27 novembre 2021
spot_img

Elections 2020 : Les acteurs politiques burkinabè invités au respect des consignes sécuritaires

Le président de la Commission électorale nationale indépendante (CENI), Newton Ahmed Barry, a invité les candidats aux élections du 22 novembre 2020 au Burkina Faso au strict respect des consignes de sécurité.

Au lendemain de l’assassinat du chauffeur d’un candidat aux législatives le dimanche 8 novembre 2020 au Sahel, le président de la CENI, Newton Ahmed Barry a appelé les différents candidats aux élections législatives à la prudence et au respect des consignes de sécurité.

C’est la première fois qu’on voit autant de listes

Newton Ahmed Barry

Au cours de la rencontre d’échanges qu’il a eue avec les partis, formations politiques et regroupements d’indépendants le lundi 9 novembre 2020, il a appelé les candidats aux législatives à informer les forces de sécurité de leur déplacement au delà des chef-lieu de province.

Lire : Campagne et élections : les consignes du ministère de la santé pour éviter la propagation du coronavirus

Contrairement aux législatives, les candidats à la présidentielle bénéficie d’un dispositif de sécurité propre (autonome). Cette année 2020, il y a une grande mobilisation dans la conquête des sièges à l’Assemblée nationale, selon le président de la CENI, Newton Ahmed Barry.

Au moins 28 listes par circonscription

Il y a au moins 28 listes par circonscription électorale. A l’arrondissement 4 de Ouagadougou, 84 bureaux de vote seront ouverts pour ces élections. « C’est la première fois qu’on voit autant de listes », indique le patron de l’instance nationale en charge des élections.

Pour les législatives, 126 listes (96 partis, 5 formations politiques et 25 regroupements d’Indépendants) ont été enregistrées par la CENI.

6 490 144 électeurs vont désigner le Président du Faso et les députés au soir du novembre 2020 et 21 155 bureaux de vote seront disponibilisés à cet effet.

Articles Connexes

Manifestations du 27 novembre au Burkina : « Libérez le fauteuil », scandent...

0
Plusieurs manifestants ont scandé dans les rues de Ouagadougou « Libérez Kosyam, libérez le fauteuil », le 27 novembre 2021, suite à l’appel à manifester lancé...

Situation nationale : Le SPONG invite le gouvernement à des actions énergiques et salvatrices

0
Ceci est une déclaration du Secrétariat Permanent des Organisations Non Gouvernementales (SPONG), faitière des ONG, associations et fondations, premier collectif des ONG au Burkina...

Assemblée nationale : Une séance plénière consacrée aux questions orales au gouvernement sur la...

0
L’Assemblée nationale a auditionné le 26 novembre 2021, le gouvernement sur la situation sécuritaire au Burkina Faso. Une situation en nette dégradation  avec l’attaque...

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publicité

Publicitéspot_img

Publicité

Publicitéspot_img

Publicité

Publicitéspot_img

Articles recents

Articles Populaires