l’Est, les regards sont désormais tournés vers les régions Sud et Ouest du territoire national où les barbaries des groupes armées terroristes se manifestent.

Pour faire face à ce fléau, grâce à la volonté des plus hautes autorités du pays, l’Armée de l’Air a acquis des moyens aériens conséquents , permettant de soutenir au mieux les opérations de lutte contre le terrorisme.

Il m’appartient désormais de veiller à préserver les acquis et travailler à atteindre les objectifs qui nous sont assignés dont la mission principale en ce moment est l’appui aux troupes terrestres. .

Mon général,

Je mesure l’ampleur de la tâche, et la délicatesse de la mission.

Vous avez appelé les populations burkinabè à se déterminer et à s’engager dans le combat, chacun avec les armes dont il dispose. A l’Armée de l’Air, nous avons bien reçu le message.

C’est pourquoi, mon commandement mettra l’accent sur la rigueur et le professionnalisme, sur la collégialité et la solidarité entre armées.

Je vais dans ce sens mettre les hommes au centre de mes préocupations car n’oublions pas que ce sont eux , qui d’une manière ou d’autre font voler ces machines. .  Mon action s’articulera autour des priorités suivantes :

  • La collaboration étroite avec les autres armées, sous votre leadership.
  • La poursuite de la réorganisation des structures de l’Armée de l’Air, comme vous l’avez indiqué, mon Général, dans votre discours de prise de commandement ;
  • Et la preparation operationnelle.  ;

Je voudrais en cette occasion qui m’est donnée mon Général, vous rassurer de mon plein engagement à tout mettre en œuvre pour bâtir une Armée de l’Air compétente et efficace, au service du peuple burkinabè.

Pour ce faire, je sais pouvoir compter sur les conseils avisés de mes devanciers dont la plupart est ici présente ce matin ; (les citer)

Et je sais aussi pouvoir compter sur l’ensemble du personnel de l’Armée de l’Air et les partenaires à travers  la Coopération avec les pays amis,  pour relever le défi.

L’éminent homme d’Etat sud-africain Nelson Mandela ne disait-il pas, je cite « Aucun de nous, en agissant seul, ne peut atteindre le succès ».

C’est pourquoi mon Général, avec votre autorisation j’aimerai adresser ce message au personnel de l’Armée de l’Air.

Officiers, Sous-officiers, Aviateurs,

A l’instar du soutien apporté à mon prédécesseur, le Colonel-Major PALENFO, Je compte sur vous, je compte sur vous tous….

Je vous invite donc à continuer de donner le meilleur de vous-même. Je ne doute ni de vos compétences ni de votre engagement. Et j’ai confiance en vous, en votre loyauté à la Patrie.

Continuez alors d’être des acteurs audacieux, rigoureux, compétents, dynamiques, volontaires, professionnels et soucieux de la préservation de nos moyens, car, comme vous le savez, leurs coûts d’acquisition sont énormes et d’exploitation gigantesques.

Pour tout cela il vous faudra de solides forces morales.

Vous en aurez besoin, plus à certains moments que d’autres. Mais souvenez toujours lorsque que vous devez vous engager de la dernière phrase du ditanyè, notre hymne national.

« LA PATRIE OU LA MORT NOUS VAINCRONS ».

Que Dieu benisse, le Burkina Faso.

Je vous remercie

Articles Connexes

Café politique : «Comment continuer à gouverner si les individus ne répondent pas de...

0
«Les processus démocratiques face à la persistance des crises institutionnelles et sécuritaires et au retour des coups d’Etat » est la thématique développée, ce 26...

L’Institut Supérieur de logistique de Ouagadougou : 35 nouveaux officiers aptes à servir au...

0
L’institut supérieur de logistique de Ouagadougou (ISLO) a abrité ce 26 novembre 2021, la cérémonie de fin de formation de 35 officiers stagiaires dont 17 stagiaires de la 4ème promotion du cours d’Application des chefs de section de matériel (CACSMAT) et 18 stagiaires de la 21ème promotion des Officiers de Maintenance des corps de Troupe (OMCT). Pour la circonstance, la remise des diplômes a été présidée par le directeur de l’institut le Colonel-Major Aimé Gouba.

Football : La CAF approuve le projet d’une coupe du monde tous les deux...

0
Réunie en assemblée générale extraordinaire ce vendredi 26 novembre 2021, la confédération africaine de football a approuvé l’organisation de la coupe du monde tous deux ans qui remplacera le format des quatre ans. Un projet proposé et défendu par le président de la FIFA Gianni Infantino.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publicité

Publicitéspot_img

Publicité

Publicitéspot_img

Publicité

Publicitéspot_img

Articles recents

Articles Populaires