27 novembre 2021
spot_img

Burkina Faso : David Moyenga et ses camarades fondent le parti « SOCL »

«La voie de la rupture politique est devenue la voie de survie pour notre pays» a déclaré David Moyenga, ex député de la transition, à la conférence de presse tenue le 24 août 2021 à Ouagadougou pour lancer le Parti politique ” SOCL».

Pour planter le décor, David Moyenga a expliqué que cette conférence de presse fait suite à la sortie du 31 juillet 2012 pour lancer l’initiative politique portée sur le chemin de la Libération « FASOSIDROUWO » ».

David Moyenga co-fondateur du parti SOCL

Situant le contexte, David Moyenga a déclaré «comme vous le savez, le contexte politique de notre pays est marqué par une insatisfaction par rapport à la gestion politique actuelle, notamment celle de l’Etat. On note une altération généralisée de la situation dans laquelle le pays se trouve. C’est notamment la faiblesse voire l’absence de l’Etat, l’insécurité, la paupérisation croissante, la fracture politique et sociale, une crise humanitaire inédite, l’absence de rêves politiques et d’espérance.
A côté de cela, la déliquescence du système partisan actuel révèle une fin de cycle politique se traduisant par d’anciens acteurs qui prônent pratiquement tous les mêmes options politiques.


C’est pourquoi nous envisageons une rupture politique pour une nouvelle citoyenneté politique basée sur un nouveau système de valeurs. C’est-à-dire que l’homme politique doit être un bon citoyen et les missions de l’Etat doivent rompre avec l’objectif néocolonial afin de servir les citoyens et le développement véritable de notre Partie. Ensuite, nous pensons qu’une reconstruction morale et une recapitalisation des valeurs est impérieuse. Cette ligne trouvera un écho plus large et solidaire dans la défense de la cause africaine qu’il ne faut pas ignorer dans le concert des nations.
Notre vision est celui d’un « Burkina moderne sur un socle de valeurs endogènes et universelles »».

Les fondateurs du parti SOCL réclament un changement radical

Ainsi, le Parti a pour dénomination : SOCLE CITOYEN POUR LA LIBERATION en abrégé « SOCL ». Pour lui, la crise actuelle au-delà d’être une crise sécuritaire, économique et de cohésion sociale, est une crise de l’Etat qui a failli dans les domaines cardinaux. Il faut donc repenser et reconstruire l’Etat sur des valeurs primordiales telles que la réorganisation saine du territoire et une équité d’accès aux ressources naturelles et à l’ensemble des richesses du pays. A cet effet, dit-il le pays a besoin d’une bonne vision portée par des dirigeants visionnaires et patriotes qui peuvent se sacrifier pour l’intérêt général.
David Moyenga et ses camarades estiment que la gouvernance affairiste, de navigation à vue, ainsi que ses tenants et auteurs constituent la réelle faiblesse de notre pays dans cette situation d’épreuve et de combat pour sauvegarder notre unité et notre unicité !

Les animateurs de la conférence

Pour nous, le défi de sauver notre pays est de s’inscrire dans le chemin d’une libération de notre patrie, c’est à dire : premièrement, une libération de l’État et des institutions des mains d’une classe politique corrompue et obsolète qui monopolise nos institutions depuis 40 ans. Deuxièmement, une libération de notre patrie des mains de ceux qui nous agressent et qui espèrent perpétuer des intérêts néocoloniaux. Nous avons besoin de cette double condition essentielle pour enfin emprunter le chemin du développement vrai, de la stabilité durable et, faire enfin décoller notre pays.

Articles Connexes

Café politique : «Comment continuer à gouverner si les individus ne répondent pas de...

0
«Les processus démocratiques face à la persistance des crises institutionnelles et sécuritaires et au retour des coups d’Etat » est la thématique développée, ce 26...

L’Institut Supérieur de logistique de Ouagadougou : 35 nouveaux officiers aptes à servir au...

0
L’institut supérieur de logistique de Ouagadougou (ISLO) a abrité ce 26 novembre 2021, la cérémonie de fin de formation de 35 officiers stagiaires dont 17 stagiaires de la 4ème promotion du cours d’Application des chefs de section de matériel (CACSMAT) et 18 stagiaires de la 21ème promotion des Officiers de Maintenance des corps de Troupe (OMCT). Pour la circonstance, la remise des diplômes a été présidée par le directeur de l’institut le Colonel-Major Aimé Gouba.

Football : La CAF approuve le projet d’une coupe du monde tous les deux...

0
Réunie en assemblée générale extraordinaire ce vendredi 26 novembre 2021, la confédération africaine de football a approuvé l’organisation de la coupe du monde tous deux ans qui remplacera le format des quatre ans. Un projet proposé et défendu par le président de la FIFA Gianni Infantino.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publicité

Publicitéspot_img

Publicité

Publicitéspot_img

Publicité

Publicitéspot_img

Articles recents

Articles Populaires