20 juillet 2024
spot_img

Burkina Faso : La fondation Tamou fait parler son cœur à ABAPE

L’association Burkinabè d’accompagnement psychologique et d’aide à l’enfance (ABAPE) a accueilli la toute dernière-née du paysage des fondations les mains chargées de présents ce 3 décembre 2020. Créé en 2020 la fondation Tamou œuvre pour le bien-être des enfants en situation d’handicap.

La fondation Tamou a rendu visite à l’association Burkinabè d’accompagnement psychologique et d’aide à l’enfance (ABAPE) ce 3 décembre 2020 les mains chargées de présents. Ce sont un ensemble de vivres et une enveloppe financière que la fondation Tamou a témoigné son accompagnement et soutien à cette association.

« Aux âmes bien nées la valeur n’attend point le nombre d’années » dit-on. Cet adage populaire trouve tout son sens dans les activités de la fondation Tamou. A peine une année d’existence, la fondation Tamou montre son envie d’apporter le sourire, du réconfort et de la sympathie de la société envers les personnes vivantes avec un handicap et en particulier les enfants en situation d’handicap.


To Lassina procédant à la remise symbolique du présent aux responsables de l’ABAPE Boukari Pamtaba©infoH24

Ce don marque le début d’une série d’activités ce 3 décembre 2020. Les enfants ont été invités à Silmissin (route de Komsilga), où ils vont s’essayer à la peinture murale et à l’équitation. La fondation et les pensionnaires de l’ABAPE se sépareront autour d’un repas.  

Tamou est l’œuvre «de personnes soucieuses de l’épanouissement des enfants en général, du bien-être et de l’avenir des enfants vivant avec un handicap en particulier » a précisé Bonzi Assetou la fondatrice de la fondation. Elle ambitionne également apporter sa contribution à la cause des personnes « handicapées » en générale.

To Lassina (à gauche) représentant de la fondation Tamou et le fondateur de l’ABAPE Boukari Pamtaba ©infoH24

Voilà qui justifie à souhait le slogan de la toute première activité de la fondation Tamou qui se fixe comme crédo « les enfants vivant avec un handicap. Une grande partie de la population Burkinabè souffre d’un handicap tout en ayant beaucoup à apporter à notre société ». Il convient de préciser que la fondation Tamou en partenariat avec l’ABAPE a organisé cette journée dans le cadre de la journée internationale des personnes vivant avec un handicap. 

spot_img

Derniers Articles

2 Commentaires

  1. C’est un très bon début de collaboration! Félicitations aux deux organisations qui partagent les mêmes idéaux qui sont d’offrir aux personnes vivant avec un handicap, surtout les enfants. Longue vie à la Fondation Tamou! Et à se partenaires présents et futurs!
    Félicitations à tous les acteurs qui ont fait de cet événement un succès!!! Mention spéciale à Mme Bonzi, la Fondatrice! Cette association. Est la bienvenue dans le paysage du Faso.
    Merci d’œuvrer pour la cause des personnes en situation d’ handicap.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Suivez-Nous sur

Publicité partenaire

- Advertisement -spot_img

Publicité partenaire

- Advertisement -spot_img

Publicité partenaire

- Advertisement -spot_img

Publicité

- Advertisement -spot_img

Articles Populaires

Abonnez-vous pour ne manquer aucun de nos nouveaux articles!

NEWSLETTER