23 juin 2021

Afrique du Sud : Une affaire de corruption éclabousse le Congrès National Africain(ANC)

Articles Connexes

Lutte contre le terrorisme : « Si nous constatons toujours cette dégradation de la sécurité, un convoi partira de la place de la nation...

Le mouvement pour la résistance populaire (MRP) a animé ce mardi 22 juin 2021 à Ouagadougou une conférence de...

Coupes interclubs de la CAF 2021-2022 : Les compétitions débutent en septembre

Pour la nouvelle saison interclub qui va bientôt débuter la confédération Africaine de Football (CAF) a procédé à la publication des dates des compétitions interclubs à savoir la Champion’s League Total et la Coupe de la Confédération.

Assemblée nationale : Les députés en session extraordinaire pour l’examen de 3 dossiers majeurs

L'hémicycle est en session extraordinaire à compter du 21 juin 2021. L'Ouverture officielle de la première session extraordinaire de l'année 2021 a été présidée par Alassane Bala Sakandé, président de l'institution.

Syndicat : Les contrôleurs et inspecteurs du travail dénoncent les violations des libertés fondamentales

Les membres du syndicat national des contrôleurs et inspecteurs du travail étaient devant la presse ce 22 juin 2021, à Ouagadougou. Objectif, dénoncer la violation des libertés syndicales.

Burkina Faso : Les prévenus pour fraude fiscale condamnés à 5 ans de prison et 3 millions FCFA d’amende chacun

Le procès portant fraude fiscale sur un montant de plus de 16 milliards de nos francs a rendu son verdict ce mardi 22 juin 2021 au tribunal de grande instance Ouaga I

C’est une première dans l’histoire du parti. Cela faisait des mois que le Congrès national africain (en anglais : African national Congress), ANC, tentait de se défaire de son secrétaire général, Ace Magashule, inculpé pour corruption et en attente de son procès.

Depuis fin mars 2021, le secrétaire général de l’ANC, parti au pouvoir, refusait de se mettre en retrait de sa formation politique, malgré les injonctions du règlement. Ce qui a plongé l’organisation politique dans une crise avec plusieurs implications, dont des rapports de force entre clans.

Finalement, après plusieurs tractations, Ace Magashule a été éjecté, ce lundi 10 mai 2021. Jessie Duarte, secrétaire générale adjointe depuis 2012, exercera les fonctions confiées au secrétaire général.

Jessie Duarte, secrétaire générale Adjointe

A 67 ans, Jessie Duarte, qui s’est fait un nom en devenant l’assistante personnelle de Nelson Mandela, à sa sortie de prison en 1990, est considérée comme un pilier de l’ANC.

On explique également que le président sud-africain, Ramaphosa (Cyril) s’appuie sur elle pour mettre en œuvre l’opération « mains propres » en cours, au sein du parti.

l’ANC devrait tout faire pour ressoudre le problème de corruption

Cette nouvelle configuration à la tête du parti sonne-t-elle la fin de la crise, ce d’autant que Ace Magashule ne semble pas reconnaître l’autorité de son adjointe ? Les jours à venir en diront davantage sur ce vieux parti, fondé en 1912 pour défendre les intérêts de la majorité noire contre la minorité blanche et qui sert d’exemple en matière de vitalité pour nombre de partis politiques sous nos cieux.

- Advertisement -

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisement -
- Advertisement -
- Advertisement -

A la Une

Lutte contre le terrorisme : « Si nous constatons toujours cette dégradation de la sécurité, un convoi partira de la place de la nation...

Le mouvement pour la résistance populaire (MRP) a animé ce mardi 22 juin 2021 à Ouagadougou une conférence de...

Assemblée nationale : Les députés en session extraordinaire pour l’examen de 3 dossiers majeurs

L'hémicycle est en session extraordinaire à compter du 21 juin 2021. L'Ouverture officielle de la première session extraordinaire de l'année 2021 a été présidée par Alassane Bala Sakandé, président de l'institution.

Syndicat : Les contrôleurs et inspecteurs du travail dénoncent les violations des libertés fondamentales

Les membres du syndicat national des contrôleurs et inspecteurs du travail étaient devant la presse ce 22 juin 2021, à Ouagadougou. Objectif, dénoncer la violation des libertés syndicales.

Burkina Faso : Les prévenus pour fraude fiscale condamnés à 5 ans de prison et 3 millions FCFA d’amende chacun

Le procès portant fraude fiscale sur un montant de plus de 16 milliards de nos francs a rendu son verdict ce mardi 22 juin 2021 au tribunal de grande instance Ouaga I
- Advertisement -

Plus d'articles

- Advertisement -
error: Le contenu est protégé !!