11 mai 2021

Présidentielle 2020 : Roch Kaboré promet 600 000 emplois pour le quinquennat à venir !

Articles Connexes

Fonds minier du développement local : les acteurs appellent l’État à renforcer et assumer son leadership

Ouvert le 10 mai 2021, l'atelier d'échanges sur la mise en oeuvre du Fonds minier pour le développement local...

FASOFOOT : L’ASK et le KIKO FC montent en première division

Les lampions se sont éteints sur la saison 2020-2021 du championnat burkinabè de deuxième division. L’ASK et le KIKO FC sont sacrés champions respectivement dans la poule A et dans la poule B et montent en première division pour la saison 2021-2022.

Culture : Le Dr Landry Yaméogo décortique le rôle du poète dans la société

Dans le cadre des activités de la 2e édition du ‘’Prix international de la poésie Jacques Prosper Bazié’’, une conférence publique sur le rôle de la poète dans la société a été animée ce mardi 11 mai 2021 par le Dr Landry Yaméogo.

Burkina Faso : La loi de finances rectificative 2021 adoptée

La représentation nationale a examiné et adopté ce mardi 11 mai 2021, le projet de loi de finances rectificative. C'était au cours d'une plénière présidée par le président de l'Assemblée nationale, Alassane Bala Sakandé.

Réconciliation nationale : Le HCRUN remet son rapport de fin de mission à Eddie Komboïgo

Le chef de file de l'opposition politique (CFOP), Eddie Komboïgo a reçu une délégation du Haut conseil pour la réconciliation et l'unité nationale (HCRUN) conduite par son président, Léandre Bassolé, ce mardi 11 mai 2021, au siège du CFOP. A cette occasion une copie du rapport de fin de mandat de l'institution a été transmise au chef de file de l'opposition politique.

Le Président Roch Marc Christian Kaboré est candidat à sa propre succession. Pour motiver ses compatriotes à le reconduire, il propose un projet de société bâti sur dix chantiers touchant tous les secteurs de la vie publique nationale du pays: sécurité, renforcement de la démocratie, économie, éducation, et emploi des jeunes, etc.

Articulé autour de la vision globale de « reformer l’Etat et l’administration publique, afin de garantir la stabilité et de renforcer la résilience économique du Burkina Faso », le candidat Rock Marc Christian Kaboré du Mouvement du Peuple pour le Progrès (MPP), envisage s’il est reconduit à la tête du pays, « travailler pour plus de sécurité et de paix, et un mieux-être pour les Burkinabè des villes et des campagnes. ».

Soutenant que « la sécurité est la première des libertés et le socle du développement », le Président candidat entend, pour les cinq ans à venir, mettre l’accent sur la sécurité des citoyens et du territoire. Inscrite au premier chapitre, la sécurité apparait clairement comme une priorité pour le candidat du Mouvement du Peuple pour le Progrès.  Il envisage à cet effet une « vaste réorganisation de l’Armée et des Forces de Sécurité. ».

Il promet « un nouveau management » pour gagner « le pari de la sécurité et de la stabilité du pays ». Pour cela, le candidat entend « augmenter les effectifs des forces de défense et de sécurité, et renforcer leurs moyens matériels et leurs compétences afin d’accroître leurs capacités opérationnelles. ».

S’agissant des services sociaux de base, notamment de la santé et de l’éducation, le candidat Rock Marc Christian Kaboré veut aller « au-delà de l’offre pour accroître leur accessibilité géographique ». Il promet dans son quinquennat à venir, s’il est réélu, de mettre, l’accent   sur la qualité de   l’offre de soins et d’éducation. Ainsi, il promet un renforcement des investissements dans ce secteur.

 Pour ce faire, il envisage la création d’une « Agence nationale d’accréditation et de certification » en vue de « contribuer à l’amélioration continue de la qualité des services aux citoyens, en particulier, dans les secteurs de la santé et de l’éducation. ».

 Pour le prochain quinquennat, le programme envisage « la création d’au moins 600 000 emplois grâce à l’apport du secteur privé ».

Il s’engage « à réformer les textes régissant le foncier urbain et rural dans un cadre harmonisé et unifié de gestion du foncier. ».

- Advertisement -

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisement -
- Advertisement -
- Advertisement -

A la Une

Fonds minier du développement local : les acteurs appellent l’État à renforcer et assumer son leadership

Ouvert le 10 mai 2021, l'atelier d'échanges sur la mise en oeuvre du Fonds minier pour le développement local...

FASOFOOT : L’ASK et le KIKO FC montent en première division

Les lampions se sont éteints sur la saison 2020-2021 du championnat burkinabè de deuxième division. L’ASK et le KIKO FC sont sacrés champions respectivement dans la poule A et dans la poule B et montent en première division pour la saison 2021-2022.

Burkina Faso : La loi de finances rectificative 2021 adoptée

La représentation nationale a examiné et adopté ce mardi 11 mai 2021, le projet de loi de finances rectificative. C'était au cours d'une plénière présidée par le président de l'Assemblée nationale, Alassane Bala Sakandé.

Réconciliation nationale : Le HCRUN remet son rapport de fin de mission à Eddie Komboïgo

Le chef de file de l'opposition politique (CFOP), Eddie Komboïgo a reçu une délégation du Haut conseil pour la réconciliation et l'unité nationale (HCRUN) conduite par son président, Léandre Bassolé, ce mardi 11 mai 2021, au siège du CFOP. A cette occasion une copie du rapport de fin de mandat de l'institution a été transmise au chef de file de l'opposition politique.
- Advertisement -

Plus d'articles

- Advertisement -
error: Le contenu est protégé !!