11 mai 2021

Lutte contre le banditisme : Un réseau de malfaiteurs dans les filets de la gendarmerie de Nongremassom

Articles Connexes

Fonds minier du développement local : Les acteurs demandent à l’État de renforcer son leadership dans la gestion du fonds

Ouvert le 10 mai 2021, le directeur exécutif de la chambre des mines du Burkina, Toussaint Bamouni a clos...

FASOFOOT : L’ASK et le KIKO FC montent en première division

Les lampions se sont éteints sur la saison 2020-2021 du championnat burkinabè de deuxième division. L’ASK et le KIKO FC sont sacrés champions respectivement dans la poule A et dans la poule B et montent en première division pour la saison 2021-2022.

Culture : Le Dr Landry Yaméogo décortique le rôle du poète dans la société

Dans le cadre des activités de la 2e édition du ‘’Prix international de la poésie Jacques Prosper Bazié’’, une conférence publique sur le rôle de la poète dans la société a été animée ce mardi 11 mai 2021 par le Dr Landry Yaméogo.

Burkina Faso : La loi de finances rectificative 2021 adoptée

La représentation nationale a examiné et adopté ce mardi 11 mai 2021, le projet de loi de finances rectificative. C'était au cours d'une plénière présidée par le président de l'Assemblée nationale, Alassane Bala Sakandé.

Réconciliation nationale : Le HCRUN remet son rapport de fin de mission à Eddie Komboïgo

Le chef de file de l'opposition politique (CFOP), Eddie Komboïgo a reçu une délégation du Haut conseil pour la réconciliation et l'unité nationale (HCRUN) conduite par son président, Léandre Bassolé, ce mardi 11 mai 2021, au siège du CFOP. A cette occasion une copie du rapport de fin de mandat de l'institution a été transmise au chef de file de l'opposition politique.

La brigade ville de gendarmerie de Nongremassom à Ouagadougou a animé ce mercredi 20 janvier 2021 un point de presse. A ce point de presse, un réseau de présumés auteurs d’attaques à mains armées opérant dans les villes de Ouagadougou, Ziniaré, Nagreongo, Laye et Yako démantelé a été présenté à la presse. Le travail effectué par la brigade ville de gendarmerie de Nongremassom a permis de découvrir de nombreux matériels et des sommes importantes.

Suite à de multiples plaintes relatives à des attaques à mains armées, la brigade ville de gendarmerie de Nongremassom à Ouagadougou a ouvert une enquête pour retrouver les auteurs.

Dans cette recherche, la brigade a pu identifier et interpeller quatre présumés auteurs d’attaques à mains armées au secteur 42 de la ville grâce à un appel anonyme.

Les investigations ont permis de découvrir un réseau de quatre personnes. Le réseau opérait dans les villes de Ouagadougou, Ziniaré, Nagreongo, Laye et Yako.

Pour masquer leur activité aux yeux de leurs parents, le réseau a élu domicile sur le site aurifère de Bouda à Yako dans la province du Passoré où ils se font passer pour des orpailleurs.

Le commandant de la brigade ville de Nongremassom, l’adjudant-chef-major Abdoulaye Sawadogo ©InfoH24

Leur mode opératoire consistait à prendre le soin de choisir une localité, d’identifier la cible et de s’y rendre nuitamment pour spolier leurs victimes. L’enquête a permis de mettre aux arrêts trois membres du groupe. Le quatrième du groupe a pris la fuite. A en croire  la brigade, une unité est à sa trousse car il a été repéré dans une localité.

Avec ce groupe de malfaiteurs, une série d’attaques à mains armées a été enregistrée dans plusieurs localités. Dans la ville de Yako, le 24 et le 30 décembre 2020, deux boutiques de vente d’articles divers, une pharmacie et ses clients ont subi la terreur de la bande. A cette attaque, le réseau a emporté une somme d’argent d’une valeur de 3 millions de francs CFA et des téléphones portables.

Après cette attaque à Yako, le réseau a mis le cap dans la commune rurale de Nagréogo. Dans cette localité, le groupe a braqué une boutique et emporté la somme de 8 millions de FCFA. Toujours dans cette même localité, le groupe a encore perpétré une autre attaque à mains armées dans une autre boutique où il emporte la somme de 1 500 000 francs CFA.

Une vue du matériel saisi au quartier général du réseau ©InfoH24

Revenu à Ouagadougou dans leur quartier général au secteur 42, c’est là que le groupe a partagé le butin. Ce qui a permis aux membres du réseau de s’acheter, des motos, des appareils de music et divers objets.

Les perquisitions à leur quartier général ont permis de saisir la somme de 1 300 000 FCFA et de découvrir deux plaques solaires, trois postes téléviseurs, trois postes radio, trois batteries, 11 téléphones portables, un pistolet automatique et quatre cyclomoteurs.

Selon la brigade, les enquêtes ont permis de découvrir que près d’une trentaine de victimes ont été répertoriées et près de 14 000 000 francs CFA emportés par le groupe.

Eviter de se jouer les spectateurs lors des opérations

A propos des victimes, trois ont été enregistrées à Yako, une à Layé, trois à Ziniaré et deux à Nagreongo. « Nous invitons la population à plus de collaboration avec les forces de défense et de sécurité surtout lorsqu’elle voit la sécurité en lutte avec les délinquants à éviter de jouer au spectateur en s’attroupant pour voir qui des deux sortira vainqueur. Nous déplorons ce comportement de la population  » a indiqué le commandant de la brigade ville de Nongremassom, l’adjudant-chef-major Abdoulaye Sawadogo.

Les outils d’opération du gang ©InfoH24

Profitant de cette occasion, le commandant de la brigade ville de Nongremassom, a interpellé les populations et particulièrement les gérants de points de dépôts de transfert d’argent et de boutiques à plus de vigilance. Elles sont également invitées à dénoncer tout cas suspect auprès des services de polices judicaires aux numéros suivants : le 1010 pour le centre national de veille et d’alerte, le 16 pour la gendarmerie et le 17 pour la police.

O.I.  

- Advertisement -

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisement -
- Advertisement -
- Advertisement -

A la Une

Fonds minier du développement local : Les acteurs demandent à l’État de renforcer son leadership dans la gestion du fonds

Ouvert le 10 mai 2021, le directeur exécutif de la chambre des mines du Burkina, Toussaint Bamouni a clos...

FASOFOOT : L’ASK et le KIKO FC montent en première division

Les lampions se sont éteints sur la saison 2020-2021 du championnat burkinabè de deuxième division. L’ASK et le KIKO FC sont sacrés champions respectivement dans la poule A et dans la poule B et montent en première division pour la saison 2021-2022.

Burkina Faso : La loi de finances rectificative 2021 adoptée

La représentation nationale a examiné et adopté ce mardi 11 mai 2021, le projet de loi de finances rectificative. C'était au cours d'une plénière présidée par le président de l'Assemblée nationale, Alassane Bala Sakandé.

Réconciliation nationale : Le HCRUN remet son rapport de fin de mission à Eddie Komboïgo

Le chef de file de l'opposition politique (CFOP), Eddie Komboïgo a reçu une délégation du Haut conseil pour la réconciliation et l'unité nationale (HCRUN) conduite par son président, Léandre Bassolé, ce mardi 11 mai 2021, au siège du CFOP. A cette occasion une copie du rapport de fin de mandat de l'institution a été transmise au chef de file de l'opposition politique.
- Advertisement -

Plus d'articles

- Advertisement -
error: Le contenu est protégé !!