27 novembre 2021
spot_img

Burkina Faso: L’AFD a injecté plus de 76 milliards FCFA en 2020

116 millions d’Euro, soit un peu plus de 76 milliards FCFA. C’est le montant qui a été injecté par l’agence française de développement (AFD) au Burkina en 2020 pour soutenir son processus de développement.

Plus de 76 Milliards de FCFA, c’est la contribution de l’agence française de développement (AFD) au processus de développement du Burkina Faso en 2020.C’est l’une des principales informations qui est ressortie le samedi 30 Octobre 2021 au cours d’un déjeuner de presse tenu entre le tout nouveau directeur Afrique de l’agence française de développement (AFD) Christian Yoka et les hommes de media Burkinabè.

En effet, au terme de sa visite au Burkina Faso, le nouveau directeur Afrique de l’agence française de développement (AFD), Christian Yoka, s’est entretenu avec les hommes de médias en vue de faire le point de sa visite et aussi annoncer ses priorités pour le Burkina.

 Il a par ailleurs profité de ce cadre d’échange avec les hommes de médias pour faire le point des activités de l’agence française de développement au Burkina.

La contribution de l’AFD au Burkina Faso en 2020 se chiffre à 116 millions d’euro, soit environ plus de 76 milliards 122 millions FCFA pour soutenir le Burkina Faso dans son processus de développement. Ce montant aura permis de booster les secteurs prioritaires du Burkina Faso.

Les journalistes lors du déjeuner de presse DR

Le secteur agricole et de la sécurité alimentaire est le secteur qui a le plus bénéficié de la contribution de l’AFD en 2020 avec 67,6% du montant global. S’en suit le secteur de la gouvernance avec 22% de la répartition. L’éducation et la formation professionnelle demeure aussi l’une des priorités de l’AFD au Burkina. Ce secteur a bénéficié de 6,7% du financement total. Les autres secteurs tels que l’eau et l’assainissement, la santé, les secteurs sociaux, les infrastructures et développement urbain ont respectivement bénéficié de 1,7% ;1,4% ;0,2% ; et 0,2% de l’aide.

Cette enveloppe de 116 millions d’euro de l’AFD au Burkina est composé en partie de 50,6% de subvention de l’Etat français, 42,8% de prêts et de 6,6% de crédit et subvention délégué.

Le Burkina Faso,1er pays visité par le directeur Afrique

Nommé en juillet 2021, Christian Yoka a choisi le Burkina Faso pour son premier déplacement en tant que directeur Afrique de l’agence française de développement.

Cette visite du directeur Afrique a débuté par une incursion à Kaya pour s’imprégner de la situation des déplacés internes et constaté de visu les réalisations de l’agence française de développement à travers ses financements dans le cadre du projet BASE (Burkina Faso Education en situation d’urgence) qui vise à renforcer la scolarisation des enfants affectés par la crise sécuritaire. Elle s’est achevé par une rencontre avec les autorités Burkinabè et une visite des projets urbains financés par l’AFD.


L’AFD veut intensifier ses actions au Burkina (DR)

Le nouveau directeur Afrique de l’agence française développement s’est dit globalement satisfait de sa visite des différents projets et de sa visite à Kaya. Il s’est dit sentit également alerter et interpellé par la situation humanitaire à Kaya. Les interventions de l’AFD selon le directeur Afrique pour le Burkina Faso en ce qui concerne l’éducation, l’assainissement, l’énergie, l’emploi et autres connaitrons une adaptation au vue de la situation sécuritaire qui prévaut dans le pays. En effet, évoquant la situation sécuritaire, le directeur Afrique a promis des réajustements dans les modalités d’interventions en vue de permettre à l’agence d’être plus réactif dans le contexte de crise.

Qui est le nouveau directeur Afrique de l’AFD ?

Le nouveau directeurs Afrique de l’agence française de développement, Christian Yoka était précédemment directeur régional pour l’Afrique de l’Est. Juriste de formation, Christian Yoka est diplômé d’un DESS droit et fiscalité de l’Université de Boston.

L’AFD au Burkina

L’Agence Française de Développement (AFD) est un partenaire de long terme du Burkina Faso et intervient depuis 1958 dans le pays. Le Burkina Faso figure parmi les 19 pays pauvres prioritaires de l’aide française. L’AFD y soutient les secteurs de l’éducation-formation, de l’eau et de l’assainissement, de l’énergie, du développement local et de l’agriculture.

Articles Connexes

Café politique : «Comment continuer à gouverner si les individus ne répondent pas de...

0
«Les processus démocratiques face à la persistance des crises institutionnelles et sécuritaires et au retour des coups d’Etat » est la thématique développée, ce 26...

L’Institut Supérieur de logistique de Ouagadougou : 35 nouveaux officiers aptes à servir au...

0
L’institut supérieur de logistique de Ouagadougou (ISLO) a abrité ce 26 novembre 2021, la cérémonie de fin de formation de 35 officiers stagiaires dont 17 stagiaires de la 4ème promotion du cours d’Application des chefs de section de matériel (CACSMAT) et 18 stagiaires de la 21ème promotion des Officiers de Maintenance des corps de Troupe (OMCT). Pour la circonstance, la remise des diplômes a été présidée par le directeur de l’institut le Colonel-Major Aimé Gouba.

Football : La CAF approuve le projet d’une coupe du monde tous les deux...

0
Réunie en assemblée générale extraordinaire ce vendredi 26 novembre 2021, la confédération africaine de football a approuvé l’organisation de la coupe du monde tous deux ans qui remplacera le format des quatre ans. Un projet proposé et défendu par le président de la FIFA Gianni Infantino.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publicité

Publicitéspot_img

Publicité

Publicitéspot_img

Publicité

Publicitéspot_img

Articles recents

Articles Populaires