23 septembre 2021
spot_img

Système des Nations-Unies : La nouvelle coordonnatrice résidente s’engage à renforcer le partenariat avec Burkina Faso

Le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré a reçu ce mardi 14 septembre 2021 en audience la nouvelle coordonnatrice résidente du système des Nations-Unies au Burkina Faso, Barbara Manzi qui assumera également la fonction de coordinatrice de l’action humanitaire. Cet entretien a été l’occasion pour elle d’exprimer au chef de l’Etat, son engagement à travailler au renforcement du partenariat déjà dynamique entre le Burkina Faso et les Nations-Unies.


C’est important d’avoir les orientations du chef de l’Etat pour assurer une meilleure efficacité de tout le système des Nations-Unies », a déclaré Barbara Manzi à sa sortie d’audience.

Barbara Manzi, la nouvelle coordonnatrice du système des Nations-Unies


La nouvelle coordonnatrice a aussi exprimé sa joie de faire partie de l’équipe du Burkina Faso. « C’est le début d’un parcours et je suis absolument ravie d’être là, et de continuer main dans la main avec l’Etat burkinabè, pour mieux servir les populations », a-t-elle indiqué.

Barbara Manzi reçue en audience par le Président du Faso


D’origine italienne, Mme Barbara Manzi a une longue expérience au sein des Nations unies. Elle a servi dans de nombreux contextes de crise depuis qu’elle a rejoint l’organisation en 1998. Avant sa nomination, elle était coordonnatrice résidente des Nations-Unies à Djibouti depuis 2017.

Articles Connexes

Fourniture de services miniers : Les entreprises exploitantes devront désormais travailler avec les sociétés...

0
Le conseil des ministres de ce 22 septembre 2021 a adopté un rapport relatif au décret portant fixation des conditions de la fourniture locale dans le secteur minier. Ce décret fait désormais obligation aux entreprises minières et à leurs sous-traitants d’accorder aux personnes physiques ou morales burkinabè tout contrat de prestation de service, tout en définissant la liste des biens et services assortis de quotas à respecter.

Extrémisme violent : « Certains burkinabè se livrent à de violentes diatribes contre d’autres...

0
Dans cette déclaration dont l’InfoH24.info a obtenu copie, l’Association pour la tolérance religieuse et le dialogue interreligieux (ATR/DI) constate qu’ « à travers des éléments audio et/ou vidéo et sur des bases souvent erronées, certains Burkinabè se livrent à de violentes diatribes contre d’autres Burkinabè appartenant à d’autres dénominations (d’une même confession religieuse) ou à d’autres communautés religieuses ». Voici l’intégralité de la déclaration.

2e Congrès extraordinaire du MPP : « Le dynamisme d’un parti, c’est les luttes...

0
A quelques jours de l’ouverture du 2e Congrès du mouvement du peuple pour le progrès (24 au 26 Septembre 2021), Dr Bindi Ouoba, cadre dudit parti, donne son regard, dans cette interview accordée à L’InfoH24.info, ce 22 septembre 2021.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publicité

Publicitéspot_img

Publicité

Publicitéspot_img

Publicité

Publicitéspot_img

Articles recents

Articles Populaires