26 janvier 2022
spot_img

Décès du Maire de Loumbila : La commune pleure la disparition d’un bâtisseur, Paul Taryam Ilboudo

Paul Taryam Ilboudo, maire de la commune de Loumbila dans la province de l’Oubritenga, région du Plateau-central, est décédé ce mercredi 31 mars 2021 d’une courte maladie à l’âge de 72 ans. Linguiste, enseignant, l’homme était un intellectuel bien trempé. Il est l’auteur de l’ouvrage, Léducation bilingue au Burkina Faso : une formule alternative pour une éducation de base de qualité. Qui était l’illustre disparu ?

Né en 1949, Paul Ilboudo fut un élève brillant. Après ses études secondaires, son cursus universitaire a mis du temps à décoller pour des raisons financières. Il débuta alors son parcours professionnel comme instituteur et s’inscrit parallèlement à l’Université de Ouagadougou.

Du fait de ses activités professionnelles qui ne lui permettent pas d’être régulièrement présent, il sollicite le soutien d’un camarade. C’est dans de telles conditions qu’il décrocha sa licence et deux diplômes d’études approfondies (DEA). Puis se lance pour le doctorat qui s’est interrompu entre-temps.

Engagé à l’Institut international d’alphabétisation, Paul Ilboudo a développé une méthode d’alphabétisation en 48 jours pour les jeunes adultes. Puis, à la demande des paysans, il met en œuvre une méthode accélérée d’enseignement du français à partir des langues nationales.

A la fin des années 1980, il est engagé par Solidar Suisse pour ouvrir le premier bureau à Ouagadougou. Avec ce poste, il a commencé à développer l’éducation bilingue pour les jeunes dans deux école-pilotes. L’enseignement est donné dans la langue nationale et le français est progressivement introduit dans le cursus.

En 2015, il se lancera en politique et sera élu maire de la commune de Loumbila en 2016 avec la volonté de finir ses études. A 70 ans, il soutient sa thèse de doctorat unique en 2019 à l’école doctorale lettres et sciences humaines, laboratoire de psychopédagogie, d’andragogie, de politiques éducatives et de mesure et évaluation (LAPAME) de l’Université Norbert ZONGO de Koudougou.

Source : Solidar Suisse

Articles Connexes

Coup d’Etat au Burkina Faso : Un sommet de la CEDEAO prévu dans les...

0
Après le coup d’Etat perpétré par le mouvement patriotique pour la sauvegarde et la restauration (MPSR) qui a chassé Roch Kaboré du pouvoir, la...

Burkina Faso : Le FESCOM promet lutter contre la drogue en milieu scolaire dans...

0
La ville de Banfora abritera du 26 février au 26 mars 2022, le festival de musique et danse en milieu scolaire (FESCOM). Ainsi, durant...

Burkina Faso : «Je suis méfiant vis-à-vis du coup d’état de Damiba», Yacouba Ladji...

0
Le journaliste d’investigation, Yacouba Ladji Bama s’est prononcé sur le coup d’état orchestré par les militaires contre le président Roch Kaboré. Dans une publication...

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publicité

Publicitéspot_img

Publicité

Publicitéspot_img

Publicité

Publicitéspot_img

Articles recents

Articles Populaires