3 mars 2021

Niger : Le journaliste Moussa Aksar assigné en justice pour son enquête sur les malversations au ministère de la Défense

Articles Connexes

25 ans du FONER : Une célébration sous le signe du bilan et des perspectives

25 ans du FONER : Une célébration sous le signe du bilan et des perspectives

Cyclisme : Neuf Etalons à la conquête des championnats d’Afrique

Neuf Etalons cyclistes vont représenter le Burkina Faso à la 15e édition des championnats d’Afrique de cyclisme 2021 en Egypte. Sept garçons et deux filles représenteront les couleurs nationales à cette compétition.

Burkina Faso : Appelez le 80 00 12 87 pour dénoncer les violences faites aux femmes

Les autorités Burkinabè et leurs partenaires ont mis en place un numéro vert pour lutter contre les violences basées sur le genre. Le numéro vert gratuit 80 00 12 87 permettra désormais de dénoncer et alerter tout cas de violence faite sur les femmes afin de favoriser leur prise en charge rapide et adéquate. Des communications sur la violence faite aux femmes, témoignage des victimes de ces violences, des prestations d’artistes et discours d’autorités politiques ont ponctué cette cérémonie. La cérémonie officielle de lancement de ce numéro vert a eu lieu ce mardi 2 mars 2021 à Ouagadougou sous la présidence du Premier Ministre Christophe Dabiré.

Procès en diffamation contre Yacouba Bama : Le délibéré fixé au 15 mars 2021

Deux mois de prison et une amende de 250 000 F CFA le tout assorti de sursis. Telle est...

CAN U20 : Le Ghana et l’Ouganda valident leurs tickets pour la finale

Le Ghana et la Gambie sont les deux équipes qualifiées pour la finale de la CAN U20 qui se déroule en Mauritanie. Cette finale se jouera le samedi 6 mars 2021.

L’information a été donnée par la cellule Norbert Zongo pour le journalisme d’investigation en Afrique (CENOZO). Le journaliste d’investigation Moussa Aksar est assigné en justice pour son enquête sur les malversations au ministère de la Défense. Il devrait comparaitre le 8 janvier 2021.

En septembre 2020, Moussa Aksar publiait une enquête grandeur nature sur les « Malversations au Ministère de la Défense : 71,8 milliards de fcfa captés par des seigneurs du faux ». Cette enquête entrait dans le cadre d’une collaboration mondiale de journalistes, les FinCENFiles, dans laquelle la CENOZO a été impliquée.

Selon la CENOZO, Moussa Aksar faisait l’objet de pressions depuis la publication de l’enquête, des pressions qui sont allées “crescendo jusqu’à ce qu’il reçoive la citation à comparaitre le 8 janvier 2021”. Toujours, selon la CENOZO, l’assignation à comparaitre fait suite à une plainte “d’un citoyen nigérien résidant à Bruxelles et cité dans l’enquête”.

Pour cette structure regroupant des journalistes d’investigation d’Afrique, la citation est une forme d’intimidation du journaliste qui, “depuis les enquêtes faisait l’objet de menaces de mort dont la plainte devant la justice nigérienne est restée sans suites”.

Dans son communiqué, la CENOZO invite les autorités nigériennes à la préservation du métier de journaliste et au respect des conventions internationales sur la liberté d’expression et de presse.

Moussa Aksar est un journaliste d’investigation, directeur de publication du journal L’Evènement du Niger et l’actuel président du conseil d’administration de la Cellule Norbert Zongo pour le journalisme d’investigation en Afrique de l’Ouest.

- Advertisement -

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisement -

A la Une

25 ans du FONER : Une célébration sous le signe du bilan et des perspectives

25 ans du FONER : Une célébration sous le signe du bilan et des perspectives

Cyclisme : Neuf Etalons à la conquête des championnats d’Afrique

Neuf Etalons cyclistes vont représenter le Burkina Faso à la 15e édition des championnats d’Afrique de cyclisme 2021 en Egypte. Sept garçons et deux filles représenteront les couleurs nationales à cette compétition.

Burkina Faso : Appelez le 80 00 12 87 pour dénoncer les violences faites aux femmes

Les autorités Burkinabè et leurs partenaires ont mis en place un numéro vert pour lutter contre les violences basées sur le genre. Le numéro vert gratuit 80 00 12 87 permettra désormais de dénoncer et alerter tout cas de violence faite sur les femmes afin de favoriser leur prise en charge rapide et adéquate. Des communications sur la violence faite aux femmes, témoignage des victimes de ces violences, des prestations d’artistes et discours d’autorités politiques ont ponctué cette cérémonie. La cérémonie officielle de lancement de ce numéro vert a eu lieu ce mardi 2 mars 2021 à Ouagadougou sous la présidence du Premier Ministre Christophe Dabiré.

Procès en diffamation contre Yacouba Bama : Le délibéré fixé au 15 mars 2021

Deux mois de prison et une amende de 250 000 F CFA le tout assorti de sursis. Telle est...
- Advertisement -

Plus d'articles

- Advertisement -
error: Le contenu est protégé !!