27 février 2021

Mouvement “Célébrons le 8-mars autrement”: une collecte de dons pour les déplacés internes

Articles Connexes

Opération Barkhane : Les troupes harcèlent dans le Gourma et le Liptako

Opération Barkhane : Les troupes harcèlent dans le Gourma et le Liptako

Caravane Oskimo Tour 2021 : Le Top de départ pour le 2 avril

Caravane Oskimo Tour 2021 : Le Top de départ pour le 2 avril

Blanchiment d’argent : Le Burkina placé sous surveillance par le GAFI

Blanchiment d'argent : Le Burkina Faso placé sous surveillance par le GAFI (Groupe d’action financière) ainsi que d'autres pays d'Afrique

Lutte contre l’insécurité urbaine : Fin de cavale pour un réseau de trafic de personnes.

Onze personnes spécialisées dans des activités illicites comme l’escroquerie, le trafic de personnes, ont été épinglées par la Police Nationale. Forte d’une vingtaine de membres, tous basés dans la ville de Ouagadougou, cette organisation criminelle escroquait ses victimes via une société fictive.

Demande d’arrêt de son mandatement : Bassolma Bazié réagit à la réponse de l’ASCE-LC

Demande d'arrêt de son mandatement : Bassolma Bazié réagit à la réponse de l'ASCE-LC qui le félicite pour son intégrité

Le mouvement “Célébrons le 8-mars autrement” était face à la presse ce mercredi 17 février 2021 pour présenter  le bilan de ses activités au cours de l’année écoulée et annoncer les actions à venir pour cette année 2021. Il a profité remettre des tonnes de vivres à l’OCADES/Fada au profit des déplacés internes de la région.

Pour se démarquer de la célébration habituellement festive du 8-mars, un groupe de femmes réunies dans le mouvement “Célébrons le 8-mars autrement” a lancé une collecte de dons au profit des couches défavorisées. Grâce à ces actions, des personnes nécessiteuses notamment les victimes des attaques terroristes ont bénéficié d’une prise en charge.

En 2020, le mouvement a récolté au total, 1000 pagnes neufs, 309 sacs de vêtements, 151 sacs de riz de 50kg, 77 cartons de savon, 600 litres d’huile, des chaussures, des ustensiles de cuisine, des nattes, des torches et allumettes, des bouilloires, du sel, du soumbala, etc. au profit des personnes déplacées internes.

Rita Sawadogo, présidente du comité de pilotage du mouvement ”Célébrons le 8 mars autrement” @InfoH24

Selon Rita Sawadogo, présidente du comité de pilotage, le mouvement a collecté 16 512 390 FCFA en numéraires à la date du 27 mai 2020. « Avec cet argent, nous avons donc acheté 22,5 tonnes de farines de maïs, 5 tonnes de semoule de maïs, 55 sacs de 100kg de savon kabakourou, 1000 litres d’huile, 200 sacs de sel, 2 tonnes de sucre, des bonbons et des cahiers pour les enfants », a déclaré Rita Sawadogo.

Tous ces vivres et matériels ont été distribués aux personnes vulnérables des régions des Cascades, de la Boucle du Mouhoun, du Sahel, du Centre-Nord, du Sud-Ouest par l’intermédiaire de l’OCADES Burkina.

Le mouvement “Célébrons le 8-mars autrement” a profité remettre ce mercredi, 4 tonnes de farine, 2 tonnes de semoule de maïs, 200 litres d’huile, une demie tonne de sucre, 1 tonne de riz, une demie tonne de sel, 4 sacs de 100kg de savon Kabakourou, plus une cinquantaine de sacs de vêtements à l’OCADES/Fada afin de distribuer aux déplacés internes de la région.

