25 juillet 2021
spot_img

Gestion des ressources minières au Burkina : Le REN-LAC exige la transparence

Articles Connexes

Les journées nationales du refus de la corruption (JNRC) du réseau national de lutte anti-corruption (REN-LAC) se tiennent cette année sous le thème « transparence et redevabilité dans la gestion des ressources minières au Burkina Faso ». Les JNRC se dérouleront du 1er au 10 décembre 2020. C’est l’annonce faite au cours d’un point presse tenu le 1er décembre à Ouagadougou.

L’organisation « d’un forum national à Ouagadougou et la redevabilité dans la gestion des ressources minières, l’animation de débats télé et radio, des conférences publiques, etc. » sont autant d’activités qui vont animer les journées nationales du refus de la corruption (JNRC) du réseau national de lutte anti-corruption (REN-LAC) 2020, 15è du genre.

L’innovation de cette année est qu’au-delà de Ouagadougou, les JNRC se tiennent également dans les régions qui abritent les comités régionaux anti-corruption (CRAC) à savoir les Hauts Bassins, le Centre-Ouest, le Nord et le Sud-Ouest. Deux villes minières, Sabcé et Youga quant à elles accueilleront l’animation de conférences publiques, de débats-radio et de projections-vidéos sur le film « Pas d’or pour Kalsaka ».

Par ailleurs, le thème de 2020 se justifie à plus d’un titre selon Sagado Nacanabo secrétaire exécutif du REN-LAC. Car, malgré « le nombre accru des mines au Burkina Faso, très peu d’entre elles s’acquittent convenablement de leurs obligations nationales en matière d’impôts et taxes et ce, malheureusement avec la complicité de nos dirigeants « . Les JNRC visent à permettre au citoyen de s’imprégner de « la gestion des ressources minières afin de mieux exercer son contrôle citoyen  » a poursuivit le secrétaire exécutif du REN-LAC.

Le secrétaire exécutif Sagado Nacanabo (au milieu)©infoH24

Enfin, les JNRC constituent une opportunité pour le REN-LAC et d’autres structures de « jeter la lumière sur les mauvaises pratiques qui existent dans le secteur minier et d’amener les autorités politiques centrales et locales à rendre compte de leur gestion des ressources minières, un patrimoine national épuisables « .

- Advertisement -spot_img

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisement -spot_img
- Advertisement -spot_img
- Advertisement -spot_img
spot_img

A la Une

LDC Afrique en Dames : Première sortie réussie pour l’USFA du Burkina Faso

Le tournoi qualificatif de la ligue des champions de la CAF en dames a débuté ce samedi 24 juillet 2021 dans la zone UFOA-B. Les colombes de l’USFA, représentantes du Burkina Faso entament ces éliminatoires par une victoire 1-0 face Onze Sœurs de la Côte d’Ivoire.

Strongman Classic 2021 : Le Burkinabè Iron Biby pulvérise le record du monde en Axle Press

La compétition de Strongman classic 2021 s’est déroulée ce samedi 24 juillet 2021 à Londres en Angleterre. Le burkinabè Iron Biby a profité pour battre le record du monde en Axle Press après avoir soulevé un poids de 2017kg.

Université Thomas Sankara : Une nouvelle promotion de gestionnaire à la quête de l’emploi

La joie était vibrante à l'université Thomas Sankara, ce vendredi 23 juillet 2021. Des jeunes filles et garçons, de bleu vêtu, ont marqué leur passage. En effet, plusieurs dizaines d'étudiants en formation en sciences économiques et de gestion, ont marqué une autre étape dans leur cursus scolaire avec la fin de leur formation académique.

50ème promotion de l’École nationale de police : 639 agents déterminés à servir avec loyauté et intégrité

Placée sous la présidence du ministre d’État, ministre de l’Administration territoriale et de la Décentralisation, Pengdwendé Clément Sawadogo Clément...
- Advertisement -spot_img

Plus d'articles

- Advertisement -spot_img