23 juin 2021

Crise scolaire : L’UPC condamne les violences et les actes de vandalisme

Articles Connexes

Lutte contre le terrorisme : « Si nous constatons toujours cette dégradation de la sécurité, un convoi partira de la place de la nation...

Le mouvement pour la résistance populaire (MRP) a animé ce mardi 22 juin 2021 à Ouagadougou une conférence de...

Coupes interclubs de la CAF 2021-2022 : Les compétitions débutent en septembre

Pour la nouvelle saison interclub qui va bientôt débuter la confédération Africaine de Football (CAF) a procédé à la publication des dates des compétitions interclubs à savoir la Champion’s League Total et la Coupe de la Confédération.

Assemblée nationale : Les députés en session extraordinaire pour l’examen de 3 dossiers majeurs

L'hémicycle est en session extraordinaire à compter du 21 juin 2021. L'Ouverture officielle de la première session extraordinaire de l'année 2021 a été présidée par Alassane Bala Sakandé, président de l'institution.

Syndicat : Les contrôleurs et inspecteurs du travail dénoncent les violations des libertés fondamentales

Les membres du syndicat national des contrôleurs et inspecteurs du travail étaient devant la presse ce 22 juin 2021, à Ouagadougou. Objectif, dénoncer la violation des libertés syndicales.

Burkina Faso : Les prévenus pour fraude fiscale condamnés à 5 ans de prison et 3 millions FCFA d’amende chacun

Le procès portant fraude fiscale sur un montant de plus de 16 milliards de nos francs a rendu son verdict ce mardi 22 juin 2021 au tribunal de grande instance Ouaga I

L’Union pour le progrès et le changement (UPC) à travers son 1er Vice-président, Denis Nikiema, s’est prononcée sur la crise qui sévit dans le milieu scolaire émaillé de grève. Lisez in extenso la déclaration

Depuis quelques semaines le système éducatif Burkinabé, notamment au niveau de l’Enseignement post-primaire et secondaire, traverse une crise qui devient de plus en plus inquiétante.


Les manifestations des associations d’élèves exigeant l’abandon des reformes des examens scolaires ont tournées en échauffourées dans plusieurs villes du pays entraînant des pertes en vie humaine et des blessés graves !
L’UPC déplore cette situation tragique et tient à présenter ses sincères condoléances aux familles éplorées et à souhaiter prompt rétablissement aux blessés.
Les réformes envisagées au niveau des examens scolaires (BEPC, BAC) sont mineures au regard des profondes réformes dont a besoin notre système éducatif, pour répondre efficacement à nos besoins de développement économique et social, notamment la lutte contre le chômage des jeunes.


Il est vraiment regrettable, comme l’a d’ailleurs déclaré le Chef de l’Etat, que pour des réformes qui ne rentreront en vigueur qu’en 2022, que l’on en arrive à des situations de violences, de destruction de biens publics et privés, d’attaque des symboles de l’Etat, causant des blessés et des pertes en vie humaine.
Il apparait incontestablement un déficit de communication entre le MENAPLN et l’association des élèves, ce qui expliquerait que malgré les explications du ministre en charge de l’éducation nationale et les assurances qu’il a données aux élèves concernant leurs inquiétudes légitimes, la crise perdure et prend de l’ampleur à certains endroits du territoire national.

L’UPC, tout en reconnaissant à la jeunesse son droit de revendiquer, condamne énergiquement les violences et les actes de vandalisme dont elle a fait montre au cours des différentes manifestations. Notre Parti appelle l’ensemble des acteurs à la retenue pour éviter le pire à notre système éducatif déjà ébranlé par les effets pervers de la COVID 19 et la crise sécuritaire.

- Advertisement -

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisement -
- Advertisement -
- Advertisement -

A la Une

Lutte contre le terrorisme : « Si nous constatons toujours cette dégradation de la sécurité, un convoi partira de la place de la nation...

Le mouvement pour la résistance populaire (MRP) a animé ce mardi 22 juin 2021 à Ouagadougou une conférence de...

Assemblée nationale : Les députés en session extraordinaire pour l’examen de 3 dossiers majeurs

L'hémicycle est en session extraordinaire à compter du 21 juin 2021. L'Ouverture officielle de la première session extraordinaire de l'année 2021 a été présidée par Alassane Bala Sakandé, président de l'institution.

Syndicat : Les contrôleurs et inspecteurs du travail dénoncent les violations des libertés fondamentales

Les membres du syndicat national des contrôleurs et inspecteurs du travail étaient devant la presse ce 22 juin 2021, à Ouagadougou. Objectif, dénoncer la violation des libertés syndicales.

Burkina Faso : Les prévenus pour fraude fiscale condamnés à 5 ans de prison et 3 millions FCFA d’amende chacun

Le procès portant fraude fiscale sur un montant de plus de 16 milliards de nos francs a rendu son verdict ce mardi 22 juin 2021 au tribunal de grande instance Ouaga I
- Advertisement -

Plus d'articles

- Advertisement -
error: Le contenu est protégé !!