21 juin 2021

Affaire Thomas Sankara : la France accusée de retarder le dossier

Articles Connexes

Mercato : Le Néo Etalon de VITESSE FC Yacouba Nasser Djiga signe au FC Bâle en Suisse

Le FC Bâle a annoncé ce samedi 19 juin 2021 l’arrivée de l’international burkinabè Yacouba Nasser Djiga en provenance du VITESSE FC de Bobo Dioulasso.

Coupe du Faso Dames 2021 : Les Etincelles remportent le trophée devant NAS de Bobo

La finale de l’édition 2021 de la coupe du Faso en dames s’est disputée ce samedi 19 juin 2021. Ce sont les Etincelles qui remportent le trophée de cette 6e édition en écrasant NAS de Bobo Dioulasso par 4-0.

Dialogue politique : La conclusion de l’ensemble des travaux attendue le 4 juillet 2021

Ouvert le 17 juin 2021, le dialogue politique a clos partiellement ses travaux ce 19 juin 2021 à Ouagadougou....

Hygiène alimentaire à Ouagadougou : 2 253 bouteilles de liqueurs frelatées et 2784 canettes de boissons alcoolisées saisies

Suite à une opération de lutte contre la vente des boissons frelatées sur toute l’étendue du territoire de la...

Cybercriminalité : Un groupe de 4 cyber escrocs dans les filets de la BCLCC

Dans un communiqué, la brigade centrale de lutte contre la cybercriminalité (BCLCC) annonce avoir mis aux arrêts un groupe de 4 cyber escrocs. Ces quatre personnes toutes de nationalité étrangère exerçaient l'escroquerie, l'usurpation d'identité, le faux et l’usage de faux, et le blanchiment d’argent. Ci-dessous le communiqué publié ce vendredi 18 juin 2021 par la BCLCC.

Trente-trois ans après l’assassinat de Thomas Sankara, le « père de la révolution burkinabè », le dossier judiciaire semble avoir évolué. L’avocat de la famille, Me Bénéwendé Stanislas Sankara affirmait le jeudi 15 octobre 2020 que le dossier a été renvoyé à la chambre de contrôle du Tribunal militaire. Dans un communiqué, le réseau international Justice pour Sankara, justice pour l’Afrique s’est dit satisfait de ce dénouement qui permet, selon eux, d’espérer la tenue d’un procès en 2021. Il s’est dit cependant très inquiet par contre de l’évolution du dossier du côté de l’hexagone.

Dans un communiqué, Le réseau international Justice pour Sankara justice pour l’Afrique s’est exprimé sur un fait qui aura marqué la procédure judiciaire sur l’assassinat de Thomas Sankara. Trente-trois ans après le meurtre du « père de la révolution », l’on peut être tenté de dire que le dossier avance lentement mais surement au Burkina.

C’est ce que soutient le réseau international Justice pour Sankara justice pour l’Afrique. En effet, le jeudi 15 Octobre 2020, jour du 33e anniversaire de l’assassinat du président Thomas Sankara, le réseau s’est dit satisfait d’apprendre que le juge d’instruction en charge du dossier au Burkina a rendu son ordonnance de clôture et de renvoi devant la Chambre de contrôle du Tribunal militaire de Ouagadougou. Pour le réseau, « cela signifie que le dossier est désormais en passe d’être transmis à la justice en vue de préparer le procès qui devrait se tenir courant 2021. ». Le comité dit fortement espérer que l’année 2021 soit celle du dénouement du dossier Thomas Sankara. Et selon eux, plus d’une dizaine de personnes, dont Blaise Compaoré et Gilbert Diendéré, vont être jugées selon les cas, d’attentat à la sûreté de l’État, de complicité d’attentat à la sûreté de l’État, d’assassinat et de complicité d’assassinat, de recel de cadavre, de faux en écriture publique et de subordination de témoins.

Promesses non tenues du Président Français

Cependant, le réseau a émis des sérieuses inquiétudes quant à l’évolution du dossier en France. Le réseau accuse la France de retarder le dossier et de freiner l’ouverture du procès. En effet, Selon le réseau, les promesses faites par le président Français, Emmanuel Macron lors de sa visite du 28 Novembre 2017 à Ouagadougou de « déclassifier » et permettre la « consultation » de « tous les documents produits par des administrations françaises pendant le régime de Sankara et après son assassinat…couverts par le secret professionnel » n’ont pas été tenues. Pour le réseau, jusqu’à ce jour, «la France n’aurait toujours pas livré le 3e lot d’archives promise. ». Ce qui selon eux retarderait sérieusement l’aboutissement du dossier. « Il apparait que les retards dans l’ouverture du procès proviendraient donc de la lenteur de la France. », affirme le comité.

Le réseau dénonce « vigoureusement » ces retards et exige du gouvernement français que « ce 3e lot soit transmis au Burkina Faso ». Le réseau soutient qu’il prendra des dispositions pour que certains députés « interpellent le gouvernement français afin que celui-ci s’explique sur ce retard ».

Le réseau a par ailleurs exprimé ses inquiétudes à l’idée que le procès se tienne sans la présence de l’ancien président Blaise Compaoré. Il a appelé « les forces démocratiques de Cote d’ivoire » à exiger du gouvernement ivoirien l’extradition effective de l’ancien président Burkinabè Blaise Compaoré au Burkina Faso.

Notons que le Président du Faso, Roch Kaboré a, au terme de la cérémonie commémorative de l’assassinat du père de la révolution le 15 octobre dernier, affirmé espérer un procès au premier trimestre 2021.

- Advertisement -

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisement -
- Advertisement -
- Advertisement -

A la Une

Coupe du Faso Dames 2021 : Les Etincelles remportent le trophée devant NAS de Bobo

La finale de l’édition 2021 de la coupe du Faso en dames s’est disputée ce samedi 19 juin 2021. Ce sont les Etincelles qui remportent le trophée de cette 6e édition en écrasant NAS de Bobo Dioulasso par 4-0.

Meeting de Madrid : Hugues Fabrice Zango s’adjuge la première place en triple saut

L’athlète burkinabè Hugues Fabrice Zango s’est adjugé la première place en triple saut lors du meeting de Madrid. Il a réalisé un saut de 17,83m ce samedi 19 juin 2021.

Dialogue politique : La conclusion de l’ensemble des travaux attendue le 4 juillet 2021

Ouvert le 17 juin 2021, le dialogue politique a clos partiellement ses travaux ce 19 juin 2021 à Ouagadougou....

Elections à l’UNSE : Le ministre des sports Dominique Nana invite les acteurs au fair-play

Le ministre des sports et des loisirs Dominique Nana appelle les différents acteurs impliqués dans l’organisation des élections pour le renouvèlement des bureaux exécutifs de l’Union Nationale des Supporters des Etalons au fair-play. Ces élections débutent ce 19 juin 2021 et prennent fin le 10 juillet 2021 avec la mise en place du bureau exécutif national de l’UNSE.
- Advertisement -

Plus d'articles

- Advertisement -
error: Le contenu est protégé !!