21 octobre 2021
spot_img

Côte d’Ivoire : La CEDEAO, l’UA, l’ONU pour des élections apaisées et inclusives

Alassane Dramane Ouattara et ses partisans sont en pleine campagnes en vue des élections du 31 Octobre 2020, pendant que la coalition de l’opposition dirigée par l’ancien chef d’Etat Henri Konan Bédié appelle ses partisans à boycotter activement et les campagnes mais aussi les élections. Dans ce climat surchauffé ces dernières heures par des violences, la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest, l’Union Africaine et les Nations Unies y ont dépêché des émissaires les 17, 18 et 19 Octobre 2020.

Les démons de la crise postélectorales de 2010 en Côte d’Ivoire refont surface à quelques jours des présidentielles du 31 Octobre 2020. En effet, pendant que le Président Alassane Ouattara court derrière un troisième mandat, l’opposition réunie dans une coalition composée du PDCI (Parti démocratique de Côte d’Ivoire) du Président Henri Konan Bédié, du FPI (Front populaire ivoirien) d’Affi Nguessan, de GPS (Générations et peuples solidaires) de Guillaume Soro et de EDS (Ensemble pour la démocratie et la souveraineté), pro-Gbagbo, joue la carte du boycott et de la désobéissance civile sur fond de violences préélectorales. Cette situation sème les prémices d’une crise postélectorale dans ce pays. Dans le souci de rétablir le dialogue et de prévenir cette crise latente la communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest(CEDEAO), l’Union africaine(UA) et les Nations Unies(NU) ont envoyé des diplomates sur le sol ivoirien afin de dénouer cette crise. Dans le cadre de cette diplomatie préventive, les émissaires avaient pour mission de promouvoir une présidentielle crédible, apaisée, transparente et inclusive pour la république de côte d’ivoire. Pour ce faire la mission a rencontré tous les acteurs politiques. La cheffe de la délégation Shirley Ayoker Botchwey, ministre des affaires étrangères et de l’intégration régionale du Ghana et Présidente du conseil des ministres de la CEDEAO, le commissaire aux affaires politiques paix et sécurité de la CEDEAO, le général Francis A Béhanzin et un groupe informel d’ambassadeurs sur place ont été reçu par le chef de l’Etat ivoirien, qui a d’ailleurs salué les efforts de la CEDEAO pour la paix dans son pays. Cette délégation a eu des échanges avec le parti au pouvoir, les partis de l’opposition et a exhorté la commission électorale indépendante(CEI) à poursuivre le dialogue avec tous les acteurs afin de parvenir à des élections apaisées, crédibles, transparentes et inclusives et acceptées par tous. Les travaux des émissaires ont été sanctionné par un communiqué final le 19 Octobre 2020 lequel communiqué invite tous les politiques ivoiriens à rejoindre la table de dialogue. Les regards sont désormais tournés vers les acteurs politiques ivoiriens. 

Articles Connexes

Eliminatoires CAN Féminine 2022 : Les Etalons dames battent le Bénin par...

0
Les Etalons dames ont battu leurs homologues du Bénin ce mercredi 20 octobre 2021 par 2-1 comptant pour les éliminatoires de la CAN féminine Maroc 2022.

Mali : La transition désavoue Macron, en décidant de négocier avec les Djihadistes

0
Au Mali, les autorités de la transition ont donné quitus  au Haut Conseil Islamique pour négocier avec les chefs terroristes. L’option de négocier avec...

Urgence alimentaire et nutritionnelle dans la région d’Afrique de l’Ouest : La France et...

0
Alors que les conflits et la hausse des prix des denrées continuent de fragiliser la situation de la sécurité alimentaire dans la région d’Afrique...

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publicité

Publicitéspot_img

Publicité

Publicitéspot_img

Publicité

Publicitéspot_img

Articles recents

Articles Populaires