27 février 2021

Burkina Faso : Les textes de la Caisse d’assurance maladie des armées adoptés

Articles Connexes

Epinglé pour des faits de corruption au Togo : Vincent Bolloré plaide coupable

Épinglé pour des faits de corruption au Togo : Vincent Bolloré plaide coupable

Opération Barkhane : Les troupes harcèlent dans le Gourma et le Liptako

Opération Barkhane : Les troupes harcèlent dans le Gourma et le Liptako

Caravane Oskimo Tour 2021 : Le Top de départ pour le 2 avril

Caravane Oskimo Tour 2021 : Le Top de départ pour le 2 avril

Blanchiment d’argent : Le Burkina placé sous surveillance par le GAFI

Blanchiment d'argent : Le Burkina Faso placé sous surveillance par le GAFI (Groupe d’action financière) ainsi que d'autres pays d'Afrique

Lutte contre l’insécurité urbaine : Fin de cavale pour un réseau de trafic de personnes.

Onze personnes spécialisées dans des activités illicites comme l’escroquerie, le trafic de personnes, ont été épinglées par la Police Nationale. Forte d’une vingtaine de membres, tous basés dans la ville de Ouagadougou, cette organisation criminelle escroquait ses victimes via une société fictive.

Le Burkina Faso formalise de mieux en mieux la prise en charge sanitaire des forces armées nationales. Le Conseil des ministres du 20 janvier 2021 a adopté un important texte.

Selon le compte rendu du conseil des ministres du 20 janvier 2021, le gouvernement burkinabè entend formaliser la gestion du régime d’assurance maladie des armées.

Ainsi, « le Conseil a adopté un décret portant approbation des statuts de la Caisse d’assurance maladie des armées (CAMA). » dit le conseil des ministres.  

L’on note dans le même compte rendu que « la Caisse d’assurance maladie des armées a été créée par le décret n°2020-72/PRES/MINEFID/MDNAC/MFPTPS du 16 avril 2020 en application de la loi n°060-2015/CNT du 05 septembre 2015 qui prévoit que la gestion du régime d’assurance maladie universelle des Forces armées nationales soit confiée à un organisme de gestion distinct. »

Pour le gouvernement, « l’adoption de ce décret permet de rendre opérationnelle la CAMA en vue du renforcement de la prise en charge sanitaire des Forces armées nationales (FAN) et des membres de leurs familles ».

En rappel, le gouvernement avait procédé le 28 octobre 2020 à la pose de la première pierre de l’Hôpital d’instruction des Armées (HIA).

- Advertisement -

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisement -

A la Une

Epinglé pour des faits de corruption au Togo : Vincent Bolloré plaide coupable

Épinglé pour des faits de corruption au Togo : Vincent Bolloré plaide coupable

Opération Barkhane : Les troupes harcèlent dans le Gourma et le Liptako

Opération Barkhane : Les troupes harcèlent dans le Gourma et le Liptako

Caravane Oskimo Tour 2021 : Le Top de départ pour le 2 avril

Caravane Oskimo Tour 2021 : Le Top de départ pour le 2 avril

Blanchiment d’argent : Le Burkina placé sous surveillance par le GAFI

Blanchiment d'argent : Le Burkina Faso placé sous surveillance par le GAFI (Groupe d’action financière) ainsi que d'autres pays d'Afrique
- Advertisement -

Plus d'articles

- Advertisement -
error: Le contenu est protégé !!