18 janvier 2022
spot_img

Côte d’Ivoire : Ouattara en route pour un autre mandat ensanglanté ?

Des morts à Dabou, à Bongouanou etc., et Alassane Ouattara avance tête baissée pour son 3ème mandat. C’est du moins ce que semble dire l’attitude du président sortant et son camp. Alors que l’opposition continue d’appeler à une désobéissance civile pour obliger le Président à revoir sa copie, la police et les microbes se renvoient la balle à propos des exactions commises sur les manifestants.

A quatre jours de l’élection présidentielle en Côte d’Ivoire, l’opposition et la majorité continuent de se regarder en chien de faïence. Obnubilé par le pouvoir, rien ne semble vraisemblablement arrêter Alassane Ouattara dans sa course au 3ème mandat, même pas les cadavres qui jonchent les rues selon certaines sources locales.

Plus aucun jour ne passe du côté de la lagune Ebrié, sans que le bilan macabre ne s’alourdisse. Des dizaines, seulement 4 jours avant lesdites élections et personne n’entend les appels de la communauté internationale sur la nécessité d’une paix viable en Côte d’Ivoire. Le dernier cas en date, l’incendie d’un bus ce matin (27 octobre 2020) à la Riviera II, le conducteur avec un peu de chance s’en est sorti les mains brulées. Certains habitants de Dabou, de Bongouanou n’ont pas eu cette même chance. Beaucoup sont mort «machettés ». Mais qui tue ces manifestants ?

Les « microbes » arrêtés à Dabou selon le collectif citoyen pour la démocratie en Côte d’Ivoire.

Difficile d’avoir une idée précise. Ce qui est certain, la police décline toute responsabilité sur ces exactions, selon le collectif citoyen pour la démocratie en Côte d’Ivoire. La même source n’hésite pas à pointer du doigt « les microbes », une milice qui serait proche du pouvoir selon plusieurs sources. Il n’y a plus de doute: sur le chemin du 3ème mandat Alassane Dramane Ouattara de pauvres citoyens ivoirien laisseront leur vie. Que faire au regard cette dégradation continue de la situation humanitaire ? Le collectif citoyen pour la démocratie en Côte d’Ivoire appelle la communauté internationale à ne point se lasser d’« appeler à la paix ». Enfin, aux acteurs, le collectif à travers un document rendu public et dont nous avons eu copie, et eu égard aux images et aux matériel saisis entre les mains des « microbes », précise le document, appelle au report des élections afin de donner une chance aux discussions.  Pour ce collectif, il faudra que « les élections viennent couronner une paix viable en Côte d’Ivoire».  

Articles Connexes

Situation nationale : «Je lance un appel aux Chefs d’État de la CEDEAO à...

0
L’Initiative de Soutien au Peuple Malien (ISPM), une organisation de la société civile avec à sa tête, l’ancien secrétaire général de la CGT-B,  Bazolma...

CAN Total Energies : Un trio entièrement féminin pour Zimbabwe/Guinée

0
L'arbitre d'origine rwandaise Salima Rhadia Mukansanga entrera dans l'histoire dans les prochaines heures en devenant la première femme à arbitrer un match lors de...

CAN Total Energies 2021 : Les critères généraux de classement dans les groupes

0
A l’issue de la phase de groupes des matches de la Coupe d'Afrique des Nations Total Energies, Cameroun 2021, les équipes seront classées dans...

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publicité

Publicitéspot_img

Publicité

Publicitéspot_img

Publicité

Publicitéspot_img

Articles recents

Articles Populaires