27 mai 2024
spot_img

Conseil des ministres du 25 mai 2022 : Les DG de la CNSS et BADF révoqués avec effet immédiat

Le conseil des ministres s’est tenu ce mercredi 25 mai 2022 sous la présidence du président du Faso, Paul Henri Sandaogo Damiba. Il a étudié plusieurs rapports, procédé à des nominations et aussi à des révocations de directeurs généraux.

Au titre du ministère de la Défense et des anciens combattants, le conseil a adopté un décret portant approbation des statuts de l’institut supérieur de logistique de Ouagadougou. Ce décret vise la relecture du décret du 4 décembre 2017 portant approbation des statuts de l’institut supérieur de logistique de Ouagadougou en vue de corriger les insuffisances dudit décret.

L’adoption de ce décret permettra à l’institut supérieur de Ouagadougou d’accomplir effacement ses missions conformément au décret du 24 janvier 2014 portant statut général des établissements publics à caractère administratif.

Au titre du ministère de l’économie et des finances, un rapport relatif au document de programmation budgétaire économique et pluriannuel qui est un outil de cadrage macroéconomique budgétaire et financier  couvre une période de trois ans. Il a pour objectif de renforcer la discipline macro-budgétaire en définissant une trajectoire de finance publique en lien avec les indicateurs macroéconomiques et financiers. C’est un outil qui contribue à une meilleure allocation  des ressources mobilisables en cohérence avec les orientations stratégiques des politiques publiques et les priorités du gouvernement.

Au titre du ministère de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation, le conseil a adopté deux rapports. Le premier est relatif à deux décrets portant respectivement création d’emplois et nomination d’enseignants- chercheurs dans l’emploi de maitre de conférences à l’école normale  supérieure. L’adoption de ce décret permet la création 11 emplois, de maitre de conférences, de neuf emplois de maitres assistants et la nomination de 11 enseignants-chercheurs dans l’emploi de maitre de conférences à l’école normale supérieure. La liste de nomination sera publiée dans le journal officiel du Burkina Faso.

Le second rapport est  relatif à deux décrets portant respectivement  création d’emplois et nomination d’enseignants  dans les emplois de professeurs titulaires, de professeurs titulaires hospitalo-universitaires et de maitre de conférences à l’Université Nazi Boni. L’adoption de ce décret permet la création de huit emplois de professeurs titulaires et de professeurs titulaires hospitalo-universitaires, de 10 emplis de maitres de conférences et de 31 emplois de maitres assistants hospitalo-universitaires et ainsi que la nomination de 18 enseignants dans les emplois de professeurs titulaires hospitalo-universitaires et maitres de conférences à l’université Nazi Boni. La liste des nominations sera publiée dans le journal officiel du Burkina Faso.

Communication orale

La première communication orale concerne Houndé. Le mardi 24 mai 2022, un mouvement d’orpailleurs pour exiger la libération de leurs camarades qui avaient déjà été arrêtés suite au mouvement qu’il y a eu de cela quelques jours ayant occasionné la destruction de matériel ainsi que des blessés légers au niveau de la mine de Houndé. Les incidents ont lieu lorsque les forces de l’ordre ont voulu justement empêcher ce mouvement.

On dénombre malheureusement deux morts, un des suites de bousculades et l’autre suite de tirs par balle et un blessé par balle. A l’heure où je vous parle, une enquête est en cours pour déterminer l’origine de ses balles et situer les responsabilités. La population  sortie très nombreuse pour manifester, un comité de crise piloté par le gouverneur a été mise en place.

Il faut rappeler que suite à la manifestation ayant occasionné les dégâts de la mine de Houndé, 12 personnes avaient été interpellée. C’est à partir de la10e  personne interpellées qu’il y a eu des mouvements pour interpeller sa libération.

Le gouvernement suit avec grand intérêt ces évènements qui se passent à Houndé. Il appelle la population au calme et l’ensemble des acteurs au dialogue pour une solution durable. La population autochtone de Houndé commence à porter de la voix pour demander aux orpailleurs venus d’ailleurs d’autres localités de quitter les lieux. Tout est mis en œuvre pour ramener le calme.

A Perkoa aux alentours de 23 heures 45 minutes, l’équipe qui était descendu dans la mine pour constater les corps qui avaient été déjà aperçus par les techniciens qui poursuivaient les recherches ont pu identifier quatre corps et dégager en présence des deux substituts du procureur pour le constat des décès. Les recherches se poursuivent pour trouver les autres corps.

Pour terminer, le porte-parole du gouvernement, Lionel Bilgo a annoncé  que les directeurs généraux de la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS), Lassané Sawadogo et Daouda Simboro de la Banque agricole du Faso (BADF), sont révoqués avec effet immédiat.    

spot_img

Derniers Articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Suivez-Nous sur

Publicité partenaire

- Advertisement -spot_img

Publicité partenaire

- Advertisement -spot_img

Publicité partenaire

- Advertisement -spot_img

Publicité

- Advertisement -spot_img

Articles Populaires

Abonnez-vous pour ne manquer aucun de nos nouveaux articles!

NEWSLETTER