27 novembre 2021
spot_img

FESPACO 2021 : La galerie marchande ou l’autre face du festival

Le FESPACO n’est pas seulement un moment de projection de film, mais aussi de business. La plupart des festivaliers loin d’être dans les sables de diffusion de film, sont dans des stands pour les affaires, mais aussi dans les bars et les maquis pour se restaurer.

Ici, nous sommes en face de la cathédrale de Ouagadougou. Dans l’espace aménagé en plein air, ce sont les stands aménagés pour les festivaliers, sous haute sécurité. La majorité des responsables de stands, sont vendeurs de pagnes, des produits cosmétiques, des arts, et des fabrications artisanales. Ils viennent de tout horizon du continent, mais aussi de la diaspora.

Lassina Sidibé venu du Mali, vend des tisanes

C’est le cas de Esaie Mensah, un festivalier venu du Benin, un habitué du Fespaco, depuis 9 ans. Il confie:  » je vends des pommades, des médicaments, des parfums à base des plantes naturelles issues du Benin, à Un prix abordable ». Non loin de lui, Mariétou Koné, vénu du Mali, revendeuse de bazins, qui est au Burkina faso pour la première fois au FESPACO. Sa compatriote , Tagui Dagnoko vend du beure de Karité fabriqué au Mali, mais transporté au Burkina Faso.

Anta Mbow , venue du Sénégal vend des pagnes

Dans l’autre stand se trouve une exposante sénégalaise, Anta Mbow, qui vend des tissus et des robes issus du Sénégal et fabriqués à base du coton sénégalais. Quand à Lassina Sidibé venu du Mali, c’est  » les secrets des femmes et des tisanes  » qui sont sont ces marchandises. Alors que sa compatriote Latifa Konaté vend des pagnes de fabrications maliennes.

Lates Inès Axelles vend des ustensiles faits en bois

Venus de la Cote d’Ivoire, Lassina Diakité et Lates Inès Axelles exposent des œuvres d’art, mais aussi des ustensiles de cuisines faits en bois . Un véritable art. Barka Boubakar est une refugiée malienne au Burkina Faso, depuis plusieurs années, mais elle continue de produire des sacs en cuire pour vendre à Ouagadougou. Venue au FESPACO, elle espère faire des affaires pour nourrir sa famille.

Tagui Dagnoko, venue du Mali vend du beurre de Karité

Entre autres expositions, figurent des bracelets, des perles, des bijoux, des encens , des tabliers, des tableaux peints , de la bière, de la viande et de la nourriture, sans oublier, un plateau de prestation d’artiste.

Articles Connexes

Café politique : «Comment continuer à gouverner si les individus ne répondent pas de...

0
«Les processus démocratiques face à la persistance des crises institutionnelles et sécuritaires et au retour des coups d’Etat » est la thématique développée, ce 26...

L’Institut Supérieur de logistique de Ouagadougou : 35 nouveaux officiers aptes à servir au...

0
L’institut supérieur de logistique de Ouagadougou (ISLO) a abrité ce 26 novembre 2021, la cérémonie de fin de formation de 35 officiers stagiaires dont 17 stagiaires de la 4ème promotion du cours d’Application des chefs de section de matériel (CACSMAT) et 18 stagiaires de la 21ème promotion des Officiers de Maintenance des corps de Troupe (OMCT). Pour la circonstance, la remise des diplômes a été présidée par le directeur de l’institut le Colonel-Major Aimé Gouba.

Football : La CAF approuve le projet d’une coupe du monde tous les deux...

0
Réunie en assemblée générale extraordinaire ce vendredi 26 novembre 2021, la confédération africaine de football a approuvé l’organisation de la coupe du monde tous deux ans qui remplacera le format des quatre ans. Un projet proposé et défendu par le président de la FIFA Gianni Infantino.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publicité

Publicitéspot_img

Publicité

Publicitéspot_img

Publicité

Publicitéspot_img

Articles recents

Articles Populaires