L’abbé Landry Yadgo de l’OCADES/Fada @InfoH24

Pour l’abbé Landry Yadgo, secrétaire exécutif diocésain de l’OCADES/Fada ce geste va permettre aux déplacés internes de vivre dignement, de retrouver des conditions humaines acceptables. Tout en remerciant le mouvement pour ce don salvateur, il interpelle les Burkinabè à plus de solidarité envers leurs compatriotes déplacés internes et à ne pas attendre tout le temps les aides venant de l’extérieur. « La solidarité au niveau interne ne suffit pas à mettre ces personnes déplacées internes dans des conditions humaines acceptables. Nous recevons des aides des ONG mais ce n’est pas suffisant, il faut qu’il y ait plus d’élan de solidarité au plan national», a-t-il lancé.

Le mouvement “Célébrons le 8-mars autrement” a lancé également ses activités pour le 8-mars 2021. Pour cette année, Rita Sawadogo et ses collaboratrices envisagent aider les femmes démunies notamment les déplacées internes.

Les vivres destinés aux déplacés internes de Fada @InfoH24

Il s’agit précisément de permettre à ces femmes d’accéder à des micro-crédits pouvant leur permettre de mener des activités génératrices de revenus en collaboration avec des institutions de micro-finances. Le mouvement compte aider les déplacées internes à bien utiliser ces micro-crédits en leur assurant une “éducation financière” par l’entremise des structures de financement.

Des formations de très courte durée sur des activités génératrices de revenus sur les sites de déplacés internes (fabrication de savon, teinture, fabrication de beurre de karité, de soumbala, de pâte d’arachide, d’élevage de volaille, etc.) seront organisées par le mouvement “Célébrons le 8-mars autrement”.

Les journalistes fortement mobilisés pour la diffusion du message @InfoH24

Rita Sawadogo et ses collaboratrices comptent également mener des actions d’information et de sensibilisation sur les MST/IST, le VIH-SIDA et les grossesses précoces au profit des femmes notamment les enfants de moins de 15 ans, qui sont les plus touchés par le phénomène de la prostitution sur les sites.

Le mouvement poursuivra la collecte des dons en nature (vivres, vêtements…) et en espèces en faveur des déplacés internes.

Présidium du mouvement “Célébrons le 8-mars autrement” @InfoH24

Il appelle donc les personnes de bonne volonté à contribuer du mieux qu’elles peuvent pour aider les nombreux déplacés internes. Elle a profité de ce point de presse pour remercier les différents donateurs, la presse nationale pour la diffusion du message et remercier par avance les structures et institutions qui ont donné leur accord de principe pour accompagner le mouvement dans cette nouvelle aventure.

En rappel, le mouvement est basé sur le volontariat, le bénévolat et est à but non lucratif. Le mouvement “Célébrons le 8-mars autrement” reçoit les dons aux numéros suivants :

Orange Money : 54-25-40-40 / 77-83-63-63

Mobicash : 70-31-11-89.

- Advertisement -

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisement -

A la Une

Opération Barkhane : Les troupes harcèlent dans le Gourma et le Liptako

Opération Barkhane : Les troupes harcèlent dans le Gourma et le Liptako

Caravane Oskimo Tour 2021 : Le Top de départ pour le 2 avril

Caravane Oskimo Tour 2021 : Le Top de départ pour le 2 avril

Blanchiment d’argent : Le Burkina placé sous surveillance par le GAFI

Blanchiment d'argent : Le Burkina Faso placé sous surveillance par le GAFI (Groupe d’action financière) ainsi que d'autres pays d'Afrique

Lutte contre l’insécurité urbaine : Fin de cavale pour un réseau de trafic de personnes.

Onze personnes spécialisées dans des activités illicites comme l’escroquerie, le trafic de personnes, ont été épinglées par la Police Nationale. Forte d’une vingtaine de membres, tous basés dans la ville de Ouagadougou, cette organisation criminelle escroquait ses victimes via une société fictive.
- Advertisement -

Plus d'articles

- Advertisement -
error: Le contenu est protégé !!