23 septembre 2021
spot_img

Conseil des ministres extraordinaire du jeudi 22 juillet 2021 : Voici les grandes décisions

Le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, a présidé ce jeudi 22 juillet 2021 à Ouagadougou,  le Conseil des ministres extraordinaire. Au cours des travaux, le conseil  a examiné les dossiers inscrits à son ordre du jour. Après les travaux, le ministre de la Communication, Ousséni Tamboura a fait la synthèse de la rencontre à la presse à l’issue du Conseil.

Au titre de la présidence du Faso, pour le compte du Ministre d’État, ministre de la Réconciliation nationale et de la Cohésion sociale, le Conseil a examiné le rapport général du Haut conseil pour la Réconciliation et l’Unité nationale (HCRUN) après cinq ans de travail. Ce rapport examiné fait le point des résultats obtenus, de l’ensemble du travail abattu. Il indique également les questions dont des solutions n’ont pas été trouvées. Le Conseil a félicité le HCRUN pour ce travail abattu. Le HCRUN a été créé par une loi du 06 novembre 2015 pour un mandat de cinq ans.

Au titre du ministère de l’Administration territoriale et de la Décentralisation, le Conseil a adopté un décret portant nomination des membres de la Commission électorale nationale indépendante (CENI), à la faveur du remplacement du représentant de la Fédération des Associations islamiques du Burkina (FAIB). Ce nouveau décret abroge le précédent.

Au titre du ministère des Affaires étrangères, de la Coopération, de l’Intégration et des Burkinabè de l’extérieur, le Conseil a adopté un rapport portant demande d’agrément du gouvernement pakistanais pour la nomination d’un Ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire auprès du Burkina Faso avec résidence à Tripoli en Libye. Le Conseil a marqué son accord pour la nomination dudit Ambassadeur. Notre pays entretien des relations de coopération depuis 2019 avec la République islamique et fédérale du Pakistan.

Au titre du ministère de l’Economie, des Finances et du Développement, le Conseil a adopté un rapport relatif à un décret portant conditions d’octroi d’une dérogation en matière de traitement salarial aux Établissements publics de l’État (EPE). Dans le cadre de la recherche d’une performance continue de ces établissements, ce décret vise un encadrement strict de l’octroi de dérogation de traitement salarial dans les EPE et cela en lien explicite avec leurs missions spécifiques, avec leurs résultats et avec leurs charges.

Au titre des communications orales, le Conseil a entendu une communication du ministre de la Santé, qui a fait le point de la situation relative à la pandémie du Covid-19 dans notre pays. Cette situation se caractérise d’une part, par une tendance baissière des cas de Covid au Burkina Faso, et d’autre part par l’arrivée des vaccins. Un premier lot de vaccins est arrivé dans le cadre de l’initiative Covax et un deuxième lot offert par les États unis d’Amérique.

Le Conseil a fait une observation liée à la recrudescence de la pandémie dans les pays voisins, de la sous-région, et dans le monde avec l’apparition des variantes. Au regard de cette situation, le président du Faso a invité le gouvernement à réengager les populations dans le respect des mesures barrières.

Le ministre de la communication a informé le Conseil de la tenue de la 24e édition des prix GALIAN, le jeudi 15 juillet 2021. 20 lauréats au palmarès officiel et 13 prix spéciaux ont été décernés. Le Conseil a félicité les lauréats, et encouragé l’ensemble de la famille de la presse à la recherche de l’excellence.

Articles Connexes

Fourniture de services miniers : Les entreprises exploitantes devront désormais travailler avec les sociétés...

0
Le conseil des ministres de ce 22 septembre 2021 a adopté un rapport relatif au décret portant fixation des conditions de la fourniture locale dans le secteur minier. Ce décret fait désormais obligation aux entreprises minières et à leurs sous-traitants d’accorder aux personnes physiques ou morales burkinabè tout contrat de prestation de service, tout en définissant la liste des biens et services assortis de quotas à respecter.

Extrémisme violent : « Certains burkinabè se livrent à de violentes diatribes contre d’autres...

0
Dans cette déclaration dont l’InfoH24.info a obtenu copie, l’Association pour la tolérance religieuse et le dialogue interreligieux (ATR/DI) constate qu’ « à travers des éléments audio et/ou vidéo et sur des bases souvent erronées, certains Burkinabè se livrent à de violentes diatribes contre d’autres Burkinabè appartenant à d’autres dénominations (d’une même confession religieuse) ou à d’autres communautés religieuses ». Voici l’intégralité de la déclaration.

2e Congrès extraordinaire du MPP : « Le dynamisme d’un parti, c’est les luttes...

0
A quelques jours de l’ouverture du 2e Congrès du mouvement du peuple pour le progrès (24 au 26 Septembre 2021), Dr Bindi Ouoba, cadre dudit parti, donne son regard, dans cette interview accordée à L’InfoH24.info, ce 22 septembre 2021.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publicité

Publicitéspot_img

Publicité

Publicitéspot_img

Publicité

Publicitéspot_img

Articles recents

Articles Populaires