23 juin 2021

Commune de Houndé : Une tentative de destitution du maire avortée

Articles Connexes

Lutte contre le terrorisme : « Si nous constatons toujours cette dégradation de la sécurité, un convoi partira de la place de la nation...

Le mouvement pour la résistance populaire (MRP) a animé ce mardi 22 juin 2021 à Ouagadougou une conférence de...

Coupes interclubs de la CAF 2021-2022 : Les compétitions débutent en septembre

Pour la nouvelle saison interclub qui va bientôt débuter la confédération Africaine de Football (CAF) a procédé à la publication des dates des compétitions interclubs à savoir la Champion’s League Total et la Coupe de la Confédération.

Assemblée nationale : Les députés en session extraordinaire pour l’examen de 3 dossiers majeurs

L'hémicycle est en session extraordinaire à compter du 21 juin 2021. L'Ouverture officielle de la première session extraordinaire de l'année 2021 a été présidée par Alassane Bala Sakandé, président de l'institution.

Syndicat : Les contrôleurs et inspecteurs du travail dénoncent les violations des libertés fondamentales

Les membres du syndicat national des contrôleurs et inspecteurs du travail étaient devant la presse ce 22 juin 2021, à Ouagadougou. Objectif, dénoncer la violation des libertés syndicales.

Burkina Faso : Les prévenus pour fraude fiscale condamnés à 5 ans de prison et 3 millions FCFA d’amende chacun

Le procès portant fraude fiscale sur un montant de plus de 16 milliards de nos francs a rendu son verdict ce mardi 22 juin 2021 au tribunal de grande instance Ouaga I

Boureima Dissan Gnoumou, député-maire de Houndé (Balés), en poste depuis de 2015, est loin de surfer sur un fleuve tranquille. Après sa démission du groupe parlementaire UPC pour créer avec douze de ses camarades le groupe parlementaire Renouveau Démocratique (RD) en 2017; le député-maire de Houndé, Boureima Dissan Gnoumou fait face à des appels pressants à céder son mandat de conseiller municipal et de maire.

A la suite des événements en 2017, il avait été sommé par le bureau politique national (BPN) de l’UPC, comme les 12 autres, de rendre ses mandats de député et de maire.

Mieux, à l’orée des élections couplées de 2020, il fonde avec d’autres camarades, le Mouvement pour le Burkina du Futur (MBF). C’est sous la bannière de ce Parti qu’il a été réélu député dans la province du Tuy au terme du scrutin couplé de novembre 2020.

Boureima Dissan Gnoumou, député-maire de de Houndé

Constatant sa démission de fait, l’UPC réclame le mandat de conseiller municipal et donc de maire. Il est aussi accusé par d’autres conseillers municipaux de «gestion opaque de la commune».

C’est ainsi, qu’il a été convoqué une session extraordinaire du conseil municipal le 14 mai 2021, pour le « remplacer par un autre conseiller municipal à tête de la Mairie». Mais cette tentative s’est soldée par un échec. Pour cause:le quorum n’était pas atteint ».

Cette tentative de remplacement, fait suite à l’arrêté du ministre de l’administration territoriale et de la décentralisation contre le « Nomadisme politique» concernant plusieurs conseillers municipaux.

En rappel, Boureima Dissan Gnoumou a été élu député à l’Assemblée nationale en 2015, d’abord sous l’UPC, puis réélu sous la bannière MBF (en 2020). Il est également maire de Houndé depuis 2015, une localité située à 265 km de la capitale Ouagadougou et qui abrite une société minière.

- Advertisement -

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisement -
- Advertisement -
- Advertisement -

A la Une

Lutte contre le terrorisme : « Si nous constatons toujours cette dégradation de la sécurité, un convoi partira de la place de la nation...

Le mouvement pour la résistance populaire (MRP) a animé ce mardi 22 juin 2021 à Ouagadougou une conférence de...

Assemblée nationale : Les députés en session extraordinaire pour l’examen de 3 dossiers majeurs

L'hémicycle est en session extraordinaire à compter du 21 juin 2021. L'Ouverture officielle de la première session extraordinaire de l'année 2021 a été présidée par Alassane Bala Sakandé, président de l'institution.

Syndicat : Les contrôleurs et inspecteurs du travail dénoncent les violations des libertés fondamentales

Les membres du syndicat national des contrôleurs et inspecteurs du travail étaient devant la presse ce 22 juin 2021, à Ouagadougou. Objectif, dénoncer la violation des libertés syndicales.

Burkina Faso : Les prévenus pour fraude fiscale condamnés à 5 ans de prison et 3 millions FCFA d’amende chacun

Le procès portant fraude fiscale sur un montant de plus de 16 milliards de nos francs a rendu son verdict ce mardi 22 juin 2021 au tribunal de grande instance Ouaga I
- Advertisement -

Plus d'articles

- Advertisement -
error: Le contenu est protégé !!