16 juin 2024
spot_img

Présidentielle 2020 : Roch Kaboré promet 600 000 emplois pour le quinquennat à venir !

Le Président Roch Marc Christian Kaboré est candidat à sa propre succession. Pour motiver ses compatriotes à le reconduire, il propose un projet de société bâti sur dix chantiers touchant tous les secteurs de la vie publique nationale du pays: sécurité, renforcement de la démocratie, économie, éducation, et emploi des jeunes, etc.

Articulé autour de la vision globale de « reformer l’Etat et l’administration publique, afin de garantir la stabilité et de renforcer la résilience économique du Burkina Faso », le candidat Rock Marc Christian Kaboré du Mouvement du Peuple pour le Progrès (MPP), envisage s’il est reconduit à la tête du pays, « travailler pour plus de sécurité et de paix, et un mieux-être pour les Burkinabè des villes et des campagnes. ».

Soutenant que « la sécurité est la première des libertés et le socle du développement », le Président candidat entend, pour les cinq ans à venir, mettre l’accent sur la sécurité des citoyens et du territoire. Inscrite au premier chapitre, la sécurité apparait clairement comme une priorité pour le candidat du Mouvement du Peuple pour le Progrès.  Il envisage à cet effet une « vaste réorganisation de l’Armée et des Forces de Sécurité. ».

Il promet « un nouveau management » pour gagner « le pari de la sécurité et de la stabilité du pays ». Pour cela, le candidat entend « augmenter les effectifs des forces de défense et de sécurité, et renforcer leurs moyens matériels et leurs compétences afin d’accroître leurs capacités opérationnelles. ».

S’agissant des services sociaux de base, notamment de la santé et de l’éducation, le candidat Rock Marc Christian Kaboré veut aller « au-delà de l’offre pour accroître leur accessibilité géographique ». Il promet dans son quinquennat à venir, s’il est réélu, de mettre, l’accent   sur la qualité de   l’offre de soins et d’éducation. Ainsi, il promet un renforcement des investissements dans ce secteur.

 Pour ce faire, il envisage la création d’une « Agence nationale d’accréditation et de certification » en vue de « contribuer à l’amélioration continue de la qualité des services aux citoyens, en particulier, dans les secteurs de la santé et de l’éducation. ».

 Pour le prochain quinquennat, le programme envisage « la création d’au moins 600 000 emplois grâce à l’apport du secteur privé ».

Il s’engage « à réformer les textes régissant le foncier urbain et rural dans un cadre harmonisé et unifié de gestion du foncier. ».

spot_img

Derniers Articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Suivez-Nous sur

Publicité partenaire

- Advertisement -spot_img

Publicité partenaire

- Advertisement -spot_img

Publicité partenaire

- Advertisement -spot_img

Publicité

- Advertisement -spot_img

Articles Populaires

Abonnez-vous pour ne manquer aucun de nos nouveaux articles!

NEWSLETTER