21 octobre 2021
spot_img

Réconciliation nationale : Zéphirin Diabré prend langue avec la Commission de la réconciliation nationale et des réformes

Le ministre d’État, auprès du président du Faso, chargé de la réconciliation nationale et de la cohésion sociale, Zéphirin Diabré a reçu ce lundi 15 février 2021 une délégation de la Commission de la réconciliation nationale et des réformes (CRNR). Au menu des échanges avec cette commission, la réconciliation nationale.

La délégation de cette commission conduite par l’archevêque de Bobo-Dioulasso, Monseigneur Paul Ouédraogo, dit être venue à la demande du ministre d’État Zéphirin Diabré pour échanger sur la question de la réconciliation nationale. Un travail que la Commission de la réconciliation nationale et des réformes (CRNR) avait effectué et le rapport déposé à la Primature en 2015.

Et cette CRNR était composée de cinq sous-commissions, « vérité, justice et réconciliation nationale », « réformes constitutionnelles, politiques et institutionnelles », « réforme électorale », « finances publiques et respect du bien public » et « gestion des médias et de l’information ».

Les membres de la CRNR en salle avec le ministre Zéphirin Diabré ©infoh24

En effet, la CRNR dans le cadre de sa mission de restaurer et renforcer la cohésion sociale et l’unité nationale avait recensé 5 065 dossiers. « Avec ce travail, nous avons recommandé la création du HCRUN pour pouvoir traiter les dossiers que nous avons enregistrés. Mieux, nous avons aussi demandé la création d’une deuxième structure. Un secrétariat technique chargé de suivi de la mise en application des réformes que nous préconisons » a souligné Monseigneur Paul Ouédraogo.

Pour le président de cette commission, ils ont fini leur travail et ils sont partis. Mais « il se trouve que le ministre d’état chargé de la réconciliation voulait quand même nous entendre puisqu’il sait que le travail a continué avec le HCRUN. C’est dans le cadre de ce travail que nous sommes venus pour échanger le ministre en charge de la réconciliation nationale ».

« Nous avons eu à écouter un certain nombre de victimes qui disaient les conditions lesquelles ils seraient prêts à monter dans le train de la réconciliation nationale. Et tous nos travaux sont consignés dans des documents. Un rapport général et un rapport de chacune des cinq sous-commissions ont été remis aux autorités en son temps. Je pense que nous nous sommes faits le devoir de transmettre au ministre d’état ces rapports que nous avons laissés aussi au HCRUN » a-t-il ajouté.

Le chef de la délégation, Monseigneur Paul Ouédraogo ©infoh24

En rappel, c’est le 14 septembre 2015, son rapport au Premier ministre d’alors, Yacouba Isaac Zida, la CRNR a fait place au Haut conseil pour la réconciliation et l’unité nationale (HCRUN) pour poursuivre la mission.

Articles Connexes

Eliminatoires CAN Féminine 2022 : Les Etalons dames battent le Bénin par...

0
Les Etalons dames ont battu leurs homologues du Bénin ce mercredi 20 octobre 2021 par 2-1 comptant pour les éliminatoires de la CAN féminine Maroc 2022.

Mali : La transition désavoue Macron, en décidant de négocier avec les Djihadistes

0
Au Mali, les autorités de la transition ont donné quitus  au Haut Conseil Islamique pour négocier avec les chefs terroristes. L’option de négocier avec...

Urgence alimentaire et nutritionnelle dans la région d’Afrique de l’Ouest : La France et...

0
Alors que les conflits et la hausse des prix des denrées continuent de fragiliser la situation de la sécurité alimentaire dans la région d’Afrique...

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publicité

Publicitéspot_img

Publicité

Publicitéspot_img

Publicité

Publicitéspot_img

Articles recents

Articles Populaires