23 juin 2021

Burkina Faso : La commune de Loumbila a son nouveau maire

Articles Connexes

Lutte contre le terrorisme : « Si nous constatons toujours cette dégradation de la sécurité, un convoi partira de la place de la nation...

Le mouvement pour la résistance populaire (MRP) a animé ce mardi 22 juin 2021 à Ouagadougou une conférence de...

Coupes interclubs de la CAF 2021-2022 : Les compétitions débutent en septembre

Pour la nouvelle saison interclub qui va bientôt débuter la confédération Africaine de Football (CAF) a procédé à la publication des dates des compétitions interclubs à savoir la Champion’s League Total et la Coupe de la Confédération.

Assemblée nationale : Les députés en session extraordinaire pour l’examen de 3 dossiers majeurs

L'hémicycle est en session extraordinaire à compter du 21 juin 2021. L'Ouverture officielle de la première session extraordinaire de l'année 2021 a été présidée par Alassane Bala Sakandé, président de l'institution.

Syndicat : Les contrôleurs et inspecteurs du travail dénoncent les violations des libertés fondamentales

Les membres du syndicat national des contrôleurs et inspecteurs du travail étaient devant la presse ce 22 juin 2021, à Ouagadougou. Objectif, dénoncer la violation des libertés syndicales.

Burkina Faso : Les prévenus pour fraude fiscale condamnés à 5 ans de prison et 3 millions FCFA d’amende chacun

Le procès portant fraude fiscale sur un montant de plus de 16 milliards de nos francs a rendu son verdict ce mardi 22 juin 2021 au tribunal de grande instance Ouaga I

Suite à la tragique disparition du Maire de Loumbila, Dr Paul Taryam Ilboudo, le 31 mars 2021, le conseil municipal, réuni jeudi 29 avril dans la salle polyvalente de la Mairie, a désigné son nouveau Président. Son choix s’est porté sur un autre Paul, lui Sawadogo à l’Etat Civil. Il était précédemment, élu conseiller municipal de son village, Noungou, Président de la Commission ad hoc chargé de la gestion du foncier au niveau du bureau exécutif du conseil municipal. Dans la foulée M. Boéma Jean-Baptiste, conseiller du village de Goué, a été élu Président de cette commission.

La désignation du nouveau maire s’inscrit dans la conformité avec le code général des collectivités territoriales qui stipule en son article  282 qu’en cas de décès, de démission, de révocation ou de tout autre empêchement absolu et définitif il est procédé à l’élection d’un nouveau maire dans un délai maximum de 30 jours… En application de cette disposition, le choix d’un nouveau Maire s’imposait et s’est déroulé sous la supervision du Préfet du département de Loumbila, Mme Noélie Kaboré

En rappel, la commune de Loumbila compte trente et un (31) villages et son conseil municipal est composé de  soixante-deux (62) conseillers. Trois principaux partis sont représentés, le MPP se retrouve majoritaire avec trente-sept (37) conseillers, le CDP avec vingt-quatre (24) conseillers et le PAREN avec un (1) conseiller. L’élection du nouveau Maire s’est déroulée dans le calme et la sérénité.

Paul Sawadogo, désigné nouveau Maire de Loumbila

Paul Sawadogo, désigné nouveau Maire a été élu avec 48 voix sur les 62 votants. Il est âgé de 52 ans , il est issu du monde des ONGs et des structures associatives de développement. Fondateur et président de l’Association pour la promotion des initiatives locales de développement (APPILD), il entend mettre son expérience au service de la commune de Loumbila et du conseil municipal. Elu sous la bannière du MPP, pour le reste du mandat en cours, 12 mois, il a affirmé sa volonté de poursuivre la vision du Plan Communal de Développement (PCD) 2017-2021.

Après son élection, Paul Sawadogo a rendu hommage à son prédécesseur feu Dr Paul Taryam Ilboudo, il a reconnu en lui un homme qui a donné sa vie pour le développement économique et social de son pays et particulièrement pour sa commune. Il s’est engagé à finaliser les actions et projets en cours, il a invité les 62 conseillers à la cohésion et à l’unité pour porter l’héritage et suivre l’exemple de son prédécesseur, chacun avec ses propres qualités. En effet, le Maire Paul Taryam Ilboudo a, de son vivant, tracé les sillons du développement de la Commune de Loumbila. De nombreuses personnalités au niveau national et des voix à l’international l’ont rappelé au cours de son inhumation le 6 avril 2021.

Paul s’en va et Paul prend, prophétique ou simple coïncidence ?

En effet, les 37 000 habitants de la Commune de Loumbila se sentent déjà orphelins. Le nouveau Maire, Paul Sawadogo reconnait que le Dr Paul Taryam Ilboudo est irremplaçable, cependant il compte sur les 62 conseillers, les personnes ressources, les partenaires et les 37 000 habitants de la commune de Loumbila pour relever le défi afin d’honorer la mémoire de l’illustre disparu.

La proximité de la commune de Loumbila à la capitale Ouagadougou,  le chantier de la  construction du nouvel aéroport et la localisation d’une bonne partie de l’université Thomas Sankara dans la commune font de cette commune un pôle de développement stratégique et constitue un véritable enjeu. Les différents acteurs se doivent de prendre conscience et de travailler à renforcer, consolider les acquis et se projeter sur l’avenir. Paul Sawadogo saura prendre le pouls dans les prochains jours.

De Loumbila, Paligwendé

- Advertisement -

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisement -
- Advertisement -
- Advertisement -

A la Une

Lutte contre le terrorisme : « Si nous constatons toujours cette dégradation de la sécurité, un convoi partira de la place de la nation...

Le mouvement pour la résistance populaire (MRP) a animé ce mardi 22 juin 2021 à Ouagadougou une conférence de...

Assemblée nationale : Les députés en session extraordinaire pour l’examen de 3 dossiers majeurs

L'hémicycle est en session extraordinaire à compter du 21 juin 2021. L'Ouverture officielle de la première session extraordinaire de l'année 2021 a été présidée par Alassane Bala Sakandé, président de l'institution.

Syndicat : Les contrôleurs et inspecteurs du travail dénoncent les violations des libertés fondamentales

Les membres du syndicat national des contrôleurs et inspecteurs du travail étaient devant la presse ce 22 juin 2021, à Ouagadougou. Objectif, dénoncer la violation des libertés syndicales.

Burkina Faso : Les prévenus pour fraude fiscale condamnés à 5 ans de prison et 3 millions FCFA d’amende chacun

Le procès portant fraude fiscale sur un montant de plus de 16 milliards de nos francs a rendu son verdict ce mardi 22 juin 2021 au tribunal de grande instance Ouaga I
- Advertisement -

Plus d'articles

- Advertisement -
error: Le contenu est protégé !!