19 juin 2024
spot_img

Burkina Faso : Le projet de budget 2023 évalué à 2.600 milliards FCFA

Au cours de ses travaux du 30 novembre 2022, le conseil des ministres a adopté le projet de loi sur le budget exercice 2023. Il est évalué en recettes à 2.600 milliards de FCFA et 3.200 milliards de FCFA en dépenses d’où un besoin de financement de 600 milliards de FCFA.

Au titre du ministère de l’Economie, des Finances et de la Prospective, le Conseil des ministres a adopté le projet de budget exercice 2023. Pour le Ministre en charge des Finances, Aboubacar NACANABO, il ressort des grandes lignes de ce budget que la question sécuritaire est prioritaire et l’essentiel de ce budget est orienté vers la sécurité avec son corollaire qui est la question humanitaire.

« Ce budget a été arrêté en recettes à 2600 milliards de FCFA et en dépense à 3200 milliards. Ce qui ressort un besoin de financement de 600 milliards qu’il faut rechercher », a soutenu le Ministre NACANABO. Pour combler ce gap, le Gouvernement compte tabler sur un endettement raisonnable à un coût acceptable, à une poursuite de la modernisation des régies de recettes pour une mobilisation optimale de recettes et à une rationalisation des dépenses publiques.

Au titre du ministère de la Justice et des Droits humains, chargé des Relations avec les institutions, Garde des Sceaux, le Conseil a adopté un rapport relatif au projet de deuxième rapport périodique dû au titre de la Convention internationale pour la protection de toutes les personnes contre les disparitions forcées.

« Nous avions jusqu’en mars 2022 pour présenter ce rapport et nous avons entamé le processus d’élaboration depuis un bout de temps, de façon participative. Ce qui est important avec cette étape que nous avons franchie, c’est que le dépôt de ce rapport va permettre à l’Etat burkinabè de s’acquitter d’une obligation de la ratification », a indiqué le Ministre en charge de la Justice, Mme Bibata NEBIE/OUEDRAOGO. Cela va permettre, selon elle, à l’Etat burkinabè de rendre compte des efforts déployés pendant la période 2016-2021 pour mettre en œuvre les dispositions de la Convention et de montrer sa volonté de respecter les droits humains malgré la crise sécuritaire.

Direction de la communication de la Présidence du Faso

spot_img

Derniers Articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Suivez-Nous sur

Publicité partenaire

- Advertisement -spot_img

Publicité partenaire

- Advertisement -spot_img

Publicité partenaire

- Advertisement -spot_img

Publicité

- Advertisement -spot_img

Articles Populaires

Abonnez-vous pour ne manquer aucun de nos nouveaux articles!

NEWSLETTER